Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Une étude d’Ernst & Young détaille les nouveaux pays et secteurs de l’investissement direct en Afrique

  • Date de création: 15 mai 2014 19:40

(Agence Ecofin) - De nouveaux pays d'Afrique,  hors du duo Nigeria et Afrique du Sud, de même que de nouveaux secteurs hors des industries extractives intéressent désormais les investisseurs étrangers en Afrique, selon une enquête sur l’attractivité du continent publiée le 15 mai par le cabinet Ernst & Young  (EY).

Le cabinet d’audit londonien, qui a sondé  quelque 500 dirigeants économiques mondiaux, indique que les investisseurs  «regardent au-delà des marchés établis comme l'Afrique du Sud et le Nigeria pour étendre leurs activités». Un chambardement a été, en effet, constaté dans le cassement des 10 premiers pays bénéficiaires de projets d'investissements directs étrangers (IDE) en 2013.

Seuls l'Afrique du Sud et le Nigeria ont conservé leurs positions de premier et troisième du classement par rapport à 2012, avec respectivement 142 et 58 projets. Le nombre de projets lancés par des investisseurs étrangers est toutefois en léger recul dans ces deux pays.

D'autres nations telles que le Kenya (68 projets), le Ghana (58 projets) ou le Mozambique (33 projets) sont en progression dans le classement. La Zambie et l'Ouganda ont fait leur entrée parmi les 10 premières positions en 2013, avec respectivement 25 et 21 projets, soit une augmentation de plus de 20 %. Résultat: en 2013, l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique de l'Est sont pour la première fois passées devant le Maghreb, devenant les deuxième et troisième sous-régions les plus attractives après la partie méridionale du continent.

D’autre part, l’étude fait ressortir que les investisseurs manifestent aussi un intérêt inédit pour des secteurs «plus liés à la consommation». Pour la première fois, les mines et l'énergie ne sont plus dans le «top 10» des projets lancés par des investisseurs étrangers. Les technologies, les médias et les télécommunications arrivent en tête avec 150 projets. Ils sont suivis par la vente au détail et les biens de consommation avec 131 projets, puis par les services financiers avec 112 projets. Ensemble, ces secteurs comptent pour plus de 50 % du nombre total de projets recensés en 2013.

Au cours de l'année, le secteur de la vente de détail et des biens de consommation a pris le pas sur les services financiers pour devenir la deuxième activité la plus attrayante en Afrique.

Les projets IDE dans l'immobilier, le tourisme et la construction ont réalisé un bond de 63 %, faisant de ce secteur le cinquième plus attractif, soit trois places de mieux qu'en 2012. Ce changement trouve son origine dans la montée des classes moyennes sur le continent. Selon le Fonds monétaire international (FMI), le marché de la classe moyenne ou aisée, sur le continent, recouvre environ 150 millions de personnes.

L’étude Ernst & Young a, d’autre part, fait ressortir que  le Royaume-Uni arrive en tête des investisseurs en Afrique, avec 104 projets en 2013. Viennent ensuite les États-Unis qui n'ont eu que 78 projets (-20 % par rapport à 2012). Sur la dernière marche du podium, l'Afrique du Sud. Elle a réalisé 63 projets sur le reste du continent. C'est un recul par rapport à l'an dernier, mais un regain assez significatif par rapport à la période pré-crise durant laquelle l'Afrique du Sud n'avait enregistré que 12 projets en moyenne.  Une forte hausse des investissements en provenance du Japon et de l'Espagne a été aussi enregistrée.

Par ailleurs, les investisseurs africains sont passés de  8 % en 2003 à 22,8 % en 2013.


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Niger: le gouvernement adopte un budget 2020 à 3,7 milliards $ en hausse de 3,6% par rapport à 2019

UEMOA : les recettes fiscales consolidées des Etats membres se sont améliorées de 14,8% au premier semestre 2019

Le Nigeria va lancer son programme d'identification biométrique, d'ici la fin de ce mois

Finance climat : lancement d’une plateforme mondiale pour accompagner les pays les moins avancés

 
AGRO

Zimbabwe : le gouvernement obtiendra 139 millions $ auprès des banques pour le secteur agricole

Tanzanie : les autorités anticipent une récolte de noix de cajou en hausse de 33 % en 2019/2020

Niger : à Tillabéri, plus de 3000 hectares de culture de riz sauvés de justesse des inondations

Cameroun : le prix moyen bord champ du kilogramme de cacao atteint 1060 FCFA, malgré la saison des pluies

 
ELECTRICITE

Solaire : l’énergéticien Scatec Solar propose des mini-centrales pré-assemblées à ses clients industriels

Nigeria : le SEFA subventionne la création du NEAF, un fonds d’investissement pour les énergies vertes hors réseau

Zambie : la KfW alloue 46 millions $ pour la réhabilitation et l’extension à 15 MW du barrage de Chishimba

Energies renouvelables : l’AIE s’attend à une croissance de 12 % cette année

 
HYDROCARBURES

Mozambique : la société néerlandaise Smit Lamnalco va fournir des services maritimes sur Coral South FLNG

Sénégal/Mauritanie : nouvelle découverte de gaz naturel dans le complexe Grand Tortue

Au premier semestre, le Nigéria a perdu 1,35 milliard de dollars à cause du siphonnage de pétrole à partir des oléoducs

TGS démarre un programme de levées sismiques 3D en offshore ultra-profond dans les eaux sénégalaises

 
MINES

Zambie : First Quantum confirme l’intérêt de Jiangxi pour une participation dans ses actifs de cuivre

Sierra Leone : face à l’embargo sur ses exportations, SL Mining suspend sa production de fer à Marampa

Giyani Metals quitte l’Afrique du Sud pour se concentrer sur ses projets botswanais

Zimbabwe : Prospect Resources fait son entrée sur la bourse de Francfort

 
TELECOM

Le Zimbabwe introduit la biométrie dans la fonction publique pour combattre les fonctionnaires « fantômes »

Congo : Azur retourne à la conquête du marché télécoms local avec de nouveaux projets

Amr Talaat est à Paris pour renforcer la coopération TIC entre l’Egypte et la France

Le Kenya mise sur l’innovation technologique pour atteindre ses objectifs de développement durable

 
FORMATION

La Fondation Obama offre des bourses pour se former pendant 1 an à l’Université de Columbia

Le gouvernement américain finance une formation en développement communautaire à l'intention des Africains

Côte d’Ivoire : la Foire de l’enseignement supérieur américain se tiendra le 21 septembre 2019

La société de formation d’ingénieurs codeurs, Andela, met fin à ses programmes au Nigeria, au Kenya et en Ouganda

 
COMM

TNT en Afrique : le Bénin et le Burkina Faso dans les starting-blocks

Afrique : Canal + a gagné 233 000 abonnés au premier semestre 2019

Burkina Faso : les télévisions privées devront payer 75 millions FCFA par an pour la TNT

Le Rwandais Arthur Asiimwe plaide pour l’accélération de la migration numérique de la radiodiffusion en Afrique

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique