Ecofin Hydrocarbures

Rwanda : le gouvernement veut constituer une réserve stratégique pour le gaz butane

Rwanda : le gouvernement veut constituer une réserve stratégique pour le gaz butane

(Agence Ecofin) - Le gouvernement rwandais a l’intention  de constituer une réserve stratégique de gaz butane pour se protéger d’une éventuelle pénurie ou hausse des prix. L’information a été rapportée par The New Times, mardi, qui cite Oreste Niyonsaba, directeur du gaz butane et de l'utilisation du biogaz à l’Energy Development Corporation Limited (EDCL), l’une des sociétés publiques en charge du secteur énergétique.

D’après les précisions du responsable, les réserves proposées permettront de répondre à la demande croissante du gaz de cuisson.

A cet effet, une première étude de faisabilité devrait être réalisée au cours de l'exercice 2019-2020 afin de déterminer la demande dans tout le pays. L’objectif est d’évaluer la demande dans les années 2021 à 2024. Une autre étude sera, par la suite, immédiatement reconduite pour la demande ultérieure.

L’un des principaux axes de la mesure est de satisfaire la demande pendant au moins trois mois en cas de pénurie et de favoriser le développement de l’utilisation du gaz afin de préserver la nature.

Le gouvernement envisage, par ailleurs, la possibilité d'un partenariat public-privé pour la gestion des installations. Une fois achevées, les installations pourraient être opérées par des opérateurs privés.

Au Rwanda, seulement 1,1 % des ménages ruraux utilisent le gaz pour cuisiner. Cela signifie que sur les 2 708 000 ménages rwandais, seuls 135 400 utilisent du gaz de cuisson. Selon le programme septennal du Gouvernement, le nombre de Rwandais utilisant le bois comme source d'énergie sera ramené de 83,3 % actuellement à 42 %, d'ici à 2024.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas