Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La connectivité intelligente est catalyseur d'une nouvelle croissance du PIB, selon le rapport du Huawei Global Connectivity Index 2019

La connectivité intelligente est catalyseur d'une nouvelle croissance du PIB, selon le rapport du Huawei Global Connectivity Index 2019
  • Date de création: 19 novembre 2019 18:40

(HUAWEI) - Alors que la « connectivité intelligente » basée sur l'IA commence à avoir un impact significatif sur l'économie numérique et déclenche un point de basculement pour la transformation numérique, l'une des principales conclusions du rapport Global Connectivity Index (GCI) 2019 de Huawei estime que les pays dont l’indice dépasse 65 points, qui ont investi de façon continue dans la connectivité intelligente, peuvent espérer une augmentation du PIB supérieure à 1%. Le succès à l'ère de l’Intelligence dépend de la capacité de collaborer avec les autres à l'échelle mondiale.

Le 6ème rapport souligne le rôle de l'intelligence artificielle comme l'un des quatre principaux moteurs de la connectivité intelligente, aux côtés du haut débit, du cloud et de l'IoT. Tous les quatre ont le potentiel d'être d'importants catalyseurs de la croissance économique.

Un nouveau point de basculement pour la transformation numérique nationale

En 2016, le GCI a identifié le point d'inflexion des marchés émergents. Lorsqu'un pays obtient 35 points dans l'indice, il franchit le seuil au-delà duquel la croissance du PIB a un effet multiplicateur sur les investissements en TIC. L’étude a montré que l'effet de stimulation du point d'inflexion donnait également un avantage aux pays situés en haut de la courbe en S de l'GCI. Pour les pays dont le GCI est supérieur à 65, la courbe en S commence à se raidir à nouveau. Ces pays entrent dans un nouveau cycle de croissance. Les pays ayant les scores les plus élevés en matière de GCI peuvent tirer bénéfice de la connectivité intelligente pour accélérer la croissance économique jusqu'à 2,4 fois plus vite que les autres pays pour chaque point d'amélioration du GCI.

20191119 in 1 de presse rapport gci 2019 copy

Le potentiel de hausse de l'IA peut stimuler la croissance économique

Les économies développées ne sont pas les seules à pouvoir bénéficier de la connectivité intelligente. L’étude constate également que les nations à tous les niveaux du développement numérique peuvent accéder au « potentiel de croissance de l'IA » comme stimulateur du PIB lorsqu'il est déployé par les industries et les organisations. Même pour les pays développés comme le Japon et les États-Unis, qui disposent d'infrastructures TIC de pointe, le potentiel de l'IA ne fait que commencer. Des pays comme la Chine, la Malaisie, l'Inde, les Philippines et l'Espagne ne sont pas non plus en manque. Ils déploient les technologies d'IA aussi rapidement.           

 20191119 in 2 de presse rapport gci 2019 copy

Optimiser la connectivité intelligente grâce à la collaboration à l'échelle mondiale

Cette étude identifie également un autre moyen par lequel les pays en voie de développement peuvent stimuler un plus grand rendement économique à travers la collaboration mondiale. Parce que la connectivité intelligente repose sur la pérennisation des écosystèmes mondiaux, GCI 2019 identifie cinq rôles de partenaires qui peuvent collaborer entre domaines pour briser les silos organisationnels et obtenir rapidement des résultats commerciaux : Décideurs, scientifiques, collecteurs de données, entreprises de TIC et utilisateurs finaux.

« Nous constatons maintenant que la fusion de la 5G, de l'intelligence artificielle et du cloud a redéfini la connectivité », a déclaré Kevin Zhang, Directeur général de Huawei des Infrastructures TIC. « La connectivité intelligente accélère le développement de l'économie numérique, de sorte que les gouvernements et les chefs de file de l'industrie des pays en démarrage et en adoption devraient faire le choix des nouvelles technologies, donner la priorité aux plans nationaux de transformation numérique et bénéficier de la collaboration mondiale. Entre-temps, nous avons réalisé que la connectivité intelligente constitue une réponse à bon nombre des défis les plus complexes et les plus profondément ancrés dans les sociétés, notamment les changements climatiques et l'écart de richesse entre riches et pauvres. Huawei s'engage à redoubler d'efforts pour rendre la technologie, les applications accessibles à tous, et à apporter les avantages de la connectivité intelligente à chaque personne, foyer et organisation. » a-t-il ajouté.

Le GCI est conçu pour fournir des informations pratiques sur la manière dont les décideurs politiques et les acteurs économiques peuvent favoriser une plus grande réussite dans l'économie numérique. Les 79 pays évalués par le GCI 2019 représentent 95 % du PIB mondial et 84 % de la population mondiale.

Pour en savoir plus sur l'Indice mondial de connectivité 2019, consulter l’adresse suivante : http://www.huawei.com/minisite/gci/en/

À propos de Huawei

Huawei est l'un des principaux fournisseurs mondiaux d'infrastructures et d'appareils intelligents dans le domaine des technologies de l'information et des communications (TIC). Avec des solutions intégrées dans quatre domaines clés - réseaux de télécommunications, TI, dispositifs intelligents et services en nuage - nous nous engageons à apporter le numérique à chaque personne, foyer et organisation pour un monde entièrement connecté et intelligent. Le portefeuille de produits, de solutions et de services de bout en bout de Huawei est à la fois compétitif et sécurisé. Grâce à une collaboration ouverte avec des partenaires de l'écosystème, nous créons une valeur durable pour nos clients, en travaillant à responsabiliser les gens, à enrichir la vie familiale et à inspirer l'innovation dans les organisations de toutes tailles et de toutes formes. Chez Huawei, l'innovation se concentre sur les besoins des clients. Nous investissons massivement dans la recherche fondamentale, en nous concentrant sur les percées technologiques qui font avancer le monde. Nous comptons plus de 180 000 employés et nous sommes présents dans plus de 170 pays et régions. Fondée en 1987, Huawei est une société privée entièrement détenue par ses employés. Pour plus d'informations, veuillez visiter Huawei en ligne à www.huawei.com ou nous suivre :

http://www.linkedin.com/company/Huawei

http://www.twitter.com/Huawei

http://www.facebook.com/Huawei

http://www.google.com/+Huawei

http://www.youtube.com/Huawei

huawei in 2 10071 


 
GESTION PUBLIQUE

Côte d’Ivoire : 10 secteurs d’activité sont exposés au risque de corruption, selon l’INS

L'Union européenne annonce une nouvelle aide de 170 millions € à l'Ethiopie

Côte d'Ivoire: le FMI décaisse 133,4 millions $ et annonce une prolongation d'un an du programme de réformes économiques

La Tunisie requiert 20 millions $ du Fonds vert pour le climat pour accroître la résilience de ses zones côtières 

 
FINANCE

Au Kenya, Farmshine lève des fonds auprès de l’investisseur américain Gray Matters Capital

Le néerlandais FMO lance un fonds de 120 millions $ dédié au secteur de l’énergie en Afrique subsaharienne

Nomination de Nafissatou Dia à la direction de la communication et de la responsabilité sociétale du groupe CFAO

DOB Equity investit dans une société de fabrication d’arômes naturels en Tanzanie

 
AGRO

Éthiopie : l’autosuffisance en blé prévue pour 2022 pourrait ne pas être atteinte

Burkina Faso : l’OFID débloque 20 millions $ en faveur de la promotion des filières agricoles

Liberia : Sime Darby cèdera ses concessions de palmier à huile à l’entreprise locale Manco

Gabon : l’activité forestière paralysée par le mauvais état des routes en saison des pluies

 
ELECTRICITE

Sénégal : 1,1 milliard $ supplémentaires seront nécessaires pour l’accès universel à l’énergie en 2025

Barrage électrique de Rusumo Falls : pas de moratoire pour l’achèvement des travaux de construction

Soudan du Sud : Elswedy construira une centrale solaire de 20 MW

Au Cameroun, le barrage de Memve’ele sera définitivement mis en service le 31 décembre 2020

 
HYDROCARBURES

Égypte : la dette vis-à-vis des compagnies pétrolières étrangères a atteint son plus bas niveau depuis 2010

Maroc : Predator Oil & Gas fournit une mise à jour de ses plans de forage sur les permis Guercif

Deux dirigeants de Tullow Oil démissionnent en raison de la faible production pétrolière au Ghana

Le Cameroun enregistre une production de 21,28 millions de barils de pétrole brut au 31 octobre 2019, en hausse de 4,18%

 
MINES

Zambie : Arc Minerals acquiert une participation majoritaire de la coentreprise Zaco Limited

Le Togo va se doter d’une politique de réinstallation des populations affectées par les exploitations minières

Afrique du Sud : Implats et ses partenaires valident l’étude de faisabilité du projet Waterberg

La SMB remporte le prix du « Meilleur projet minier » lors de l’édition 2019 d’AIFA

 
TRANSPORT

Afin d’améliorer la sécurité routière et environnementale, la Guinée fixe un décret qui encadre l’importation des véhicules d’occasion

La Zambie et la RDC signent un protocole d'accord de 473 millions USD pour la construction de la route transfrontalière Kasomeno – Mwenda et du pont de Luapula

Le Bénin ambitionne de créer sa compagnie aérienne nationale (ministre des Transports)

Le Rwanda obtient un financement de 10,8 millions USD des Pays-Bas pour le développement de quatre ports sur le lac Kivu

 
FORMATION

Seules deux universités africaines sont représentées dans le classement mondial des performances MOOC

Le Centre pour les entreprises mondiales propose un programme de formation en ligne aux femmes entrepreneures africaines

Côte d’Ivoire : le gouvernement annonce le lancement des travaux de l’université de Bondoukou pour un coût de 113 millions $

Au Rwanda, le gouvernement envisage d’intégrer les cours de codage dans les programmes scolaires

 
COMM

Zimbabwe : les autorités vont lancer la diffusion sur la plateforme nationale de télévision numérique

Niger : 185 millions de FCFA de subvention à la presse privée en 2018

Bénin : le régulateur des médias annonce son budget pour l’année 2020

Côte d’Ivoire : un jeune ivoirien transforme en emojis des mimiques et expressions locales

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom