Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La Banque mondiale injectera 50 milliards $ dans l’adaptation au changement climatique entre 2021 et 2025

La Banque mondiale injectera 50 milliards $ dans l’adaptation au changement climatique entre 2021 et 2025

(Agence Ecofin) - La Banque mondiale vient de lancer son Plan d’action sur l’adaptation et la résilience au changement climatique. Selon la stratégie, elle injectera 50 milliards $ dans des actions sur la période allant de 2021 à 2025. Ce niveau de financement, environ 10 milliards $ annuel par an, représentera plus du double de ce que l’institution a consacré au problème entre 2015 et 2018.

Elle prévoit également de mettre en place et de piloter une nouvelle approche qui permettra d’accroître le financement du secteur privé au profit de l’adaptation et de la résilience. « Ce nouveau plan mettra pour la première fois, la résilience au changement climatique sur le même pied d’égalité que nos investissements dans les technologies bas carbone. Nous le faisons parce que l’adaptation aux changements est aussi importante que la lutte contre cette dernière. Nous augmentons donc notre financement afin d’aider les gens à bâtir un futur plus résilient, particulièrement dans les pays les plus pauvres et les plus vulnérables qui sont les plus affectés.», a affirmé Kristalina Georgieva (photo), la directrice exécutive de la Banque mondiale.

Ces nouveaux financements iront entre autres au profit de la mise en place de meilleures estimations, de systèmes d’alarme précoces et d’informations climatiques afin de mieux préparer 250 millions de personnes répartis dans 30 pays aux risques climatiques. Ils aideront également 100 bassins fluviaux à se doter d’un plan de gestion prenant en compte les changements climatiques ou à améliorer les plans de gestion préexistant. Au moins 20 pays bénéficieront d’un appui dans leurs efforts pour répondre tôt et vite se remettre des désastres climatiques à travers la mise en place d’instruments financiers de protection supplémentaire. Enfin, un accent sera mis sur la construction de systèmes de protection sociale prenant en compte les risques climatiques.

En plus de l’appui financier, la stratégie de la Banque mondiale intègre également l’accompagnement des états dans la mise en place des approches de gestion des risques climatiques. Cet accompagnement se fera à toutes les étapes de la planification des plans nationaux à leur mise en place en passant par la détermination des modèles d’investissement.

Rappelons que l’adaptation proactive aux effets du réchauffement climatique et la mise en œuvre de stratégies de résilience, s’avèrent moins couteuses que la gestion des conséquences engendrées par ces changements.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     



 
GESTION PUBLIQUE

Seychelles : la FAO accompagne la gestion durable des forêts et la production de la bioénergie

Angola: l'annulation d'une commande de nouveaux appareils Boeing, pourrait coûter environ 64 millions $ à l'Etat

Aliko Dangote : l’Afrique a besoin « d’un maximum de 20 dirigeants tels que les présidents du Ghana, du Rwanda et de la Côte d’Ivoire »

Côte d’Ivoire : le chinois CHEC décroche un contrat de 110 millions $ pour des projets d’adduction d’eau potable

 
FINANCE

Kenya Commercial Bank s'est proposé de racheter National Bank of Kenya, via un échange d'actions

Tunisie : l’endettement sur le long terme du laboratoire pharmaceutique Unimed a progressé de 448 % à 20,8 millions de dinars à fin mars 2019

Cameroun : la baisse des taux d’intérêt et une hausse des coûts du risque pourraient peser sur le résultat net des banques en 2018

Un redressement fiscal dope les charges opératoires de la filiale en Tunisie du groupe français BNP Paribas au cours du premier trimestre 2019

 
AGRO

Kenya : le gouvernement libérera 2 millions de sacs de maïs pour réduire le prix de la farine

L’Angola est devenu en 2018, le troisième marché le plus important pour la volaille américaine

Le Gabon envisage de faire du Maroc, un partenaire essentiel pour sa politique agricole

Afrique du Sud : Tiger Brands contestera le recours collectif sur son rôle dans l'épidémie de listériose

 
HYDROCARBURES

Maurel & Prom publie une mise à jour opérationnelle de ses activités au Gabon et en Tanzanie pour le compte du premier trimestre

Le pétrolier britannique MX Oil change de nom et devient ADM Energy

Maroc : Schlumberger convertit sa participation optionnelle sur le permis Anoual en une participation directe

Nigeria : Wärtsilä va installer une centrale électrique fonctionnant au GNL pour le compte du cimentier BUA

 
MINES

Mali : le gouvernement signe une nouvelle convention minière avec Resolute Mining sur le projet Syama

Newmont et Goldcorp finalisent leur «mégafusion»

Côte d’Ivoire : Roxgold lancera son premier programme de forage à Séguéla la semaine prochaine  

Gemfields cède ses intérêts dans Jupiter Mining «pour se concentrer sur ses mines africaines»

 
TELECOM

Botswana: les attaques sur le réseau télécoms de BTC s’accentuent avec la forte demande du cuivre sur le marché

L'Université de Nagasaki et NEC Corporation testent un programme d'authentification biométrique et de santé globale au Kenya

Zambie: l’Etat discute avec Huawei sur la possibilité d’introduire la 5G dans le pays

Sénégal : Macky Sall veut un cadre réglementaire sur l’abonnement, l’utilisation et le paiement des factures de téléphone par l’Etat

 
COMM

Congo : Vivendi lance une salle CanalOlympia à Brazzaville

Classement des 10 premiers pays africains en matière de liberté de la presse, selon Reporters Sans Frontières

Netflix va ajouter sa première série animée africaine à sa plateforme

Sénégal : sale temps pour Excaf Telecom condamné à payer 600 millions de francs CFA pour avoir repris des images de Côte Ouest

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité