Maroc : hausse de 50% de la taxe intérieure de consommation sur les boissons sucrées

Maroc : hausse de 50% de la taxe intérieure de consommation sur les boissons sucrées

(Agence Ecofin) - Au Maroc, la Chambre des représentants vient d’adopter l’article 5 du Projet de Loi de Finances 2019 visant à augmenter de 50% la taxe intérieure de consommation (TIC) sur les boissons sucrées, qu'elles soient gazeuses ou non.  

Selon les détails fournis par L’économiste, ce prélèvement devrait s’appliquer aux produits dont la teneur en sucre dépasse 5 grammes/100 millilitres.

La mesure proposée, depuis 2017, vise à lutter contre des niveaux croissants d’obésité et de diabète observés dans la population marocaine.

D’après des données d’étude du Haut-Commissariat au Plan, citées par L’économiste, 10 millions de Marocains, dont 6 millions de femmes, souffrent d’obésité. Les coûts indirects et directs liés à cette affection ont été estimés à 24 milliards de dirhams (2,5 milliards $) par le cabinet d’analyse McKinsey.  

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro