Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Cameroun : le Groupe AFD signe un financement de 150 millions d'euros pour la construction de la centrale hydroélectrique de Nachtigal

(Agence Ecofin) - Proparco a signé aujourd'hui, au nom du Groupe AFD, un prêt de 150 M€ à Nachtigal Hydro Power Company (NHPC) afin de financer la conception, la construction, l'exploitation et la maintenance d'une centrale hydroélectrique au fil de l'eau de 420MW sur le site de Nachtigal, au Cameroun. Cette centrale permettra de fournir à terme près de 30 % de la production d'électricité du pays.

Tirer parti du potentiel hydraulique du pays

Pour faire face à la pénurie d'électricité qui pèse sur le Cameroun depuis plusieurs années, le pays doit recourir à des contrats de production d'urgence très coûteux. La demande en électricité augmente en moyenne de 7% par an et devrait continuer à augmenter. L'insuffisance de la production contraste avec l'immense potentiel hydroélectrique du pays, exploité aujourd'hui à hauteur de 5%.

Le bassin de la Sanaga constitue le plus grand potentiel hydroélectrique du pays. Le projet Nachtigal se situe donc sur la rivière Sanaga, à 65 km au nord-est de Yaoundé. Il comprend la conception, la construction, l'entretien, l'exploitation et la maintenance pendant 35 ans d'un barrage au fil de l'eau et de la centrale hydroélectrique de 420MW associée. Le projet intègre également les lignes de transmission et des postes de transformation nécessaires à l'évacuation de l'électricité jusqu'au poste de transformation de Nyom 2, au nord de Yaoundé.

Ce projet hydraulique est un jalon clé du Plan de Développement du Secteur de l'Electricité élaboré en 2014 par le gouvernement du Cameroun avec le soutien de la Banque mondiale. Il constitue à ce jour l'option la moins coûteuse pour répondre à la forte croissance des besoins en électricité du pays et ayant le moins d'impacts environnementaux et sociaux.

La centrale de Nachtigal produira de façon stable et fiable de l'électricité puisqu'elle bénéficiera de la régulation du débit de la Sanaga favorisée par les réservoirs en amont de Mbakaou et de Lom Pangar, co-financés par l'AFD, qui permettent d'assurer un débit suffisant, même en période de saison sèche.

À sa mise en service en 2023, la centrale produira plus de 2 900 GWh/an, soit près de 30 % de la production d'électricité du pays.

Une infrastructure stratégique pour le Cameroun

La centrale de Nachtigal permettra d'améliorer et de sécuriser l'accès à l'électricité des populations tout en contribuant à la transition bas carbone du pays.

Le projet permettra également de diminuer le coût moyen de production de l'électricité dans le pays, sans alourdir significativement l'endettement de l'Etat, grâce au recours à un partenariat public privé permettant de mobiliser des capitaux privés.

Enfin, l'augmentation des capacités de production d'électricité du pays permettra au Cameroun de devenir exportateur d'électricité dans la sous-région à moyen/long terme.

Des bailleurs européens coordonnés par Proparco

Le projet est développé par le gouvernement du Cameroun, EDF International et la SFI, à travers une SPV dédiée, Nachtigal Hydro Power Company S.A. (“NHPC”).

L'électricité produite par la centrale sera intégralement achetée par ENEO, la société de production et distribution nationale, partenaire de Proparco depuis 2006.

Le coût total du projet est estimé à 1,26 milliard d'euros. Il sera financé à 24 % par des capitaux propres et à 76% par de la dette sénior. Celle-ci est portée à 15% par des prêts de banques locales garantis par la Banque mondiale et à 61% par des prêts d'institutions de financement du développement, dont l'AFD (90M€) et Proparco (60M€). Proparco a mené les négociations de l'opération pour le compte de l'AFD, de la DEG (35 M€) et du FMO (30 M€) dans le cadre de leur facilité de cofinancement.

En complément des institutions bilatérales européennes emmenées par Proparco, le reste de la dette émanant d'autres institutions de développement est apporté par l'AFC, la BAD, la BEI, CDC, EAIF, OFID, et la SFI.

24871 in Electricite barrage hydrolectrique nachtigal


Ecofin Electricité     



 
GESTION PUBLIQUE

Mozambique : le FMI décaisse 118 millions $ pour « reconstruire » le pays après le cyclone Idai

Le Gabon et la Chine célèbrent le 45e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques

L’ignorance du changement climatique pourrait ébranler le système financier mondial, avertissent 36 banques centrales

L’African Business Lawyers’ Club dévoile le thème de sa 8è conférence annuelle : « African Air Transport : Sky is the limit? »

 
FINANCE

L’acquisition de National Bank of Kenya, renforcerait la position de l’Etat comme premier actionnaire de Kenya Commercial Bank

UEMOA : Banque Atlantique dévoile sa nouvelle campagne institutionnelle

Kenya Commercial Bank s'est proposé de racheter National Bank of Kenya, via un échange d'actions

Tunisie : l’endettement sur le long terme du laboratoire pharmaceutique Unimed a progressé de 448 % à 20,8 millions de dinars à fin mars 2019

 
AGRO

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

Kenya : le gouvernement libérera 2 millions de sacs de maïs pour réduire le prix de la farine

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : 3 milliards $ d'investissements nécessaires pour développer le secteur énergétique

Egypte : le ministère des Finances annonce une nouvelle réduction des subventions au carburant et à l'électricité

Maurel & Prom publie une mise à jour opérationnelle de ses activités au Gabon et en Tanzanie pour le compte du premier trimestre

Le pétrolier britannique MX Oil change de nom et devient ADM Energy

 
MINES

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

Madagascar : les populations s’opposent au développement du projet Toliara

RDC : Glencore nomme un nouveau PDG pour sa filiale Katanga Mining

Afrique du Sud : le nouveau gros diamant récupéré par Petra à Cullinan pèse 209,9 carats

 
TELECOM

Maroc: la première branche africaine d’Orange Cyberdefense a ouvert ses portes dans le pays

Angola: le président de la République annule l'appel d'offres qui a conduit à l'attribution d'une licence télécoms à Telstar

Group Vivendi Africa déploie Canalbox, le premier reseau internet très haut débit FTTH au Congo

Botswana: les attaques sur le réseau télécoms de BTC s’accentuent avec la forte demande du cuivre sur le marché

 
COMM

Canal+ Afrique ajoute Mezzo à ses bouquets de télévision payante

Congo : Vivendi lance une salle CanalOlympia à Brazzaville

Classement des 10 premiers pays africains en matière de liberté de la presse, selon Reporters Sans Frontières

Netflix va ajouter sa première série animée africaine à sa plateforme

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité