ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Lancement de l’appel à propositions pour le financement de grands projets de formation en partenariat avec des entreprises au Togo

Lancement de l’appel à propositions pour le financement de grands projets de formation en partenariat avec des entreprises au Togo
  • Date de création: 28 mars 2019 15:47

(NEPAD ) - Le 28 mars 2019, SE. le Ministre de l’Enseignement technique, de la Formation et de l’Insertion professionnelle, Mr. Taïrou BAGBIEGUE, en présence de SE l’Ambassadeur de la République fédérale allemande, Mr. Christoph SANDER, de la représentante de l’Agence de Développement de l’Union Africaine / le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (AUDA/NEPAD), Mme Fati N’ZI-HASSANE et du représentant de la Banque allemande de développement KfW, Mr. Armel VIDO, a annoncé le lancement d’un appel à propositions permettant le financement de grands projets d’investissement dans le cadre de la formation professionnelle et le développement des compétences, projets soumis par les institutions / autorités de formation togolaises, en partenariat avec le secteur privé.

Il s’agit du guichet 1 du Mécanisme de financement de l’Initiative Compétences pour l’Afrique (SIFA – Skills Initiative for Africa). Les projets sélectionnés dans ce guichet de financement recevront une subvention pouvant aller jusqu’à 3 millions d'euros, soit environ 2 milliards de FCFA. Les soumissionnaires gagnants devront apporter une contrepartie de 10% du coût total du projet.

L’Initiative Compétences pour l’Afrique (Skills Initiative for Africa – SIFA)

L’Initiative Compétences pour l’Afrique est une initiative de la Commission de l’Union Africaine (CUA) mise en œuvre par l’Agence de Développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD), soutenue par le gouvernement allemand en vue de renforcer les perspectives d’emploi des jeunes, des femmes et des personnes vulnérables en Afrique. SIFA contribue à la réalisation de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine qui appelle à un changement de paradigme pour transformer le système d’éducation et de formation en un système capable de répondre aux besoins en connaissances, compétences, aptitudes, recherches, innovation et créativité propices à un avenir prospère. Pour libérer le potentiel de l’enseignement et de la formation techniques et professionnels (EFTP), l’Union africaine a développé une « Stratégie continentale pour l’EFTP » qui fournit un cadre global pour le développement des compétences et l’emploi des jeunes.

Le Mécanisme de financement pour le développement des compétences a été établi dans le cadre de SIFA.Le mécanisme de financement SIFA estactuellement mis en œuvre par l’AUDA-NEPAD, sur financement du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement à travers la KfW. Le mécanisme de financement SIFA est conçu pour répondre de manière cohérente aux défis communs du développement des compétences, en formalisant et/ou en diffusant les meilleures pratiques locales et en soutenant des approches innovantes et durables, favorisant ainsi l'emploi et l'esprit d'entreprise des jeunes, des femmes et des groupes vulnérables.Actuellement, les pays participants au Mécanisme de financement SIFA sont l’Afrique du Sud, le Cameroun, l’Éthiopie, le Ghana, le Kenya, le Nigeria, le Togo et la Tunisie.

La situation de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (ETFP) au Togo

La loi d’orientation de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (EFTP) no. 2002-016 de 2002 a doté la République togolaise d’un cadre légal et d’un système de gestion. Elle a introduit trois orientations-clés qui visent à transformer fondamentalement le sous-secteur de l’EFTP et à l’orienter vers les exigences du secteur privé.L’un des principaux instruments mis en place est le Conseil supérieur de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (CSETFP), un organe de concertation et de conseil, le plus important mis en place par le Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (METFP). La Chambre de Commerce et d'Industrie du Togo (CCIT), l’Association des Grandes Entreprises du Togo (AGET) et le Patronat sont des organisations patronales impliquées dans le développement de l’ETFP.

On note également d’autres prestataires d’ETFP et associations professionnelles comme :

  •     L’Union des Chambres Régionales de Métiers (UCRM), une organisation professionnelle impliquée dans la formation professionnelle à travers l’apprentissage ;
  •     Les établissements privés (confessionnels et laïcs) d’ETFP qui absorbent environ 70% des effectifs de l’ETFP ;
  •     Le Centre de Formation aux Métiers de l'Industrie (CFMI), un centre public mis en place dans le cadre du partenariat public/privé. 

Le niveau de couverture de l’ETFP a sensiblement progressé ces dernières années grâce à l’accroissement des capacités d’accueil du secteur public et au développement de l’offre privée. En 2015, le dispositif d’ETFP du Togo accueillait un effectif de 35 892 apprenants dont 15 037 filles (41,9%) et 20 855 garçons (58,1%) inscrits dans 179 centres et établissements dont 25 publics. Au niveau national, les établissements publics accueillent 29,4% de ces effectifs contre 70,6% pour ceux du secteur privé. Cette répartition est largement dominée par les filières industrielles qui reçoivent 91% des élèves contre 8% pour celles du tertiaire, et seulement 1% pour la filière agro-pastorale dans un pays à vocation agricole. 

Bien que la formation professionnelle pourrait constituer une véritable opportunité d’amélioration des compétences des jeunes, l’ETFP fait face actuellement à des défis, entre autres celui de la formation initiale et continue des enseignants. Cette situation a pour effet de rendre obsolètes les compétences techniques et pédagogiques des enseignants au bout de quelques années après leur recrutement, obsolescence aggravée au plan technique par la vétusté des équipements utilisés dans la majeure partie des établissements et très rarement renouvelés.

Les guichets de financement

Le Mécanisme de financement SIFA est mis en œuvre à travers trois guichets de financement :

  •    Guichet 1: Projets d’investissement de grande envergure de développement des compétences proposés par des structures de formations locales en partenariat avec le secteur privé.
  •    Guichet 2: Projets d’investissement de développement des compétences proposés par une structure locale de formation de développement des compétences en collaboration avec une entreprise internationale du secteur privé.
  •    Guichet 3: Projets pilotes innovants de promotion des compétences proposés par des structures locales de formation en partenariat avec des entreprises publiques ou privées. 

Le guichet de financement 1

Suite à la cérémonie d’ouverture, les participants à l’atelier de lancement du Guichet 1 ont reçu des informations détaillées pratiques sur le processus de soumission, les critères d’éligibilité et les modalités pour soumissionner une note conceptuelle de projet.

Les guichets de financement 2 et 3

L’appel à propositions pour des projets relevant des guichets 2 et 3 de financement sera annoncé à une date ultérieure.

33069 sifa

Pour plus d’informations sur le Mécanisme de financement SIFA, rendez-vous sur le site : www.skillsafrica.org

33069 logo


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Kenya : désaccord entre le gouvernement et le parlement au sujet de la limitation des taux sur les prêts bancaires

Côte d’Ivoire : MDE Business School renforce les capacités de 14 dirigeants d’entreprises en gestion financière

Maroc : la marge d'intérêt a repris des couleurs dans les performances du secteur bancaire au premier trimestre

Egypte : le groupe hospitalier Cleopatra S.A.E va acquérir des parts dans le capital d’un centre hospitalier concurrent

 
AGRO

Kenya : le gouvernement veut lever 245 millions $ pour stimuler la transformation agricole

Bayer investira 5,6 milliards $ dans la recherche sur les herbicides sur 10 ans

Nigeria : le gouvernement veut injecter 500 millions $ dans l’huile de palme d’ici 2027

Côte d'Ivoire: KFC lance ses ventes en ligne sur la plateforme Jumia Food

 
ELECTRICITE

Nigeria : Green Energy obtient une licence pour construire une centrale à gaz de 40 MW à Otakikpo

Tunisie : 131 millions $ mobilisés auprès de l’AFD pour la modernisation du réseau électrique national

Malawi : Quantel implantera une centrale solaire de 50 MW à Bwengu

Seychelles : les entreprises présélectionnées pour la 1re centrale solaire flottante soumettent leurs offres en septembre

 
HYDROCARBURES

L’Egypte envisage de lancer un nouveau cycle de licences dans la partie occidentale de la Méditerranée

Une compagnie énergétique veut saisir jusqu’à 9 milliards de dollars d’actifs du gouvernement nigérian

La société nigériane Pelfaco signe un accord de partage de production pour un bloc pétrolier au large du Congo

Tchad : Glencore met en vente ses gisements de pétrole dans le pays (Sources)

 
MINES

RDC : la mine Kakula en bonne voie pour entrer en production en 2021

Burkina Faso : les opérations reprennent à Youga

300 nouveaux sites miniers découverts au Cameroun, ces 5 dernières années

Congo : Kore Potash veut lever 13 millions $ pour son projet Kola

 
TELECOM

Nat Friedman, futur PDG de l'hébergeur de logiciels GitHub, en mission d’enquête au Nigeria

Maroc: Inwi annonce sa solution de paiement mobile d’ici septembre

RD Congo : Vodacom, accusée de corruption, a perdu sa licence 2G

Madagascar : Airtel propose de nouveaux tarifs de communication avec le lancement « Airtel M’Lay »

 
FORMATION

L’École Supérieure de la Francophonie pour l'Administration et le Management vient de lancer son concours d'admission pour la promotion 2019-2020

Des bourses de doctorat pour les étudiants africains dans les TIC, l’agroalimentaire, l’énergie, les mines et le climat

University of People : une opportunité d’obtention d’un Master en Administration des Affaires à coût réduit

Des bourses du gouvernement indien accessibles à des professionnels africains

 
COMM

Afrique : selon l’étude « Brand Africa 100 », Nike est la marque la plus appréciée sur le continent en 2018

Nigeria : en attendant le règlement définitif de leur litige avec le régulateur Raypower FM et Africa Independent Television peuvent émettre

Algérie : « TSA » le principal site d’information francophone du pays est inaccessible depuis le territoire national

Opinion & Public, une nouvelle offre « innovante et qualitative » des métiers de relations publiques pour l’Afrique

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance