Ecofin Hydrocarbures

L’Egypte envisage de faire tourner ses navires au gaz naturel liquéfié

L’Egypte envisage de faire tourner ses navires au gaz naturel liquéfié

(Agence Ecofin) - En Egypte, le comité ad hoc chargé de transformer l'Egypte en une plaque tournante régionale de l'énergie a déclaré qu'il étudierait la possibilité de faire tourner les navires du pays au gaz naturel liquéfié (GNL).

Une annonce qui fait suite à une proposition faite par l'Organisation maritime mondiale, en vue de réduire l’utilisation des énergies polluantes.

Selon des informations fournies par Egypt Independent, au cours d'une réunion dirigée par le ministre du Pétrole, Tarek al-Molla, le comité a convenu de préparer une étude approfondie sur l'utilisation maximale du GNL. Toutefois, aucune date n’a été annoncée pour la sortie des résultats de l’étude.

Selon de nombreux analystes, cet objectif peut être facilement atteint étant donné le fort potentiel gazier du pays d’Afrique du Nord. Il faut dire que grâce à ses réserves et ses champs récemment entrés en production, l’Egypte est devenue autosuffisante en gaz naturel et compte développer de nombreux projets de liquéfaction dans les prochaines années.

Le transport maritime joue un rôle de premier plan dans l’économie locale. Le Caire estime que le GNL est une énergie moins coûteuse et plus accessible qui accélèrera la croissance.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas