Malabo, hôte des Assemblées annuelles de la BAD en 2019

Malabo, hôte des Assemblées annuelles de la BAD en 2019

(Agence Ecofin) - La Guinée équatoriale abritera les prochaines réunions annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) en juin 2019. Cette décision intervient à la suite de la signature d'un mémorandum d'accord entre l’institution et la Guinée équatoriale.

C’était en marge des réunions consultatives régionales entre la Banque et ses actionnaires africains, tenues à Abidjan du 25 février au 1er mars 2019, en présence de Lucas Abaga Nchama (photo), ministre des Finances de la Guinée équatoriale.

Ces réunions annuelles se tiendront du 11 au 14 juin 2019 dans la capitale du pays, Malabo. Selon le coordonnateur général du Comité technique national chargé des réunions annuelles, Bernardo Abaga Ndong, « Le gouvernement et le peuple de Guinée équatoriale sont prêts et attendent avec impatience d'accueillir l'événement phare de la Banque africaine de développement en 2019 ».

Avant d’ajouter que : « Nous sommes déterminés à faire des assemblées annuelles dans notre pays un succès retentissant qui renforcera certainement notre prestige national, car un événement rassemblant plus de 3 000 participants n’est pas une mince affaire ».

Pour ce faire, un aide-mémoire sur l'état de préparation du pays pour accueillir l'événement a été signé le 27 février 2019. S'exprimant lors de la signature, André Basse, chef du protocole de la BAD, qui a signé au nom de la Banque, a félicité le pays hôte pour son engagement en faveur du succès des assemblées annuelles. Elles sont retournées sur le sol africain, cette année, après leur tenue en Corée et en Inde.

Le thème des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement, cette année, est : « L’intégration régionale » - l'une des cinq priorités stratégiques de la Banque, connue sous le nom de « Grandes 5 » : (Allumer et alimenter l’Afrique, Nourrir l’Afrique, Industrialiser l’Afrique, Intégrer l'Afrique et améliorer la qualité de la vie des peuples d’Afrique).

Quelque 3 000 participants sont attendus à Malabo, notamment des ministres des Finances, des gouverneurs de banques centrales, des décideurs, des groupes de la société civile, des dirigeants d'organisations internationales et des chefs d'entreprise des Etats membres du Groupe de la Banque.

Stéphane Billé avec la BAD


Ecofin Gestion Publique