Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

UA-BAD : signature d’un accord de subvention de 4,8 millions de dollars destiné au Secrétariat de la zone de libre-échange

  • Date de création: 08 août 2019 17:45

(BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT) - Le Groupe de la Banque africaine de développement et l’Union Africaine (UA) ont signé un accord de subvention de 4,8 millions de dollars pour la mise en place du Secrétariat de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA/AfCFTA).

L’accord de subvention, approuvé par le Conseil d’administration de la Banque le 1er avril 2019, entre dans le cadre des actions menées par l’institution pour accélérer la mise en œuvre de l’Accord de libre-échange, véritable levier de la transformation économique du continent et l’intégration des 55 pays.

Albert Muchanga (photo), commissaire au commerce et à l’industrie de l’Union africaine, a paraphé le document au nom de l’organisation continentale, et Andoh O. Mensah, représentant le directeur du Département du développement de l’industrie et du commerce de la Banque, a signé au nom de la banque, donnant ainsi le coup d’envoi de la mise en œuvre du projet.

Pour rappel, les dirigeants africains réunis début juillet à Niamey, au Niger, avaient lancé la phase de mise en œuvre de l’accord de libre-échange conclu en mars 2018. À l’heure actuelle, 54 États ont signé l’accord et sont sur le point d’entamer des négociations officielles avant la mise en œuvre effective de l’accord, prévue en juillet 2020.

« La ZLECA va fonctionner, et nous sommes certains que, d’ici le 1er juillet prochain, les 55 pays auront signé et ratifié l’accord pour ainsi marquer le démarrage du processus intra-africain », a déclaré Albert Muchanga, avant d’exhorter les pays à tirer parti de cette période pour conclure les travaux parlementaires.

Muchanga a salué le soutien ferme et constant de la Banque dans le processus de mise en œuvre de l’Accord, indiquant que la subvention serait utilisée judicieusement pour accompagner les protocoles relatifs à la structure et au mandat du secrétariat de la ZLECA.

L’UA dispose actuellement d’un secrétariat provisoire, dont la mission est de préparer la structure organisationnelle de l’organe administratif permanent et son programme de travail, et de s’occuper de questions connexes, notamment celles relatives au budget. Lors du sommet de Niamey, il a été annoncé que le secrétariat de la ZLECA élirait domicile à Accra, au Ghana.

L’accord de libre-échange continental, réunissant 55 pays africains dont le produit intérieur brut total dépasse 2 500 milliards de dollars, pourrait aider le continent à créer la plus grande zone de libre-échange au monde. C’est un atout puissant d’intégration qui peut relever le niveau du commerce intra-africain, estimé actuellement à environ 16 %.

L’accord commercial devrait permettre d’augmenter les échanges intra-africains jusqu’à 35 milliards de dollars par an, faciliter la circulation des biens, des services et des personnes sur tout le continent et réduire les importations de 10 milliards de dollars, tout en stimulant les exportations agricoles et industrielles, respectivement de 7 % et 5 %.

Andoh O. Mensah a souligné que l’accord contribuera à stabiliser les pays africains, et ainsi permettre aux petites et moyennes entreprises de prospérer. Il permettra également d’accélérer le processus d’industrialisation du continent et ainsi sortir des millions de personnes de la pauvreté.

« Si la ZLECA s’accompagne de réformes de facilitation du commerce, d’une réduction des barrières non tarifaires, d’infrastructures améliorées et de mesures politiques visant à encourager l’emploi et les investissements du secteur privé, elle favorisera la réduction de la pauvreté et le développement socioéconomique sur tout le continent », a-t-il déclaré, ajoutant que les objectifs de la ZLECA sont en droite ligne avec les cinq priorités de la Banque que sont les High 5.

DEV




 
FINANCE

Imperial Logistics Limited a l’intention de céder des actifs de sa chaîne de froid au sud-africain RCL Foods

L’américain Samasource lève 14,8 millions $ pour renforcer son activité de formation en intelligence artificielle en Afrique de l’Est

La société sucrière Tongaat Hulett va se délester de sa filiale namibienne pour réduire une partie de son endettement

Biogaran, le premier laboratoire générique français, poursuit son développement en Afrique avec le lancement de ses activités au Gabon

 
AGRO

La BAD accorde un prêt de 73,2 millions d’euros au profit des chaînes de valeur agricoles au Congo

Zimbabwe : l’exécutif supprime les restrictions à l’importation pour le maïs et la farine de blé

Cameroun : nouvelle hausse du prix du cacao camerounais à 1250 FCFA le kilogramme

L’Algérie plafonne ses importations de blé tendre à 4 millions de tonnes par an

 
ELECTRICITE

L’Éthiopie confie à l’Allemand Voith l’optimisation de la centrale hydroélectrique Gilgel Gibe II

Afrique du Sud : l’Eskom a besoin de 12 milliards $ pour satisfaire aux normes sur la qualité de l’air

Togo : Eranove signe l’accord de financement de 65,4 milliards de FCFA avec la BOAD et Oragroup pour la centrale électrique de Kékéli

Zambie : la BAD et le Fonds vert pour le climat mettent à disposition 154 millions $ pour installer 100 MW d’énergie propre

 
HYDROCARBURES

Guinée Équatoriale : sept membres d’équipage d’un ravitailleur affrété par Exxon Mobil ont été kidnappés par des pirates

BP entretient les parties prenantes sénégalaises et mauritaniennes sur la prévention et la gestion des déversements d’hydrocarbures

Sénégal : TGS et GeoPartners démarrent une nouvelle campagne de relevés sismiques 3D en mer

Ces dernières années, la Chine a investi plus de 75 milliards $ dans le secteur pétrolier de la région MENA

 
MINES

Afrique du Sud : Resgen engage Transnet pour le transport du charbon de Boikarabelo

Mali : Kodal obtient deux nouvelles licences d’exploration près de Bougouni

Zambie : Gemfields a déjà vendu 79 millions de dollars d’émeraudes en 2019

Au Niger, le gouvernement renouvelle le permis d'exploitation aurifère de Samira-Libiri

 
TELECOM

Au Togo, 680 milliards FCFA ont été injectés de 2010 à 2018, pour la modernisation des infrastructures routières

Le satellite de communications égyptien TIBA-1 sera envoyé dans l’espace ce 22 novembre à 21h08

Afrique du Sud : Liquid Telecom va installer deux centres de formation à l'innovation numérique dans le Cap-Oriental

Ghana : en les accusant de sous-déclarer le trafic télécoms, Ursula Owusu-Ekuful nuit aux investissements, estiment les opérateurs

 
TRANSPORT

L'Egypte et l'américain Progress Rail signent un contrat de 466,3 millions USD pour l’achat et la maintenance de 141 locomotives

La Banque mondiale octroie 130 millions USD pour la construction d'une ligne de chemin de fer de 27 km à Maputo

Modèle d’efficacité énergétique en Afrique, l’aéroport international d’Abidjan renouvelle pour la 3e année consécutive son accréditation carbone

Kenya : le port sec de Naivasha, d’un coût de 68 millions USD, sera achevé d’ici la fin d’année

 
FORMATION

Le Programme Wealth of Nations ouvre les candidatures pour sa première formation 2020 des journalistes africains sur les finances illicites

Sénégal : bientôt la création d’un centre de formation pour la promotion de la biomasse grâce à un partenariat avec la Chine

L’initiative du gouvernement américain, TechWomen propose une formation aux femmes des domaines scientifiques en Afrique

Au Maroc, 37% des chefs d’entreprises estiment que le système de formation professionnelle ne correspond pas à leur besoin en ressources humaines

 
COMM

Discop Johannesburg 2019 : une première journée dédiée aux nouveaux contenus et à la monétisation

Match Cameroun-Rwanda : l’Union africaine de radiodiffusion dément les accusations de la CRTV

Prix Orange de l’entrepreneur social 2019 : une couveuse néonatale d’invention camerounaise remporte la palme

Cameroun : près de 400 journalistes francophones réunis à Yaoundé, dans le cadre des 48e assises de l’UPF

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance