Côte d’Ivoire : les exportations de caoutchouc reprendront, d’ici fin janvier (AEXCI)

Côte d’Ivoire : les exportations de caoutchouc reprendront, d’ici fin janvier (AEXCI)

(Agence Ecofin) - En Côte d’Ivoire, le premier navire destiné à embarquer le caoutchouc humide stationné dans les principaux ports ivoiriens, depuis quelques mois, devrait accoster d’ici la fin janvier. C’est ce qu’a annoncé Espérance Mobio, président de l’Association des exportateurs de caoutchouc naturel de Côte d’Ivoire (AEXCI).

D’après le dirigeant, ce navire devrait principalement s’occuper des fonds de tasse (caoutchouc non transformé) et un second navire est prévu pour débarquer dans le mois de février.

Le transport des marchandises devrait se faire en vrac (stockées directement dans l’aménagement prévu à cet effet dans le navire).

« Tous les mois, les navires seront positionnés à Abidjan et à San Pedro pour récupérer la surproduction. Les planteurs pourront vendre correctement leur production », explique le dirigeant.  

Pour rappel, le blocage des exportations est lié au refus des armateurs traditionnels de transporter la matière première qui provoquait de nombreux désagréments (présence de bestioles et malpropreté). 

En 2018, quelque 450 000 tonnes de caoutchouc n’ont pas pu être transportées, rapporte Commodafrica.

La filière hévéa regroupe près de 165 000 planteurs en Côte d’Ivoire.

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro