Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Les engagements pris par les pays arabes et africains lors du Forum régional de Huawei pour l’innovation à Tunis

Ensemble des représentants des pays arabes et africains avec M. Mark Xue, Global vice-président de Huawei (gauche) lors du Forum régional de Huawei pour l’innovation à Tunis le lundi 23 septembre 2019 © HUAWEI Ensemble des représentants des pays arabes et africains avec M. Mark Xue, Global vice-président de Huawei (gauche) lors du Forum régional de Huawei pour l’innovation à Tunis le lundi 23 septembre 2019 © HUAWEI
  • Date de création: 25 septembre 2019 17:50

(HUAWEI ) - Le troisième Forum Huawei pour l’Innovation en Afrique du Nord qui s’est tenu à Tunis, le lundi 23 septembre 2019, s’inscrit dans la volonté des pays arabes et africains de renforcer les infrastructures technologiques et d’accélérer l’avancée de l’économie numérique. Plus de 350 participants, dont les ministres arabes et africains, les représentants de la Ligue des États arabes et de l’Union africaine, ont pu exprimer leurs attentes face à la montée des nouvelles technologies.

M. Mark Xue, Global vice-président de Huawei a déclaré : « Notre mission est de favoriser l’émergence d’un univers plus intelligent et de rendre ces technologies avancées à la portée du plus grand nombre à travers la planète, en facilitant l’accès à internet. »

M. Anouar Maarouf, ministre des Technologies de l’Information et de l’Économie numérique, a affirmé : « Dans le cadre de la stratégie nationale ‘Tunisie digitale 2025’, la coopération avec Huawei à différents niveaux est essentielle. Nous avons besoin d’augmenter la vitesse du haut débit jusqu’à 50 M. Toutes les études sur le terrain démontrent que c’est possible et nous pouvons atteindre cet objectif dans les six mois à venir, puis monter à 100 M. »

De son côté, Mme Aurélie A. Soule Zoumarou, ministre de l'Économie Numérique et de la Communication du Bénin a indiqué que : « Le grand défi qui se pose aujourd’hui aux pays africains est celui de la couverture internet dans les zones rurales. Ces zones, qui représentent 40% à 70% dans de nombreux pays, sont spatialement et démographiquement importantes. C’est ce défi que Huawei est en mesure de relever pour soutenir le développement du continent africain. »

Sur ce même élan, le secrétaire général de l’Organisation arabe des technologies de l'information et de la communication (AICTO), M. Mohamed Ben Amor a rappelé l’importance du Livre blanc, signé ce lundi 23 septembre, intitulé Talents arabes numériques et main-d'œuvre pour la quatrième révolution industrielle en précisant que : « Cette coopération vise à assurer une totale connectivité des pays arabes et africains et à favoriser toutes les opportunités en faveur du développement de l’économie numérique et des infrastructures des TIC en Afrique et dans le monde arabe. »

L’objectif d’AICTO est d’instaurer un dialogue entre les jeunes arabes qui représentent plus de 100 millions de la population du monde arabe, âgés entre 15 et 29 ans, afin de les accompagner dans la réalisation de projets novateurs dans le domaine des TIC. Pour étayer cette vision, l’AICTO a restructuré l'activité de formation en lançant le AICTO Technology Academy (ATAC). Cette académie vise à garantir une formation certifiée conforme aux normes internationales.

Deux évènements majeurs ont marqué ce Forum Huawei de l’Innovation. Le premier est l’exposition de nouvelles solutions développées par Huawei dont le nouveau smartphone Mate 20 X 5G qui a été présenté pour la première fois en Afrique. Le second est la signature d’un mémorandum d’accord entre le ministère de l’Éducation de Tunisie et Huawei dans les domaines de la recherche, de la documentation et des connaissances. Les deux parties ont renforcé leur volonté de travailler ensemble en vue d’entreprendre et d’encourager l’établissement de partenariats scientifiques et technologiques entre les centres et les unités à travers des manifestations conjointes, des visites d’études et des programmes d’échanges.

Ce mémorandum d’accord a été signé, côté tunisien par Mme Wala Turki, Directrice générale du Centre National des Technologies en Éducation (CNTE) et au nom de Huawei, par M. Spark Zhang, Directeur général de Huawei Tunisie.

Le ministre de l’Éducation, M. Hatem Ben Salem a déclaré à cette occasion : « Cette année, nous avons fait notre possible pour que tous les 2 174 000 étudiants tunisiens, où qu’ils soient sur l’ensemble du territoire, puissent être inscrits à distance. En collaboration avec Huawei, nous réfléchissons à comment intégrer l’intelligence artificielle dans les principaux secteurs d’activité du pays. Notre but est de l’inclure dans les programmes de nos élèves, allant du primaire au secondaire pour que l’éducation tunisienne entre dans le siècle de la révolution numérique. »

1 huawei



 
GESTION PUBLIQUE

Zimbabwe: la Chine accuse Harare de « sous-estimer » l'importance de son aide financière

L'Angola s'apprête à émettre 3 milliards $ d'eurobonds sur le marché des obligations

Le Ghana signe cinq nouveaux accords de coopération avec les Emirats arabes unis

Au Togo, la Cedeao planche sur un Fonds communautaire de développement des transports et de l’énergie

 
FINANCE

Tunisie : la BAD soutient activement l’accès au financement des petites et moyennes entreprises

Côte d’Ivoire : le canadien Westbridge dément formellement avoir passé un accord pour la cession de ses parts détenues dans la BHCI

Diaspo Assur, 1er cabinet panafricain de courtage en assurance destinée à la diaspora africaine, se digitalise

La Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale pourrait devenir un risque pour la Banque centrale si de bonnes décisions ne sont pas prises

 
AGRO

Nestlé anticipe des gains de 250 millions $ en 2019 grâce à son alliance avec Starbucks

Kenya : les achats de thé par l’Irlande bondissent de 50 % sur les 9 premiers mois de 2019

Afrique du Sud : les industriels s’engagent à injecter 461 millions $ dans le textile d’ici 5 ans

A Paris, au Grand Palais, l’API-Mali a présenté ses entreprises agro-alimentaires

 
ELECTRICITE

Côte d’Ivoire : 60 MW de centrales solaires bientôt développés dans le cadre de Scaling Solar

Nigeria: les GenCos menacent d’un blackout national

Greenlight Planet s’associe à Orange pour l’accès à l’électricité de 50 millions de personnes en 10 ans

Appel à candidatures : Directeur général - Directrice générale pour Electricité de Guinée (EDG SA)

 
HYDROCARBURES

L’année prochaine, le Sénégal mettra en vente 10 blocs d’exploration pétrolière, tous situés en mer

Namibie : Total confie à son compatriote Bourbon, la logistique de sa prochaine campagne d’exploration pétrolière

Le nouveau patron de la Sonatrach fait de l’accroissement des réserves et des exportations ses principales priorités

Le fournisseur britannique de services pétroliers KCA Deutag empoche un contrat de 460 millions de dollars

 
MINES

Burkina Faso : Sarama Resources reprend le contrôle total du projet Houndé Sud

Lesotho : la mine Mothae livre deux nouveaux diamants de plus de 100 carats

Tanzanie : de nouvelles cibles augmentent les ressources et réserves de la mine d’or New Luika

Angola : il faudra un investissement de 131 millions $ pour développer le projet de terres rares Longonjo

 
TRANSPORT

Air Sénégal s’engage pour huit Airbus A220-300 au prix catalogue de 732 millions USD

Egyptair commande deux nouveaux Boeing 787-9 Dreamliner et cible 100 avions d’ici 2027

Bénin : le port de Cotonou choisit le chinois CHEC pour la réalisation de l'étude géotechnique, en vue de son extension

Madagascar : la Banque mondiale octroie 140 millions de dollars pour soutenir la modernisation des transports en milieu rural

 
FORMATION

Un programme de formation pour les professionnels de la santé publique en Afrique

Au Ghana, les effectifs des écoles françaises ont augmenté de 10% en 2019, alors que s’annonce une réforme sur l’enseignement du français

Le Maroc adhère à la convention révisée sur la reconnaissance des diplômes de l’enseignement supérieur en Afrique

La coopération culturelle allemande souhaite former des acteurs culturels du Togo et du Bénin à la gestion de ce secteur

 
COMM

Ghana : après avoir stagné en 2017, l’industrie cinématographique a généré 1,4 million USD en 2018 (PwC)

La FIFA lance un appel d’offres pour les droits médias des deuxième et troisième tours des qualifications africaines pour le mondial 2022

Zimbabwe : le gouvernement annonce avoir construit 18 sites d’émission de la TNT sur les 48 prévus

Côte d’Ivoire : le média spécialisé Adweknow veut recenser les professionnels de l’audiovisuel et de la publicité

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom