Ecofin Finance

La banque sud-africaine Investec signalée dans une opération de 27 millions $ au profit du secteur énergétique en Afrique de l’Est

La banque sud-africaine Investec signalée dans une opération de 27 millions $ au profit du secteur énergétique en Afrique de l’Est

(Agence Ecofin) - Investec, une banque présente en Afrique du sud et au Royaume Uni est signalée dans un investissement au profit du secteur énergétique en Afrique de l'est.

L'Emerging Africa Infrastructure Fund (EAIF), un fonds dédié à des infrastructures et géré par cette banque a accordé un prêt de 27 millions $ à la firme Kikagati Power Company Ltd.

La ressource remboursable sur une période de 16 années servira à financer la construction d’une centrale hydroélectrique en Ouganda et en Tanzanie. A date, Emerging Infrastructure Fund a déjà financé 10 projets dans le secteur des énergies en Ouganda pour un montant de 126 millions $.

Ce fonds des infrastructures pour une Afrique émergente (EAIF) est un véhicule d'investissement privé qui a reçu le soutien de plusieurs institutionnels dont le UKAID, la Banque Africaine de Développement, ou encore l'assureur Allianz et le Fonds Néerlandais de financement du développement (FMO).

Les projets sur lesquels il est intervenu se retrouvent dans plus de 10 pays d'Afrique subsaharienne. L'un des plus importants est la construction d'un barrage électrique dans la localité de Nachtigal au Cameroun. Le fonds y a participé à hauteur de 50 millions $.

Chamberline Moko


Ecofin Finance     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique