Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Le groupe Olam, la Chine et le Maroc boostent les Investissements directs étrangers au Gabon

Une vue du Nouveau port d'Owendo construit par Olam. Une vue du Nouveau port d'Owendo construit par Olam.

(Agence Ecofin) - Traditionnellement dirigés vers les secteurs pétrolier et minier, les Investissements directs étrangers (IDE) au Gabon ont connu une forte augmentation depuis 2012, malgré la crise pétrolière grâce principalement au groupe Olam, à la Chine ainsi qu’au royaume chérifien.

La filiale gabonaise de la Singapourienne Olam international, a orienté ses investissements vers le secteur agroalimentaire et des infrastructures. En 2017, le stock d’IDE au Gabon représentait selon la CNUCED, 9,4 Mds USD (70,6% du PIB) en constante augmentation depuis 2012. Cela, grâce notamment à la diversification de l’économie entreprise par le gouvernement avec les investissements du groupe Olam.

Etabli au Gabon depuis près de 20 ans, Olam Gabon est désormais l’un des principaux investisseurs étrangers dans le pays. Contrôlé par le fonds souverain singapourien Temasek depuis 2005, le groupe est concentré sur la production d’huile de palme et l’hévéa.

Progressivement, Olam via GSEZ, va étendre ses activités à l’industrie du bois (création d’une zone économique spéciale consacrée à l’industrie du bois) et aux infrastructures (construction-aménagement d’un port de commerce et d’un terminal minéralier), manifestant sa volonté d’être présent dans la chaîne logistique gabonaise.

Plus récemment, Olam a investi le secteur aéroportuaire puisque GSEZ airport a été désigné pour construire et opérer le futur aéroport de Libreville (investissement d’environ 350-400M$). Ainsi depuis 2010, Olam a investi près de 2 Mds €, soit plus de 45 % du montant total des IDE entrants au Gabon sur la période.

La Chine et le Maroc en embuscade

Outre Olam, la Chine et le Maroc se positionnent comme d’importants pourvoyeurs d’IDE au Gabon. Ces dernières années, la Chine et le Maroc sont progressivement devenus des sources d’investissements importants pour le Gabon.

Le stock des investissements chinois au Gabon a dépassé le milliard de dollars. Environ 60 entreprises chinoises sont installées sur place, dont une trentaine de grandes entreprises publiques. Les principaux investissements chinois expriment une présence ciblée, dans l’exploitation pétrolière avec deux sociétés (Addax et Sino Gabon), le secteur du bois (les entreprises chinoises exploitent 55% de la forêt gabonaise) et les mines, avec la Compagnie industrielle et commerciale des mines de Huazhou qui extrait 9% du minerai de manganèse gabonais.

Le Maroc, 14ème fournisseur du Gabon, compte également des investissements dans de nombreux secteurs pour un montant total estimé à quelques 600 M$, les entreprises marocaines ayant investi dans de nombreux secteurs de l’économie gabonaise (la banque, les télécoms, les assurances, les mines, les infrastructures, le transport et le BTP).

Ces investissements sont protégés par un accord de protection et de promotion réciproque des investissements (signé en 1979, renouvelé en 2004), auquel est venu s’adjoindre en 1999, une convention de non double-imposition.

Stéphane Billé avec la Direction générale du trésor en France


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

L’Agence Française de Développement signalée dans un engagement de 56,2 millions $ au profit du secteur agricole marocain

Les groupes financiers EFG Hermes et GB Capital annoncés dans un projet de création d’une société de financement immobilier en Egypte

Ghana: Kudigo, une start-up orientée dans le secteur de la grande distribution lève 450 000 $ pour financer de nouveaux produits  

Maroc Telecom : chiffre d'affaires en baisse au premier trimestre 2019 et des fondamentaux qui vacillent légèrement

 
AGRO

Kenya Breweries pourrait accroître le prix de la bière Tusker si la pression fiscale augmente

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

 
ELECTRICITE

Nigeria : PAS Solar a levé 10 millions $ pour électrifier 150 000 ménages  

Afrique du Sud : le Trésor décaisse 355 millions $ pour permettre à l’Eskom de faire face à ses obligations

La Centrafrique obtient 45 millions $ de la Banque mondiale pour une centrale solaire de 25 MW

Zimbabwe : trois producteurs indépendants ambitionnent d’implanter 100 MW de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : 3 milliards $ d'investissements nécessaires pour développer le secteur énergétique

Egypte : le ministère des Finances annonce une nouvelle réduction des subventions au carburant et à l'électricité

Maurel & Prom publie une mise à jour opérationnelle de ses activités au Gabon et en Tanzanie pour le compte du premier trimestre

Le pétrolier britannique MX Oil change de nom et devient ADM Energy

 
MINES

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

Madagascar : les populations s’opposent au développement du projet Toliara

RDC : Glencore nomme un nouveau PDG pour sa filiale Katanga Mining

Afrique du Sud : le nouveau gros diamant récupéré par Petra à Cullinan pèse 209,9 carats

 
TELECOM

Huawei prépare Maurice pour la 5G

Algérie: perturbations annoncées dans les télécoms dès le 28 avril 2019 avec la grève nationale des agents du secteur

Amr Talaat annonce la 5G au Caire en Egypte dès juin, pendant la Coupe d'Afrique des Nations de football 2019

Maroc: la première branche africaine d’Orange Cyberdefense a ouvert ses portes dans le pays

 
COMM

Canal+ Afrique ajoute Mezzo à ses bouquets de télévision payante

Congo : Vivendi lance une salle CanalOlympia à Brazzaville

Classement des 10 premiers pays africains en matière de liberté de la presse, selon Reporters Sans Frontières

Netflix va ajouter sa première série animée africaine à sa plateforme

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance