Burkina Faso : le Fonds vert pour le climat débloque 24,3 millions € pour un projet solaire dédié à 100 villages

Burkina Faso : le Fonds vert pour le climat débloque 24,3 millions € pour un projet solaire dédié à 100 villages

(Agence Ecofin) - 24,3 millions d'euros. C’est le montant de l’enveloppe que vient de débloquer le Fonds vert pour le climat (GFC) afin de participer au projet de déploiement de mini-réseaux solaires dans 100 villages du Burkina Faso, dénommé Yeleen, informe le site d’informations spécialisées, PV Tech.

Cette somme représente la moitié de l’investissement nécessaire à la réalisation du projet dont le but est de réduire la dépendance du pays d'Afrique de l'Ouest à l'égard des combustibles fossiles et faciliter l’accès à l’électricité.

Dans le pays, seulement 3% des zones rurales sont électrifiées. Entre autres, le projet fournira des subventions en capital aux soumissionnaires sélectionnés pour chaque raccordement électrique réussi.

« Le projet Yeleen a un fort potentiel d'extensibilité et de reproductibilité au Burkina Faso et dans de nombreux pays d'Afrique subsaharienne. Il représente un cadre utile pour encourager les projets d'électrification rurale menés par le secteur privé afin d'accroître l'accès à l'électricité et d'accélérer les investissements dans l'énergie verte.», a déclaré Pierre Telep, spécialiste senior des énergies renouvelables chez GCF.

En juillet, la BAD avait annoncé un financement de 18 millions d'euros pour la réforme du secteur énergétique au Burkina Faso. La société française Cegelec a construit l'année dernière, un projet photovoltaïque solaire de 33 MW dans le pays.

Olivier de Souza


Ecofin Electricité     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité