Ecofin Hydrocarbures
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La faiblesse des prix du pétrole a affecté les dépenses militaires de nombreux pays africains (SIPRI)

  • Date de création: 03 mai 2017 15:51

(Agence Ecofin) - Du fait de la chute des prix du pétrole, la majorité des pays africains, producteurs de pétrole ont réduit leurs investissements dans l’armement, ceci, après plus d'une décennie d'augmentation constante. C’est ce qu’explique un rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI).

D’après le document, en 2016, les dépenses militaires en Afrique ont diminué de 1,3% par rapport à 2015 pour s’établir à environ 37,9 milliards de dollars. Il faut dire que les pays qui investissent le plus dans l’armement sont des producteurs de pétrole.

Selon le Dr Nan Tian, chercheur au programme des armes et des dépenses militaires du SIPRI, des pays comme l’Algérie, l’Angola, le Soudan du Sud, ou encore la Libye, sont les plus touchés par cette réalité. Ces Etats ont, depuis la mi-2014, enregistré une baisse importante de leurs recettes pétrolières.

Par ailleurs, le rapport montre que dix pays africains producteurs de pétrole ont des dépenses militaires supérieures à 3% de leurs PIB. La République du Congo, par exemple, est celle qui investit le plus par rapport à son PIB. Les investissements militaires du pays d’Afrique centrale ont représenté 7% de son Produit intérieur Brut, en 2016. Il est suivi par l’Algérie, premier exportateur de gaz du continent qui consacre 6,7% de son PIB à l’armement.

Malgré cela, les dépenses militaires des pays africains restent 48% plus élevés, qu’il y a dix ans.

En revanche, tous les pays africains n’ont pas diminué leurs dépenses militaires. C’est le cas du Botswana, du Nigéria, du Kenya et du Mali.

Selon le même rapport, les dépenses militaires du Botswana ont augmenté de 40% en 2016, soit environ 152 millions de dollars. Le pays n’est pas un producteur de pétrole et est réputé pour sa bonne gouvernance. Les responsables botswanais ont expliqué, il y a quelques mois, que ces dépenses entrent dans le cadre d’un programme de modernisation de l’arsenal militaire, jugé vétuste.

Quant au Nigéria, deuxième producteur d’or noir en Afrique, derrière l’Angola, les investissements ont augmenté de 1,2% pour atteindre 1,7 milliard de dollars en 2016. Ils s’expliquent notamment par les efforts pour vaincre la secte islamiste Boko Haram. Pareil pour le Mali et le Kenya qui combattent des groupes terroristes sur leurs territoires.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     




 
GESTION PUBLIQUE

L'Ouganda réhausse ses perspectives de croissance à 6,3% en 2019/2020

Kenya: 10,1 milliards de dollars rapatriés en trois ans dans le cadre d’une amnistie fiscale

Burkina Faso : le Parlement approuve l’octroi de 8 millions par l’IDA pour un projet de résilience climatique

Brexit : après un énième échec politique, la Première ministre Theresa May va jeter l'éponge

 
FINANCE

Nigeria: relèvement du seuil du capital libéré minimum des compagnies d’assurance et de réassurance

CEMAC : la possible amélioration des réserves de change de la sous-région via un accord FMI/République du Congo serait en péril

La firme égyptienne Yumamia va étendre ses activités de livraison de repas en Arabie saoudite après avoir levé 1,5 million $

Cap Digital et Maroc Numeric Cluster lancent un appel à projet pour les startups africaines en vue du prochain Futur.e.s in Africa

 
AGRO

Le Kenya veut porter sa production caféière à 100 000 tonnes, à moyen terme

Maroc : des droits de douane de 135% frapperont les importations de blé tendre, à partir de juin

Côte d’Ivoire : le CCA annonce une suspension des autorisations d’exportation de noix de cajou

Burkina Faso : le gouvernement octroie 11,3 milliards FCFA pour apurer la dette des producteurs de coton

 
ELECTRICITE

Le Mozambique propose d’exporter de l’électricité vers la Zambie et le Zimbabwe

Sénégal : réception des 46 turbines éoliennes du parc éolien de Taïba Ndiaye

Rwanda : BBOXX obtient 8 millions $ en francs rwandais pour étendre sa part de marché

Maroc : le consortium mené par EDF remporte la construction d’une centrale solaire de 800 MW

 
MINES

Zimbabwe : B2Gold s’intéresserait au projet d’or Shamva

Kinross : de nouveaux visages pour une nouvelle ère en Mauritanie

Tanzanie : Strandline lève des fonds pour ses projets Fungoni et Tajiri

Le Ghana en quête d’investisseurs pour exploiter ses ressources de bauxite

 
TELECOM

Namibie: MTC entame le processus d’introduction en bourse le 19 juin 2019

Nigeria: le ministre des Communications plaide pour une banque de développement des TIC

Le Soudan du Sud se dote d’une passerelle internationale pour faire chuter les coûts d’appel vers l’étranger

« Plus de murs », c’est le message de Ken Hu, Vice-Président de Huawei, le 23 mai 2019 lors de la Conférence de Potsdam sur la cybersécurité

 
FORMATION

Insead Business School annonce le lancement de sa bourse en MBA pour les étudiants africains

La Harvard Business School Online ouvre un cours grand public sur les technologies financières

Lambda School lance son programme de formation en ligne, accessible gratuitement aux jeunes développeurs de Côte d’Ivoire

La Banque mondiale propose un cours en ligne grand public sur les partenariats public-privé

 
COMM

RDC : l’agence de presse Sputnik signe un accord de partenariat avec le radiodiffuseur national congolais

Zimbabwe : les autorités veulent accorder 24 licences pour des chaînes de télévision

Afrique francophone : Facebook va accompagner 10 000 PME dans leurs stratégies de marketing digital

Les métriques, la technologie et les réseaux sociaux ont changé la façon de travailler des journalistes dans le monde  

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures