Ecofin Finance

9 institutions étrangères et locales ont réalisé des acquisitions dans le secteur des services financiers au Kenya en 2018

9 institutions étrangères et locales ont réalisé des acquisitions dans le secteur des services financiers au Kenya en 2018

(Agence Ecofin) - Dans un rapport publié en janvier 2019 et intitulé « Cytonn Annual Markets Review-2018 », la société d’investissement basée au Kenya Cytonn Investments affirme que les principales opérations d’acquisitions réalisées dans le secteur des services financiers au Kenya en 2018 ont été l’œuvre de 9 institutions financières internationales et locales.  

Cytonn relève que le plus gros investissement aura été l’acquisition par le gestionnaire américain Kuramo Capital de 90,9 % de parts dans le capital du gestionnaire de fonds GenAfrica Asset Managers. La firme new yorkaise a réalisé une deuxième opération portant sur l’acquisition d’une participation minoritaire dans le capital de la banque d’investissement Sterling Capital.

En dehors de Kuramo, le capital-investisseur tunisien AfricInvest a finalisé l’acquisition de 14,3 % de parts dans le capital du groupe de services financiers Britam pour un montant de 5,7 milliards de shillings.

Le Fonds Européen de financement solidaire pour l’Afrique (Fefisol), une société de private equity luxembourgeoise, a investi 100 millions de shillings au sein de Musoni Microfinance LTD.

Badoer Investments Ltd, une firme d’investissement basée à Dubaï aura investi 100 millions de shillings pour acquérir 15,6 % de parts au sein de Sumac Microfinance Bank.

Cinq autres institutions financières complètent la liste des principaux investisseurs dans le secteur financier kényan. Cytonn estime que la stabilité politique du pays ainsi que l’environnement macro-économique stimuleront davantage de transactions dans ce pays au cours des prochaines années.

Chamberline Moko


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique