Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Lancement de l’appel à propositions pour le financement de grands projets de formation en partenariat avec des entreprises au Togo

  • Date de création: 28 mars 2019 15:47

(NEPAD ) - Le 28 mars 2019, SE. le Ministre de l’Enseignement technique, de la Formation et de l’Insertion professionnelle, Mr. Taïrou BAGBIEGUE, en présence de SE l’Ambassadeur de la République fédérale allemande, Mr. Christoph SANDER, de la représentante de l’Agence de Développement de l’Union Africaine / le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (AUDA/NEPAD), Mme Fati N’ZI-HASSANE et du représentant de la Banque allemande de développement KfW, Mr. Armel VIDO, a annoncé le lancement d’un appel à propositions permettant le financement de grands projets d’investissement dans le cadre de la formation professionnelle et le développement des compétences, projets soumis par les institutions / autorités de formation togolaises, en partenariat avec le secteur privé.

Il s’agit du guichet 1 du Mécanisme de financement de l’Initiative Compétences pour l’Afrique (SIFA – Skills Initiative for Africa). Les projets sélectionnés dans ce guichet de financement recevront une subvention pouvant aller jusqu’à 3 millions d'euros, soit environ 2 milliards de FCFA. Les soumissionnaires gagnants devront apporter une contrepartie de 10% du coût total du projet.

L’Initiative Compétences pour l’Afrique (Skills Initiative for Africa – SIFA)

L’Initiative Compétences pour l’Afrique est une initiative de la Commission de l’Union Africaine (CUA) mise en œuvre par l’Agence de Développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD), soutenue par le gouvernement allemand en vue de renforcer les perspectives d’emploi des jeunes, des femmes et des personnes vulnérables en Afrique. SIFA contribue à la réalisation de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine qui appelle à un changement de paradigme pour transformer le système d’éducation et de formation en un système capable de répondre aux besoins en connaissances, compétences, aptitudes, recherches, innovation et créativité propices à un avenir prospère. Pour libérer le potentiel de l’enseignement et de la formation techniques et professionnels (EFTP), l’Union africaine a développé une « Stratégie continentale pour l’EFTP » qui fournit un cadre global pour le développement des compétences et l’emploi des jeunes.

Le Mécanisme de financement pour le développement des compétences a été établi dans le cadre de SIFA.Le mécanisme de financement SIFA estactuellement mis en œuvre par l’AUDA-NEPAD, sur financement du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement à travers la KfW. Le mécanisme de financement SIFA est conçu pour répondre de manière cohérente aux défis communs du développement des compétences, en formalisant et/ou en diffusant les meilleures pratiques locales et en soutenant des approches innovantes et durables, favorisant ainsi l'emploi et l'esprit d'entreprise des jeunes, des femmes et des groupes vulnérables.Actuellement, les pays participants au Mécanisme de financement SIFA sont l’Afrique du Sud, le Cameroun, l’Éthiopie, le Ghana, le Kenya, le Nigeria, le Togo et la Tunisie.

La situation de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (ETFP) au Togo

La loi d’orientation de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (EFTP) no. 2002-016 de 2002 a doté la République togolaise d’un cadre légal et d’un système de gestion. Elle a introduit trois orientations-clés qui visent à transformer fondamentalement le sous-secteur de l’EFTP et à l’orienter vers les exigences du secteur privé.L’un des principaux instruments mis en place est le Conseil supérieur de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (CSETFP), un organe de concertation et de conseil, le plus important mis en place par le Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (METFP). La Chambre de Commerce et d'Industrie du Togo (CCIT), l’Association des Grandes Entreprises du Togo (AGET) et le Patronat sont des organisations patronales impliquées dans le développement de l’ETFP.

On note également d’autres prestataires d’ETFP et associations professionnelles comme :

  •     L’Union des Chambres Régionales de Métiers (UCRM), une organisation professionnelle impliquée dans la formation professionnelle à travers l’apprentissage ;
  •     Les établissements privés (confessionnels et laïcs) d’ETFP qui absorbent environ 70% des effectifs de l’ETFP ;
  •     Le Centre de Formation aux Métiers de l'Industrie (CFMI), un centre public mis en place dans le cadre du partenariat public/privé. 

Le niveau de couverture de l’ETFP a sensiblement progressé ces dernières années grâce à l’accroissement des capacités d’accueil du secteur public et au développement de l’offre privée. En 2015, le dispositif d’ETFP du Togo accueillait un effectif de 35 892 apprenants dont 15 037 filles (41,9%) et 20 855 garçons (58,1%) inscrits dans 179 centres et établissements dont 25 publics. Au niveau national, les établissements publics accueillent 29,4% de ces effectifs contre 70,6% pour ceux du secteur privé. Cette répartition est largement dominée par les filières industrielles qui reçoivent 91% des élèves contre 8% pour celles du tertiaire, et seulement 1% pour la filière agro-pastorale dans un pays à vocation agricole. 

Bien que la formation professionnelle pourrait constituer une véritable opportunité d’amélioration des compétences des jeunes, l’ETFP fait face actuellement à des défis, entre autres celui de la formation initiale et continue des enseignants. Cette situation a pour effet de rendre obsolètes les compétences techniques et pédagogiques des enseignants au bout de quelques années après leur recrutement, obsolescence aggravée au plan technique par la vétusté des équipements utilisés dans la majeure partie des établissements et très rarement renouvelés.

Les guichets de financement

Le Mécanisme de financement SIFA est mis en œuvre à travers trois guichets de financement :

  •    Guichet 1: Projets d’investissement de grande envergure de développement des compétences proposés par des structures de formations locales en partenariat avec le secteur privé.
  •    Guichet 2: Projets d’investissement de développement des compétences proposés par une structure locale de formation de développement des compétences en collaboration avec une entreprise internationale du secteur privé.
  •    Guichet 3: Projets pilotes innovants de promotion des compétences proposés par des structures locales de formation en partenariat avec des entreprises publiques ou privées. 

Le guichet de financement 1

Suite à la cérémonie d’ouverture, les participants à l’atelier de lancement du Guichet 1 ont reçu des informations détaillées pratiques sur le processus de soumission, les critères d’éligibilité et les modalités pour soumissionner une note conceptuelle de projet.

Les guichets de financement 2 et 3

L’appel à propositions pour des projets relevant des guichets 2 et 3 de financement sera annoncé à une date ultérieure.

33069 sifa

Pour plus d’informations sur le Mécanisme de financement SIFA, rendez-vous sur le site : www.skillsafrica.org

33069 logo


Ecofin Gestion Publique     




 
FINANCE

Cameroun : Eneo, le distributeur d'énergie, a terminé l’année 2018 sur un bénéfice en hausse de 155,4%, mais des défis demeurent

Cameroun : les dépenses de personnel dans le secteur public resteront un casse-tête budgétaire au cours des 5 prochaines années

Côte d’Ivoire : une table ronde à Dubai pour mobiliser 3 milliards $ d’investissements touristiques

Egypte : rumeurs d’émission des toutes premières obligations islamiques faites par une entreprise

 
AGRO

Nigeria : Kano allouera 10 000 hectares de terres irrigables à la tomate durant la saison sèche 2019

Angola : la BAD apporte 1 million $ au programme de nutrition infantile dans la province de Bié

Maroc : Edita Food Industries installera une usine de fabrication de biscuits de 20 millions $

Ghana: la construction du barrage polyvalent de Pwalugu pour l’irrigation de 25 000 hectares, débutera en novembre 2019

 
ELECTRICITE

Sahel : l’Alliance Sahel ambitionne de doubler le taux d’électrification de la région en 3 ans

Côte d’Ivoire : accord d’assistance technique de la SFI pour l’étude de faisabilité de deux centrales solaires de 30 MW

Afrique du Sud : la stratégie énergétique nationale (IRP) enfin adoptée !

Ghana : la construction du barrage polyvalent de Pwalugu (60 MW) par Sinohydro, démarre en novembre

 
HYDROCARBURES

En 2020, Total se dotera d’un navire ravitailleur au GNL

Saudi Aramco reporte le lancement de sa première cotation boursière, la plus importante de l’histoire

Gabon : la campagne de forage de Vaalco démarre avec une première découverte de pétrole

Un navire angolais de forages pétroliers arrêté dans les eaux malaisiennes

 
MINES

Mozambique : des licenciements en vue à la mine de graphite Balama

Afrique du Sud : « le charbon sera encore là pour longtemps », selon le ministre des Mines et de l’Energie

Afrique du Sud : le prix du palladium atteint un nouveau record, une bonne nouvelle pour le projet Platreef

RDC : la mine Bisié a produit 2 345 tonnes d’étain au troisième trimestre

 
TELECOM

Angola : ITA a investi près de 7 millions $ dans son nouveau centre de données inauguré le 16 octobre

L’américain SpaceX veut porter à 42 000 le nombre de ses mini-satellites à déployer autour de la terre

Le Congo a initié la procédure de recrutement d’un opérateur pour gerer les infrastructures nationales de fibre optique

Mara Group ouvre une usine de fabrication de smartphones en Afrique du Sud, après le Rwanda

 
FORMATION

L’Unesco et la Chine signent un accord en vue de soutenir la formation des enseignants en Afrique

Le programme sur la gouvernance et le développement en Afrique ouvre les candidatures pour 2020

La faible qualité de la formation en Afrique prépare mal les jeunes pour le marché du travail (Rapport)

En Algérie, les universités locales signeront 11 accords de coopération avec les universités sud-coréennes

 
COMM

Nigeria : lancement prochain du premier rapport analysant l’impact des publicités audiovisuelles

Tunisie : le régulateur de l’audiovisuel lance une brigade anti-infox

Nigeria : des versions locales des émissions The Voice seront bientôt diffusées

Liberia : les autorités envoient les forces de l’ordre fermer la radio Roots FM

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance