Ecofin Mines
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Mines

Sénégal : en 2015, le secteur extractif a généré des revenus de 118 milliards FCFA (ITIE)

  • Date de création: 17 octobre 2017 14:01

(Agence Ecofin) - Selon le nouveau rapport ITIE (Initiative pour la transparence dans les industries extractives) publié lundi, le secteur extractif sénégalais a généré des recettes budgétaires de 118,1 milliards de FCFA durant l’année fiscale 2015.

Cela représente une légère hausse par rapport aux 117 milliards de francs CFA enregistrés en 2014 où les industries extractives représentaient moins de 6% des recettes de l’Etat, 1,4% du PIB et 0,2% des emplois à l’échelle nationale. D’après le rapport, des 118,1 milliards de francs CFA, 102,5 milliards (86,8%) sont allés directement dans le budget de l’Etat et le reste réparti entre les institutions comme l’Uemoa, la Cedeao, ainsi que Petrosen.

Le secteur minier a compté pour 92%...

Des 118 milliards de francs CFA de revenus du secteur extractif, les Mines ont contribué de 92%, soit  108,2 milliards. Ce montant inclut le paiement exceptionnel de la société Arcelor Mittal d’un montant de 28,2 milliards FCFA.

En enlevant la contribution d’Arcelor Mittal, les revenus du secteur minier ont crû, passant de 55,7 milliards FCFA en 2014, à 80 milliards FCFA en 2015.  Le rapport indique que cette croissance serait due à l’augmentation des productions de la cimenterie Dangote et de zircon de Diogo exploitée par Grande côte Operations. Il faut également ajouter un recouvrement plus important des paiements au titre de la redevance minière et des taxes d’extraction auprès de plusieurs entreprises minières.

Au Sénégal, l’une des plus grandes compagnies minières en production est Avenira qui opère sur le phosphate de Baobab. Dans le secteur aurifère où Teranga Gold produit déjà à Sabodala, plusieurs projets devraient bientôt entrer en exploitation, notamment celui de Mako, géré par Toro Gold, celui de Makabingui (Bassari Resources) ou encore Massawa (Randgold Resources). Le pays produit également de l’ilménite et du rutile.

Et le secteur des hydrocarbures pour 8%

En 2015, les Hydrocarbures ont généré 9,9 milliards FCFA de revenus, soit 8% des recettes budgétaires totales du secteur extractif.

Ce chiffre représente une légère baisse par rapport aux 11,8 milliards FCFA de 2014. Le rapport précise que cette baisse serait due à une diminution de la production de gaz de la compagnie Fortesa (22 675 044 Nm3 en 2015).

Depuis 2014, les découvertes de pétrole et de gaz s’enchaînent au Sénégal et les premières productions sont prévues pour 2021.  Le pays qui détient désormais l’une des réserves prouvées les plus importantes du continent, deviendra selon les experts l’un des leaders de l’approvisionnement énergétique mondial.

L’ITIE vise à renforcer dans les pays riches en ressources naturelles (pétrole, gaz, mines) la bonne gouvernance des revenus publics issus de leur extraction. Le Sénégal y a adhéré en 2013 et deux  rapports ont été publiés couvrant les années 2013 et 2014. Pour réaliser le rapport de l’année 2015, le Comité ITIE Sénégal a pris en compte des données de 17 compagnies minières, 8 compagnies pétrolières, 9 entités publiques et une entreprise de l’Etat.

Louis-Nino Kansoun & Olivier de Souza


Ecofin Mines     




 
GESTION PUBLIQUE

Finance verte : Coöperatief Climate Fund Managers a levé 850 millions $ en deux ans pour des projets énergétiques

Tunisie : 150 millions d'euros de l'UE pour accélérer la relance économique

Mozambique: le FMI prévoit une croissance économique à deux chiffres à partir de 2023

Egypte: le gouvernement vise un déficit budgétaire de 7,2% et une croissance économique de 6% durant l’exercice 2019/2020

 
FINANCE

Kenya : Stanbic Bank annonce des prêts pour un montant de 195 millions de dollars, destinés à des entrepreneuses

Maroc : un groupe hospitalier soutenu par CDG Capital s’offre deux entités du pôle hospitalier de l’assureur Saham

Gabon : le gouvernement choisit Attijariwafa Bank pour son emprunt obligataire sous régional de 100 milliards FCFA

Programme Elite BRVM Lounge : une nouvelle cohorte de 10 PME est lancée

 
AGRO

La Tanzanie va livrer 1 million de tonnes de maïs au Kenya en 2019/2020

Côte d’Ivoire : l’exécutif veut attirer plus de jeunes dans le cacao grâce au prix plancher commun

Kenya : vers l’établissement d’une banque de développement agricole ?

Le Chinois Qu Dongyu prend la tête de la FAO

 
ELECTRICITE

Egypte : la NREA envisage d’implanter une centrale éolienne de 200 MW près du golfe de Suez

Nigeria : le secteur électrique aura besoin de 100 milliards $ d’investissement sur les 20 prochaines années

Kenya : la KenGen établit un laboratoire de R&D à Tana

Mozambique : 420 millions $ obtenus de la Banque mondiale pour le projet électrique de Temane  

 
HYDROCARBURES

En octobre, Macky Sall recevra le prix de l’Homme de l’année dans le secteur pétrolier africain

Le fournisseur de services pétroliers ADES International fait son marché en Afrique du Nord

L'Egypte va payer une amende de 392 millions de livres sterling à Israël pour défaut de livraison de gaz

La consommation moyenne mondiale de gaz devrait croître de 1,6 % par an jusqu'en 2024 (Rapport)

 
TELECOM

Bénin : Isocel promet une offre Internet par fibre optique, "au coût le moins élevé du marché" (Interview)

TIF 2019 : Huawei remporte le Prix de contribution exceptionnelle pour ses 20 ans d’existence en Tunisie

Orange a aidé KaiOS Tehnologies à lever 50 millions $ pour améliorer l’accès à Internet en Afrique

Le Nigeria a porté la croissance du groupe Airtel en Afrique pour l’année 2019

 
FORMATION

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

Les 13 meilleures universités africaines, selon le classement QS World University 2020

Une école d’automne pour les jeunes Africains sur la gestion des déchets électroniques et l’économie circulaire

L’École d’administration publique du Québec va lancer une certification en évaluation du développement en langue arabe

 
COMM

Retransmission CAN 2019: le cryptage des chaînes nationales chez l’opérateur Canal +, décrié sur les réseaux sociaux

L’Agence Ecofin couvrira désormais l’actualité du secteur africain des transports

Afrique du Sud : la digitalisation des services de MultiChoice va faire perdre leurs emplois à plus de 2 000 employés de l’entreprise

Une chaine de télévision pour s’informer sur les universités africaines et leur offre de formation

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines