Ecofin Finance

La start-up indienne Swiggy lève 1 milliard $ au cours d’un cycle de financement dirigé par le sud-africain Naspers

La start-up indienne Swiggy lève 1 milliard $ au cours d’un cycle de financement dirigé par le sud-africain Naspers

(Agence Ecofin) - Swiggy, la plus grande plateforme de distribution de produits alimentaires en Inde a réussi à mobiliser le montant de 1 milliard $ au cours d’un cycle de financement dirigé par le groupe multimédia sud-africain Naspers Ventures. Aux côtés du géant de l’internet et du divertissement, six autres investisseurs ont participé à cette levée de fonds.

Le milliardaire russe Louri Milner à travers sa société de capital-risque DST Global a pris part à cette opération de même que la firme chinoise Tencent Holdings, spécialisée dans les services internet et mobile. La société asiatique de gestion d’investissement Hilhouse Capital Group, l’américain Wellington Management Company, la société chinoise de vente en ligne Meituan-Dianping, l’investisseur Coatue Management ont également participé à cette opération.

Fondée il y a seulement quatre années, Swiggy revendique des partenariats avec plus de 50 000 restaurants répartis dans 50 villes. La plateforme indienne utilisera les fonds levés pour recruter et renforcer son équipe et son réseau technologique. La start-up songe à créer une nouvelle plateforme basée sur l’intelligence artificielle pour la livraison à la demande.

« Nous nous sommes associés pour la première fois à Swiggy en avril 2017. Aujourd'hui, près de deux ans plus tard, Swiggy continue d’être  une entreprise de premier plan en Inde. La start-up a multiplié par dix le nombre de commandes mensuelles et s’est étendue dans l’ensemble des villes du pays. Cet investissement contribuera à accélérer la croissance de Swiggy vers sa vision consistant à offrir un confort inégalé en matière de commande et de livraison de produits alimentaires aux consommateurs indiens », a déclaré Larry Illg, directeur général de Naspers Ventures.

Notons que c’est le deuxième investissement en l’espace de deux jours que la société sud-africaine réalise dans des entreprises indiennes. Le 18 décembre dernier, le groupe présent dans 120 pays à travers le monde avait co-investi aux côtés de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada, la somme de 540 millions $ au sein de la start-up Byju’s.

Chamberline Moko


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique