Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

La Malaisie s’intérresse au modèle gabonais d’exploitation durable du palmier à huile, vanté par le National Geographic

  • Date de création: 11 janvier 2019 21:37

(Agence Ecofin) - Après l’ultimatum lancé par le parlement norvégien à son gouvernement, de limiter et d’éliminer progressivement l'huile de palme dans sa politique relative aux biocarburants à compter de janvier 2020, le Conseil malaisien des palmiers à huile de palme tente de désamorcer cette escalade.

En réponse à cette décision d’exclure l’huile de palme dans les biocarburants, du fait qu’elle présente un risque élevé de déforestation, le Conseil malaisien des palmiers à huile a déclaré que l'action de l'Union européenne (UE) menacerait les moyens de subsistance de 650 000 petits exploitants, souligne The News Straits Times.

Mais pour s’arrimer aux critères de développement durable, malgré toutes les pratiques durables adoptées tout au long de la chaîne de valeur de l'huile de palme, le pays entend s’inspirer du modèle gabonais pour contrer les militants anti-huile de palme, qui exercent une influence notable sur les gouvernements et les parlements de l'UE.

La première étape consistera à établir un plan national d’utilisation des sols à l’instar du Gabon. En effet, le National Geographic décrit le pays comme un exemple dans la culture du palmier à huile.  « Le pays cultive le palmier à huile à une échelle commerciale, sans toutefois causer les dommages environnementaux que subit actuellement l'Asie du Sud-Est », affirme le média américain.

En outre, poursuit-il, « Son plan national d'aménagement du territoire tente de maintenir un équilibre entre palmier à huile, agriculture et préservation de la forêt. Avec plus de 76% du territoire recouvert de forêts, son Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) a supervisé la cartographie de la terre et de la vie sauvage du pays, afin de déterminer les zones à développer pour l'agriculture ».

Par ailleurs, le pays a accordé plusieurs concessions de palmier à huile à Olam Gabon, une filiale de l’entreprise agro-alimentaire Olam international, basée à Singapour. La première entreprise, à Awala, a une superficie de 20 234 ha. Un tiers est cultivé avec du palmier à huile, l’autre tiers est conservé sous forme d'un bloc de forêt et le reste se décline, en petites parcelles, certaines sur des pentes abruptes.

Quant à la seconde entreprise, qui se trouve à Mouila, elle compte plus de 50% superficie plantée, dans une savane ouverte ou une prairie cela aux fins d’éviter la déforestation.

Enfin, « la coopération étroite entre Olam et l'ANPN garantit que les projets d'huile de palme, développés au bon endroit avec la bonne gestion, peuvent préserver les forêts primaires et augmenter la production alimentaire du Gabon. Fait intéressant, la plantation de Mouila pourrait faire partie d’un nouveau parc national », conclu National Geographic.

Stéphane Billé


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

Côte d’Ivoire : la proportion des marchés publics accordés aux PME progresse à 43,6% à fin mars 2019

Malawi: l’économiste Joseph Mwanamvekha nommé ministre des Finances

Zone de libre-échange continentale : le Nigeria réitère son attachement à prendre en considération l’intérêt de ses industries

Tchad : 4 millions $ seront consacrés à la résilience de la production agricole et agropastorale

 
FINANCE

Nigeria : l'Office de gestion de la dette reprécise la position du gouvernement sur la question des eurobonds

Oswald Loueke, nouveau président du Conseil d’administration de BGFIBank Bénin

Afrique du Sud : Alexander Forbes prévoit de réduire les dépenses en consultants externes

TAAG Angola Airlines passe une commande de six avions Dash 8-400

 
ELECTRICITE

Kenya : les ambitions d’extension du parc électrique revues à la baisse à cause de la demande

Namibie : Alten Energias inaugure une centrale solaire de 45 MW à Mariental

Réchauffement climatique : Seuls le Maroc et la Gambie ont des plans permettant d’atteindre les objectifs climatiques

Energies renouvelables : 288,9 milliards $ investis en 2018, soit le triple du capital consacré au charbon et au gaz

 
HYDROCARBURES

Côte d’Ivoire : la production de gaz naturel enregistre une baisse de 9,09% en glissement annuel, au premier trimestre 2019

Lukoil voit des opportunités de développer des projets de GNL au Cameroun et au Congo

Nigeria : Muhammadu Buhari nomme un nouveau patron à la société publique du pétrole

Les sociétés publiques chinoises du pétrole auront le 4e plus gros CAPEX dans le secteur pétrolier africain entre 2019 et 2023

 
MINES

Burkina Faso : CIMBURKINA double sa capacité de production en s’offrant un deuxième broyeur

Afrique du Sud: Transnet assurera le transport des produits de United Manganese of Kalahari, grâce à un contrat de 585 millions $

Rwanda : la première raffinerie d’or du pays ouvre ses portes avec une capacité de 6 tonnes par mois

L'Afrique du Sud veut accroître sa part de marché dans le secteur minier de la RDC

 
TELECOM

L’identification, socle des nations numériques

Globalstar va fournir des services de téléphonie mobile par satellite et terrestre dans cinq pays d’Afrique

Kenya : Joe Mucheru, le secrétaire de cabinet aux TIC, se met le parlement à dos à cause de la privatisation de Telkom

Le Bénin confie à l’A4AI, l’étude sur l’amélioration de l’accès aux communications électroniques et de la poste dans le pays

 
FORMATION

Environnement & Développement Durable ouvre les inscriptions à sa session de formation en ligne sur les Objectifs de développement durable

Future Female et Facebook organisent une série de formations gratuites pour entreprendre sur les réseaux sociaux

L’École de Design de Nantes Atlantique va ouvrir au Bénin un campus spécialisé en design numérique, ouvert à toute l’Afrique

La coopération franco-allemande lance un appel à candidatures pour la formation de Jeunes Entrepreneurs ouest africains

 
COMM

Afrique subsaharienne : Infront Media obtient les droits de diffusion des compétitions du Comité international olympique jusqu’en 2024

Les Marocains de RAPP désignés agence de communication africaine de l’année à l’African Cristal media & advertising summit

Prix africains du Fact-Cheking : Africa Check attend les candidatures jusqu’au 30 juin

La part du digital dans les revenus de l’industrie des médias et du divertissement ne cesse d’augmenter (PwC)

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro