Ecofin Hydrocarbures

Le Nigeria se tourne vers l’Inde pour obtenir de l'aide dans la réparation de ses raffineries

Le Nigeria se tourne vers l’Inde pour obtenir de l'aide dans la réparation de ses raffineries

(Agence Ecofin) - Au Nigeria, la Société publique du pétrole (NNPC) a indiqué hier qu'elle serait prête à accepter une assistance technique de l'Inde pour réparer ses raffineries de Kaduna, Warri et Port Harcourt, qui ont une capacité de traitement combinée de 445 000 barils par jour. Ces dernières sont restées improductives depuis plusieurs années.

Une déclaration qui fait suite à la rencontre de lundi dernier entre le directeur de la société, Maikanti Baru (photo) et l’ambassadeur de la plus grande démocratie au Nigeria Abhay Thakur.

L’échec de la remise à flot des raffineries publiques est considéré dans le pays comme l’un des plus gros échecs de l’administration Buhari dans le cadre de sa politique pétrolière. Les négociations de la société avec les bailleurs de fonds en vue d'un programme de modernisation des raffineries, ont récemment échoué. Les parties n'ayant pu s'entendre sur les conditions commerciales à adopter dans le programme.

La NNPC a expliqué que les entreprises indiennes au Nigeria, ont joué un rôle remarquable et leur a donc demandé d'étendre leur présence au secteur aval de l'industrie pétrolière du pays.

Un rapport publié récemment par la NNPC a indiqué que les raffineries n'avaient réalisé des bénéfices qu'une seule fois au cours des 13 derniers mois.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas