Ecofin Hydrocarbures

Afrique du Sud : le gouvernement approuve l’entrée d’Africa Energy sur le bloc 11B/12B

Afrique du Sud : le gouvernement approuve l’entrée d’Africa Energy sur le bloc 11B/12B

(Agence Ecofin) - Mercredi, la société Africa Energy a affirmé que le gouvernement sud-africain a validé son entrée dans le bloc d’exploration offshore 11B/12B situé dans le bassin d'Outeniqua, à environ 175 km au large des côtes.

En effet, Africa Energy contrôle désormais 49% des actions de Main Stream, une société qui détient 10% de parts dans le périmètre aux côtés de Total (45%), Qatar Petroleum (25%) et CNR (20%).

Selon l’accord qui atteste de son entrée dans Main Stream, Africa Energy aura des parts de 4,9% nets sur les revenus générés par le bloc.

La société basée à Vancouver (Canada) a versé 16,5 millions de dollars pour conclure l’opération. Une somme qui couvre sa part des investissements faits par Main Stream sur place et ceux à venir dans le cadre du forage du puits Brulpadda-1AX.

« Nous sommes ravis de nous associer à Total, Qatar Petroleum et CNR sur le bloc 11B/12B en Afrique du Sud. C'est une occasion unique pour nous d'explorer avec des majors dans l'une des régions les plus prometteuses au large du continent africain […] Nous attendons avec impatience de pouvoir forer le puits Brulpadda-1AX », a déclaré Garrett Soden, PDG d’Africa Energy.

Il faut dire que le puits dont le forage avait été suspendu en 2014 devrait reprendre avant la fin de ce mois et durer 85 jours.

Olivier de Souza

Lire aussi :

14/11/2018 - Afrique du Sud : en décembre, Total va démarrer un forage en mer


Ecofin Hydrocarbures     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas