ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Le Togo opte (finalement) pour des placements privés pour son incursion sur les marchés internationaux

Le Togo opte (finalement) pour des placements privés pour son incursion sur les marchés internationaux
  • Date de création: 18 juillet 2019 11:13

(Agence Ecofin) - Alors que les spéculations battent leur plein, les autorités togolaises viennent de dévoiler les contours de l’emprunt international annoncé par le président Faure Gnassingbé, en juin dernier. Si l’option d’un prêt syndiqué avait laissé place à l’éventualité d’un eurobond, les conseils de la banque d'affaires français Lazard ont pesé.

En roadshow à Londres, depuis mardi, le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya (photo), a précisé que le Togo se tournerait finalement vers des placements privés auprès d'investisseurs internationaux. L’opération garantie par la Banque mondiale et l’Africa Trade Insurance, et ayant obtenu en amont le feu vert du FMI, devrait permettre de lever  397 millions d'euros.

Présent dans la capitale Britannique, le patron des finances togolaises a présenté le projet de levée de fonds aux banquiers et assureurs. L’occasion de faire un exposé sur la situation économique globale et de détailler la stratégie contenue dans le plan national de développement (PND).

Alors que les pressions de refinancement planent en cascades sur le Togo, cette levée de fonds va contribuer au reprofilage de la dette publique.

« Le Togo entend saisir les opportunités qu'offre le marché international pour bénéficier de conditions plus avantageuses (maturité plus longue et taux d’intérêt plus faible) pour rembourser par anticipation une partie de la dette intérieure à des taux d’intérêt plus élevés sur des maturités plus courtes », a communiqué le ministère de l’Economie et des Finances. 

Selon les responsables, « ce dispositif doit permettre au Trésor d'alléger le service de la dette publique et de dégager des espaces budgétaires et de trésorerie pour financer, notamment, les besoins sociaux tout en évitant le risque de refinancement ».

Cette année, le Togo doit consacrer plus de 40 % de ses recettes budgétaire au service de la dette, alors que le gouvernement prévoit consacrer 45 % de son budget aux les dépenses sociales. Un casse-tête nourri aussi par la mise en route du PND dont 35 % des investissements sont publics, soit plus de 1 000 milliards FCFA d’ici 2022.

L’emprunt devrait intervenir avant la fin de l'année ou plus tôt.


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

La Société de fabrication des boissons de Tunisie termine le premier semestre 2019 avec un chiffre d’affaires en hausse de 4,5 %

Chefaa, la plateforme égyptienne de distribution de médicaments veut étendre ses activités dans les pays du Golfe en 2020

Verod Capital Management signalé dans l’industrie du textile au Ghana

Egypte : Banque du Caire réaffirme son engagement à ouvrir une part minoritaire de son capital à des investisseurs non publics

 
AGRO

Afrique du Sud : l’inquiétude monte dans l’industrie de la laine face à l’interdiction chinoise

Zimbabwe : forte chute de la production cotonnière, attendue à 68 000 tonnes en 2019/2020

Le Rwanda obtient un prêt de 94 millions $ du Japon pour la lutte contre la malnutrition

Cameroun : le poivre de Penja, de réputation mondiale, est menacé par des bio-agresseurs qui détruisent les plantations

 
ELECTRICITE

RDC : Félix Tshisekedi appelle à lever le paradoxe de l’électricité, 100 GW de potentiel pour 1 GW disponible

L’Algérie démarre son projet de construction de 5600 MW de centrales solaires

Mozambique : un appel d’offres bientôt lancé pour l’électrification de 260 000 ménages

Niger : feu vert pour la ratification d’une convention de 10,5 milliards FCFA destinée au financement de la centrale hybride d’Agadez

 
HYDROCARBURES

L’OPIC finalise son accord de prêt de 40 millions $ avec la société énergétique sud-africaine Renergen

Gabon : BW Offshore fournit une mise opérationnelle de ses activités pétrolières

La Guinée équatoriale va se doter de la première usine de stockage et de regazéification de GNL d’Afrique subsaharienne

Le Ghana n’atteindra pas les objectifs qu’il s’est fixé dans sa politique du contenu local pour le secteur pétrolier

 
MINES

L’avalanche de nouvelles sources d’approvisionnement n’augure pas d’un bon avenir pour le lithium (CRU)

Burkina Faso : le principal actionnaire d’Avesoro Resources veut prendre le contrôle total de la société

Les exportations de phosphates de l’UEMOA sont en hausse de 18,6% en 2018

Mali : African Gold Group engage une firme pour l’étude de faisabilité de son projet aurifère Kobada

 
TELECOM

Nigeria : 693 tours télécoms menacées de destruction par la NCC, après les 7 000 de la NCAA

L’UIT va renforcer les compétences des acteurs publics congolais en économie numérique

Malawi : le régulateur télécoms peaufine une loi pour combattre les appareils TIC de mauvaise qualité

Algérie : Ooredoo sommé par l’ARPCE de s’expliquer sur la panne quasi générale de son réseau le 18 août 2019

 
FORMATION

Le Centre pour la science et l’environnement organise deux formations sur la gestion des eaux usées en milieu urbain en Afrique du Sud

Sénégal : le gouvernement vient d’ouvrir sa plateforme d’orientation académique pour l’année 2019

La Sierra Léone bénéficiera de l’expertise du Maroc en matière d’éducation et de formation professionnelle

L’AUF lance un appel à candidatures pour un projet d’incubation destiné jeunes entrepreneurs de Tunisie, Algérie et Maroc

 
COMM

Maroc : les investissements publicitaires en baisse de 4,6 % au premier semestre 2019

L'Afrique du Sud accueille la première édition de l’Advertising Week Africa organisée en Afrique

Sénégal : le passage à la TNT devrait être achevé avant la fin 2019

Afrique subsaharienne : la BBC confie la gestion de sa marque à Pierre Cloete, ancien cadre de Kwese

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance