La Côte d'Ivoire crée un comité de suivi des projets financés par la Chine (gouvernement)

La Côte d'Ivoire crée un comité de suivi des projets financés par la Chine (gouvernement)

(Agence Ecofin) - La Côte d’Ivoire va mettre en place un comité de suivi du portefeuille de projets financés par la République populaire de Chine, a indiqué, ce mercredi, Sidi Tiémoko Touré, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.

Révélant le compte rendu du Conseil des ministres à la presse, le responsable a indiqué que ledit comité aurait pour mission « d’assurer la supervision, la coordination et le suivi du portefeuille de projets financés ou cofinancés par la République populaire de Chine, de façon à améliorer et à accroître le taux d’absorption des financements disponibles ».

Ainsi, plus de 6 milliards $ d’investissements, répartis en plusieurs accords bilatéraux incluant 14 projets de développement, devraient désormais être conduits sous la supervision du nouvel organe.

Alors que la Chine a multiplié ses investissements en Afrique, ces dernières années, devenant ainsi le premier partenaire commercial du continent, cette nouvelle décision vient confirmer les inquiétudes de plus en plus importantes quant à la nature des investissements chinois sur le continent.

Accusé d’asphyxier l’économie du continent à travers une dette colossale, plusieurs contestations se sont également fait entendre quant au recours systématique de l’empire du Milieu à ses nationaux pour mettre en œuvre les projets qu’il finance en Afrique, au détriment des compétences locales.

En octobre dernier, c’est la Sierra Leone qui envoyait un signal fort à ses compères africains et au gouvernement de Pékin, en annonçant la résiliation d’un contrat d’investissement de 300 millions $, entièrement financé et prévu pour être mis en œuvre par la Chine.

Notons que le nouveau comité, dont la période d'activité n'a pas été révélée, devrait compter des représentants chinois et ivoiriens parmi ses membres.

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique