L’Egypte lance un fonds dédié au développement des entreprises publiques

L’Egypte lance un fonds dédié au développement des entreprises publiques

(Agence Ecofin) - Le gouvernement égyptien a annoncé, dans un communiqué publié le 7 février, le lancement d’un fonds dédié au développement des entreprises publiques, en prélude à la mise en œuvre d’un programme de privatisation recommandé aux autorités par le Fonds monétaire international (FMI).

«Ce fonds contribuera à régler les dettes des entreprises publiques vis-à-vis du secteur bancaire et apportera le financement nécessaire à la restructuration de ces entreprises.», a précisé le gouvernement dans son communiqué.

Le fonds sera géré par un comité dirigé par le ministre chargé des entreprises publiques et qui comprend aussi des membres du Conseil de l'Etat, du ministère des Finances, de National Investment Bank ainsi que des dirigeants de plusieurs grandes entreprises d’Etat.

Le gouvernement égyptien avait dévoilé en mars 2018, un programme de privatisation de 23 entreprises publiques, qui doit permettre à l’Etat de lever 100 milliards de livres égyptiennes (5,6 milliards de dollars). Mais la mise en œuvre de ce programme de privatisation, qui fait partie d’un vaste programme de réformes économiques liées au prêt de 12 milliards de dollars du FMI, a été retardée, en raison de la volatilité du marché mondial.

En Egypte, l'Etat contrôle encore de larges pans de l’économie dont trois grandes banques, plusieurs grands acteurs de l’industrie pétrolière et de grands opérateurs du secteur de l’immobilier.

Lire aussi:

18/07/2018 - Egypte : l’Etat va céder des participations supplémentaires dans cinq entreprises publiques cotées

17/05/2018 - Le gouvernement égyptien cible un milliard $ de revenus avec l’introduction en bourse cette année de 6 entreprises publiques

19/03/2018 - Egypte : le gouvernement va céder des participations étatiques dans 20 entreprises publiques, à travers la bourse


Ecofin Gestion Publique