La Côte d’Ivoire va faire appel à des opérateurs internationaux pour relancer son programme de logements sociaux

La Côte d’Ivoire va faire appel à des opérateurs internationaux pour relancer son programme de logements sociaux

(Agence Ecofin) - Dans le but de relancer son programme de logements sociaux qui a visiblement du plomb dans l’aile, le gouvernement a décidé de faire appel à des opérateurs internationaux afin de produire plusieurs milliers d’habitations par an. C’est ce qu’a déclaré récemment, le ministre ivoirien de la Construction, du Logement et de l’Urbanisation, Bruno Nabagné Koné (photo).

« Le gouvernement va faire appel à des opérateurs internationaux ayant une capacité financière et technique avérée, afin de produire 10 000 à 20 000 logements par an.», a déclaré Bruno Nabagné Koné à une tribune d’échanges organisée à Abidjan. Révélant par la même occasion « la mise en place d’un dispositif pérenne de financement du logement social et la facilitation de l’accès au crédit immobilier ».

Selon le ministre, cette volonté du gouvernement de relancer le programme de logements sociaux a pour objectif d’accélérer la remise des logements aux souscripteurs, mais principalement de renforcer sa politique de logements sociaux face au retard que celle-ci a accusé.

« Aujourd’hui, les conditions sont créées pour relancer le programme de logements sociaux qui figure au nombre des projets prioritaires du Programme Social du Gouvernement pour la période 2019-2020.», a-t-il insisté.

Rappelons que sur un objectif initial de 150 000 logements, seulement 10 249 avaient été achevés dans le cadre de ce programme à fin novembre 2018, soit un taux de réalisation de moins de 10%.

Notons par ailleurs, que le déficit en logements en Côte d’Ivoire est passé à 600 000 unités en 2018, contre 400 000 en 2012, avec une demande annuelle de logements estimée à 200 000 unités.

Zeinab Dosso (Stg)


Ecofin Gestion Publique