Tanzanie : le gouvernement réfléchit à l’interdiction d’importations de poissons  

Tanzanie : le gouvernement réfléchit à l’interdiction d’importations de poissons  

(Agence Ecofin) - L’exécutif tanzanien envisage de réviser la Loi sur les pêches et son règlement d'application afin d’aboutir à une interdiction totale des importations de poissons en provenance notamment de la Chine et du Vietnam.

D’après les propos de Luaga Mpina (photo), ministre de l’Elevage et de la Pêche, rapportés par le site EastAfrican, cette démarche devrait permettre de protéger l’industrie locale en nouant des arrangements en matière de pêche commerciale.  

Le pays produit près de 336 000 tonnes par an alors que la demande plafonne à environ 731 000 tonnes.

Pour compenser ce déficit, le pays importe mensuellement, près de 24 000 tonnes de poissons depuis la Chine, le Vietnam et d’autres pays de l’Océan indien pour une facture de 56 milliards de shillings (24 millions $).

La pêche emploie directement 200 000 personnes.  


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro