La Guinée veut se doter d’une plateforme multi-acteurs pour améliorer la gouvernance foncière

La Guinée veut se doter d’une plateforme multi-acteurs pour améliorer la gouvernance foncière

(Agence Ecofin) - Plusieurs organisations de la société civile guinéenne, réunies sous la bannière d’Acord Guinée, envisagent de créer une plateforme de vulgarisation des textes fonciers et de veille sur la politique foncière. C’est ce que rapporte Guinée Matin.

L’organisation, qui bénéficie de l’appui du Fonds des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), « se fixe plusieurs missions, dont la contribution à la conception et à l’élaboration des politiques foncières, la sensibilisation et la contribution à la diffusion des directives volontaires et des textes juridiques et la facilitation, l’articulation de la dimension nationale et locale dans la mise en œuvre des politiques et lois foncières en Guinée ».

Comme le précise le site d’information, « elle regroupera l’ensemble des acteurs impliqués dans la gestion du foncier. Il s’agit des départements de l’agriculture, de l’aménagement de la ville, de l’environnement, mais aussi des institutions comme l’Assemblée nationale, le Conseil économique et social, le secteur privé, la société civile et les médias ».


Ecofin Gestion Publique