Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

De mauvaises nouvelles en provenance de la Chine et de la Norvège, pour les économies de l'Angola, du Nigéria et de l'Algérie

De mauvaises nouvelles en provenance de la Chine et de la Norvège, pour les économies de l'Angola, du Nigéria et de l'Algérie
  • Date de création: 08 mars 2019 21:37

(Agence Ecofin) - Les ministres des finances de trois géants pétroliers africains que sont l'Angola, le Nigéria et l'Algérie, ont achevé leur semaine sur des mauvaises nouvelles en provenance de la Chine et de la Norvège. L'opinion publique africaine peut s'interroger sur la relation qui existent entre ces trois pays.

La réponse toute simple est le pétrole. La Chine a posté des indicateurs qui montrent que son excédent commercial, un élément fort de la robustesse de son économie, s'est dégradé sur une période comparative de 12 mois, à la fin du mois de février 2019. La principale raison de cette situation est le repli de ses exportations.

Le marché international a interprété cela comme un signe de baisse futur sur la demande chinoise en énergie. Par conséquent, on assiste à des réductions de demande pour le pétrole brut. Pour ce qui est de la Norvège, le ministre des finances de ce pays a indiqué que son fonds souverain qui pèse 1000 milliards $ prévoyait de se désengager de ses 36 milliards $ d'investissements dans le capital de sociétés pétrolières.

La aussi, le marché anticipe qu'au delà des raisons écologiques, cette initiative cache la volonté de s'extirper d'un risque. Sur le marché, lorsqu'un produit devient risqué, il est peu demandé et ses prix vont à la baisse. Ainsi, les prix proposés sur les contrats d'achats futurs de WTI et de Brent (deux catégories de pétrole) ont baissé respectivement de 1,65% et 1,84%.

Un pétrole qui chute ne peut pas être une bonne nouvelles pour les trois leaders de l’or noir africain, surtout le Nigérian qui est désormais contraint de suivre la stratégie de l'Organisation des Pays Producteur de Pétrole. Cette dernière espère qu'une réduction de la production devrait faire monter les prix.

Si les volumes baissent et les prix suivent aussi la même tendance, des analystes craignent que les trois pays et d'autres petits producteurs pétro-dépendants, soient en difficultés dans la gestion de leurs équilibres extérieurs.

Aujourd’hui, le Nigéria s'en sort bien et s'est constitué de bonnes réserves. Pour l'Angola, Citigroup rappelait dans une récente note d'analyse qu'il a juste retrouvé les équilibres et qu'un nouveau choc serait dur à absorber. Malgré sa stratégie de diversification, l'Algérie peine à sortir de la dépendance vis-à-vis du pétrole. Les actuels soulèvement politiques, avec en toile centrale l'exigence d'un départ du président, sont aussi la conséquence d'un malaise économique que subit une majorité de la population.

Parmi les autres économies africaines qui pourraient souffrir d’une baisse prolongée des prix du pétrole, on retrouve l’Egypte, la Libye et le Soudan. Même si, pour l’Egypte, on retrouve quand même une plus grande diversification de l’économie. L'évolution sera aussi suivie dans les pays de la CEMAC, ou 4 pays sur 6 dépendent de l'or noir pour leurs revenus en devises.

Idriss Linge


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Côte d’Ivoire : la filiale de Société Générale accorde une ligne de crédit de 594,3 millions $ destinée à des PME

Tunisie: Poulina Group Holding négocie son entrée au capital de l’Université privée Esprit

BGFIBank Gabon augmente son capital social, un niveau inédit en Afrique centrale

Maurice : le prestataire de services Axis et la société de conseil Innpact lancent une société de gestion de fonds axée sur l’Afrique

 
AGRO

Mali : la production céréalière est prévue pour atteindre 11 millions de tonnes en 2019/2020

Côte d’Ivoire : le kg de coton graine reviendra à 300 FCFA en 2019/2020

AB InBev a investi plus de 200 millions $ en Afrique depuis sa fusion avec SABMiller en 2016

La fluidité des échanges est essentielle pour garantir une sécurité alimentaire mondiale d’ici 2050 (étude)

 
ELECTRICITE

Rwanda : BBOXX obtient 8 millions $ en francs rwandais pour étendre sa part de marché

Maroc : le consortium mené par EDF remporte la construction d’une centrale solaire de 800 MW

Algérie : 20 millions $ consacrés au réseau de distribution d’El Oued en six ans

Ethiopie : la SEFA accompagne la mise en place d’un cadre d’inclusion des producteurs indépendants d’énergie

 
HYDROCARBURES

La Sierra Leone rouvre son quatrième cycle d’octroi de licences pétrolières

Namibie : Calima Energy va céder ses parts dans le bloc PEL 90 à la filiale locale de Tullow

Egypte : démarrage du forage du puits Merak-1 dans la concession North El Arish

Angola : Sonangol choisit Total et Trafigura pour l’approvisionner en produits pétroliers sur les 12 prochains mois

 
MINES

Afrique du Sud : la mine de vanadium Vametco peut être encore exploitée sur des décennies

Lesotho : la mine Mothae livre un nouveau diamant de qualité gemme

Zimbabwe : le milliardaire nigérian Benedict Peters investira dans le secteur du platine

Ethiopie : le gouvernement octroie des permis d’exploitation minière pour les gisements Mato Bula et Da Tambuk

 
TELECOM

Nigeria: MTN a jusqu’au 31 mai pour verser la dernière tranche de son amende écopée en 2015

Afrique du Sud : Cortex Group lance une société de capital-risque dédiée au soutien financier des start-up orientées vers l’IA

Côte d’Ivoire : Orange confie à Engie l’exploitation et la maintenance de son centre de données pour 5 ans

La Fondation Jack Ma est en quête des dix meilleurs entrepreneurs numériques d’Afrique pour 2019

 
COMM

Afrique francophone : Facebook va accompagner 10 000 PME dans leurs stratégies de marketing digital

Les métriques, la technologie et les réseaux sociaux ont changé la façon de travailler des journalistes dans le monde  

Zambie : les chaînes de télévision et de radio doivent désormais envoyer les enregistrements des programmes déjà diffusés toutes les deux semaines

Côte d’Ivoire : la chaîne d’informations 7info sera lancée sur la plateforme TNT du pays au dernier trimestre 2019

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance