Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

L’identification, socle des nations numériques

L’identification, socle des nations numériques
  • Date de création: 20 juin 2019 20:18

(GVG) - Angotic 2019, le salon dédié aux TIC qui s’est tenu du 18 au 20 juin à Luanda (Angola), a été l’occasion de rappeler qu'une collaboration interrégionale et internationale est indispensable pour faire du numérique un levier de croissance et de développement majeur pour l'Afrique. À condition qu’il soit sous-tendu par l’identification numérique, garante de la sécurité des communications.

Pour que les nations se numérisent, la première étape indispensable consiste à donner à chaque citoyen, institution, entreprise et gouvernement la possibilité de participer activement à l’économie numérique et de favoriser des interactions sociales axées sur le numérique.
Ces derniers mois, le Kenya a fait un pas en avant significatif dans cette voie en développant son Plan d’action pour l’économie numérique afin d’édifier des économies numérisées et durables. Ce modèle peut être répliqué et adapté sur le continent.

Selon James Claude, PDG de Global Voice Group (GVG), fournisseur international de solutions TIC auprès des gouvernements et des autorités réglementaires, « les nations numériques sont portées par l’identification numérique, qui permet aux particuliers et aux entreprises de prouver leur identité en ligne.Néanmoins, la confiance est nécessaire pour la consolider. Si les utilisateurs estiment que leurs données ne sont pas protégées, il n’y aura pas d’échanges, ni de transactions en ligne.C’est pourquoi la sécurisation des données est le socle de nations numériques fortes en Afrique ».

Ecosystèmes inclusifs
Les solutions de Global Voice Group font de l’identité numérique la pierre angulaire de la promotion d’écosystèmes numériques, dont l’objectif commun est l’inclusion.La technologie favorise l’accès instantané et efficace aux services d’information et de communication dans les sphères tant publique que privée, et rendent les pays émergents, qui se caractérisent souvent par d’énormes inégalités, plus inclusifs.

La capacité à stocker des données localement et en toute sécurité est un prérequis pour la création de nations numériques.Une étape clé consiste ainsi à mettre en place des data centers nationaux sécurisés afin de stocker des données sensibles pour les gouvernements et les citoyens.Plus les technologies de sécurité seront efficaces pour protéger ces centres (5G ou Internet des objets), plus grande sera la confiance dans l’écosystème numérique.

La cybersécurité, un enjeu central

L’un des principaux enjeux pour la création de nations numériques pérennes en Afrique est la cybersécurité, souvent envisagée comme la sécurisation des systèmes numériques. L’insécurité sur Internet est de fait une préoccupation croissante pour les gouvernements et les autorités en raison de son impact pour les internautes.L’ampleur du problème ne peut être pleinement appréhendé qu’en ayant à l’esprit ses coûts : d’ici 2021, chaque année, la cybercriminalité devrait représenter l’équivalent de 6000 milliards de dollars de préjudice.

Lors de sa participation à la 10e édition d’Angotic, James Claude a souligné que « face à cette insécurité croissante, les gouvernements du monde entier luttent pour identifier et déployer des mesures et des outils pour surveiller efficacement et contrer des menaces telles que les fake news, la propagande haineuse, le piratage informatique et le vol d’identité. »

Dans ce contexte, GVG a développé des solutions visant à donner aux gouvernements et aux organismes réglementaires le contrôle des aspects de sécurité les plus complexes liés aux sites Internet, aux blogs et aux applications.Elles sont déployées pour éliminer toutes les menaces potentielles pour les différents canaux numériques, susceptibles de mettre en danger la sécurité des internautes.

Une fois que ces menaces auront été efficacement traitées, les gouvernements des pays émergents seront en mesure de favoriser la confiance dans les nations numériques, à l’exemple du Kenya et du Ghana, qui a officialisé son agenda numérique dès 2018.

38107 GVG Telecom GVG James Claude 


Ecofin Télécom     




 
GESTION PUBLIQUE

Angola : la Banque mondiale accorde un financement de 1,32 milliard $ pour des projets de développement

Gambie : 1,8 milliard $ seront consacrés à l’assainissement et à l’accès à l’eau dans les zones rurales et périurbaines

Le Togo met en place un service de suivi des promesses d’investissement engrangées lors de son Forum Togo-UE

Ethiopie: 100 millions $ des Emirats arabes unis pour financer l'innovation et la technologie

 
FINANCE

La filiale sud-africaine du constructeur automobile Ford créera 1200 emplois supplémentaires

Le sud-africain EXEO Capital signalé dans le tour de table de la firme tanzanienne PPHL

UBA va soutenir les activités de la firme Export Trading Group avec un appui financier de 125 millions $

Visite du PDG du Groupe BGFIBank au Sénégal et rencontre avec le Chef de l’Etat, Macky Sall

 
AGRO

Cameroun : un bassin de production de banane plantain est en préparation autour de Kribi

Nestlé annonce la fabrication d’un chocolat sans sucre additionnel

Zimbabwe : il faudra 218 millions $ pour faire face à l’insécurité alimentaire (ZimVac)

La Côte d'Ivoire et le Ghana renoncent à la suspension des ventes de cacao de 2020/2021

 
ELECTRICITE

150 millions de la Banque mondiale pour améliorer la fourniture de l’électricité à Bamako

Zimbabwe : Yaowei Technology investira 15 millions $ dans une usine de fabrication de panneaux solaires

L’IRENA s’associe à la RES4Africa pour promouvoir le développement des sources d’énergie propre en Afrique

Afrique : 1 097 MW de nouvelles centrales, dont plus de 50% de solaires ont été installées au 1er trimestre 2019

 
HYDROCARBURES

En 2024, les USA et la Chine deviendront les plus grands exportateurs et importateurs mondiaux de GNL (AIE)

Nigeria : le projet Egina de Total devient le premier à atteindre le niveau zéro gaz torché

Une enquête est ouverte sur le contrat d’assurance de la Sonara, l’unique raffinerie du Cameroun victime d’un incendie

Mauritanie : Expro remporte un contrat pour mettre hors service le champ pétrolier Chinguetti II

 
MINES

RDC : la mine Kibali en bonne voie pour produire 750 000 onces d’or en 2019

Malawi : le suisse Transamine veut acheter la production de plomb et d’argent de Tshimpala

Les présidents de la Guinée et du Liberia visitent le terminal de Dapilon du Consortium SMB-Winning, au port de Boké

Le russe Alrosa signe un accord de coentreprise avec la compagnie nationale de diamants du Zimbabwe

 
FORMATION

Togo : avant la Vlisco Fashion Fund 2019, des stylistes et couturiers reçoivent une formation en gestion de projets

La zone de libre-échange continentale africaine va améliorer la mobilité des étudiants (Rapport)

La BAD signe un accord pour renforcer la formation et la recherche dans les sciences mathématiques et l’innovation

Schlumberger, le leader mondial des services pétroliers envisage d'ouvrir un centre spécialisé de formation en Libye

 
COMM

Liberté de la presse : le Tanzanien Maxence Melo Mubyazi récompensé par le Comité pour la protection des journalistes

Tchad : les réseaux sociaux sont de nouveau accessibles

Seychelles : les autorités s’engagent à protéger la liberté de la presse

Sénégal : l’université virtuelle proposera bientôt une formation pour les professionnels africains des médias

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom