Ecofin Hydrocarbures

Guinée équatoriale : le bloc R retourne dans le giron de l’Etat

Guinée équatoriale : le bloc R retourne dans le giron de l’Etat

(Agence Ecofin) - Deux semaines après le refus du gouvernement équato-guinéen de prolonger les droits d’exploration d’Ophir Energy sur le bloc en mer R, la licence est retournée dans l’escarcelle du gouvernement. L’annonce a été faite mercredi par le ministère des Mines et des Hydrocarbures.

Elle vient officiellement confirmer l’échec du projet de liquéfaction de gaz naturel de Fortuna FLNG. Les négociations entre la société britannique et Medco pour acquérir le capital-actions émis et à émettre d'Ophir, ont entre temps échoué.

Il faut rappeler que sur le bloc, six découvertes de gaz ont été opérées dont la plus importante est Fortuna. Selon les plans d’Ophir, la monétisation du gaz de Fortuna, devrait constituer le premier projet africain de liquéfaction de gaz en eaux profondes, d’une capacité de 2,2 Mtpa.

Le bloc R couvre 2 450 km2 à l'extrémité du delta du Niger, à 140 km à l'Ouest de l'île de Bioko, dans une profondeur d’eau de 600 à 1 950 m. On estime que le champ Fortuna contient jusqu’à 3,4 Tcf de gaz récupérable.

Vu son potentiel impressionnant, le bloc pourrait être ouvert au marché lors du prochain cycle de licences que compte Malabo avant la fin du premier trimestre. Il pourrait aussi faire l’objet de négociations directes.

Olivier de Souza

Lire aussi :

07/01/2019 - La Guinée équatoriale refuse de prolonger la licence d'exploration d'Ophir Energy


Ecofin Hydrocarbures     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas