Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Cinq diplômés ivoiriens d’HEC Paris en juin 2019, un record !

  • Date de création: 13 juin 2019 18:13

(HEC PARIS) - Cinq diplômés ivoiriens s’apprêtent à recevoir, en juin 2019, leur diplôme de la prestigieuse École des Hautes Études Commerciales (HEC) de Paris ; un record dans toute l’histoire de la Côte d’Ivoire, mais surtout, une première pour l’Afrique de l’Ouest. À force de détermination et de persévérance, ils ont réussi à intégrer l’école de leurs rêves. Qui sont-ils ? Comment sont-ils arrivés là ? On vous raconte leurs parcours, leurs histoires et leurs projets futurs.

Pour Jhon Djama, tout a commencé il y a trois ans, en septembre 2016, lorsqu’il franchissait pour la première fois les portes d’HEC Paris. Ingénieur en travaux publics, diplômé de l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro, Jhon a passé avec succès les épreuves administrées par le Service des Admissions Internationales (SAI) de la Chambre de Commerce et d’industrie de Paris. « Après deux années dans le domaine de la construction d’infrastructures, je voulais me reconvertir professionnellement mais également viser une carrière internationale. Pour moi, faire HEC remplissait ces deux objectifs », raconte-t-il. Son choix de reconversion professionnelle n’était alors pas clairement défini et suivre le programme Grande École d’HEC plutôt qu’un master spécialisé lui a semblé être la meilleure voie à emprunter.

Ange-Wilfried Boye a lui aussi étudié à l’INP-HB, où il a brillamment obtenu son diplôme d’ingénieur en conception des mines. Après avoir travaillé dans l’industrie pétrolière pendant plus d’un an, il voulait s’orienter vers le conseil financier aux entreprises dans le domaine de l’énergie et a choisi d’intégrer le Master en Management d’HEC Paris. « En janvier 2014, j’ai entendu parler des voies d’admission à cette école lors d’une conférence donnée par la fondation Benianh et TgMaster à l’INP-HB. J’ai tout de suite été convaincu par les retours d’expérience d’anciens étudiants », se souvient-il.

Randolphe Gohoré a également choisi d’intégrer le Master en Management d’HEC Paris. Diplômé de l’École Nationale Supérieure de Statistique et d’Économie Appliquée d’Abidjan (ENSEA), il a entamé sa carrière professionnelle à la Compagnie Ivoirienne d’Électricité. Lorsqu’on lui demande pourquoi il a porté son choix sur HEC Paris, il répond que la proximité linguistique et culturelle avec la France a indéniablement joué.

C’est aussi ce que nous confie Safiatou Fofana, la seule fille parmi les cinq, de même que Wilfrid Akotangni, qui a intégré le programme Grande École d’HEC et est actuellement en stage au sein du fonds d’investissements Emerging Capital Partners (ECP).

Si HEC Paris séduit autant les Ivoiriens, c’est aussi parce que l’association des anciens étudiants diplômés de l’école est particulièrement active dans le pays. Nommé Président d’HEC alumni en 2010, Daouda Coulibaly, reprend les rênes de l’association et multiplie les activités sociales et professionnelles pour créer un lien durable au sein de la communauté.

Leur réussite, nos cinq jeunes diplômés la doivent avant tout à leur détermination à toute épreuve. Mais ils admettent bien volontiers qu’un accompagnement leur a été d’une grande utilité. Leur point commun ? Pour accéder à HEC, ils sont tous passés par la prépa Africaine TgMaster. Basée en Afrique de l’Ouest, notamment en Côte d’Ivoire, au Sénégal et bientôt au Ghana, TgMaster a vu le jour en 2013. La mission que la prépa s’est fixée, c’est de motiver et d’accompagner au succès tous les Africains désireux de se former dans les meilleures écoles et universités au monde par du monitoring et du coaching aux principaux tests d’aptitude comme le Tage Mage, le GMAT ou encore le TOEFL.

« J’ai été accompagné depuis la préparation des tests en passant par la constitution du dossier de candidature jusqu’à l’entretien final », nous explique Jhon.

« Je n’aurais probablement pas obtenu le score que j’ai eu au Tage Mage (403/600 en 2015, ndlr) sans les tests blancs réguliers que proposait TgMaster », confie pour sa part Ange-Wilfried. Wilfrid Akotangni qui lui aussi avait obtenu 447/600 au Tage Mage (meilleur score national, session 2016) partage cet avis.

On peut dire que TgMaster est une vraie success story. En seulement cinq ans d’activités, la prépa cumule plus d’une centaine d’admis dans les meilleures grandes écoles françaises, dont 12 à HEC Paris, 4 à ESSEC, 46 à EMLyon, 30 à ESCP-Europe, 9 à EDHEC, 8 à CentraleSupélec ou encore 1 à Science Po et ISFA Lyon.

« La mission que s’est fixée TgMaster, c’est fournir à l’Afrique une centaine d’intellectuels Africains reconnus mondialement comme le Franco-Ivoirien Tidjane THIAM, actuel directeur général de Crédit Suisse et élu banquier de l’année en 2018 ou encore le Malien Cheick Modibo DIARRA, qui a été astrophysicien et directeur du programme éducatif « Mars Outreach » de la NASA et actuel président de Microsoft Afrique. », nous explique Achille Koukou, CEO et co-fondateur de TgMaster.

L’amour du continent, nos jeunes diplômés ont aussi cela en commun. Pour Jhon, l’Afrique doit franchir le pas et se détacher de « l’assistance déguisée et du complexe occidental » pour penser son propre modèle de développement.

Jhon compte d’ailleurs revenir le plus rapidement possible sur le continent pour travailler dans des entreprises africaines ou même pourquoi pas créer la sienne. Il n’exclut pas non plus, à long terme, de se présenter à des mandats électifs. Ange-Wilfried, lui, veut d’abord consolider son expérience en conseil financier en France, avant de revenir mettre cette expérience au service de son pays. Dans la même veine, Wilfrid nous disait qu’il aimerait « participer à la création de champions africains » en prodiguant du conseil stratégique et financier aux entreprises.

Même s’il en est fier, Randolphe estime que ce parcours n’est finalement pas si exceptionnel. Son conseil à ceux qui voudraient suivre le même chemin ? « Poser un pas chaque jour vers son rêve, aussi petit soit-il ».

097 hec paris 


Ecofin Gestion Publique     




 
FINANCE

Cameroun : Eneo, le distributeur d'énergie, a terminé l’année 2018 sur un bénéfice en hausse de 155,4%, mais des défis demeurent

Cameroun : les dépenses de personnel dans le secteur public resteront un casse-tête budgétaire au cours des 5 prochaines années

Côte d’Ivoire : une table ronde à Dubai pour mobiliser 3 milliards $ d’investissements touristiques

Egypte : rumeurs d’émission des toutes premières obligations islamiques faites par une entreprise

 
AGRO

Cameroun : le gouvernement va réduire les importations de blé et de malt qui ont coûté au pays 149 milliards de FCFA en 2018

Nigeria : Kano allouera 10 000 hectares de terres irrigables à la tomate durant la saison sèche 2019

Angola : la BAD apporte 1 million $ au programme de nutrition infantile dans la province de Bié

Maroc : Edita Food Industries installera une usine de fabrication de biscuits de 20 millions $

 
ELECTRICITE

Sahel : l’Alliance Sahel ambitionne de doubler le taux d’électrification de la région en 3 ans

Côte d’Ivoire : accord d’assistance technique de la SFI pour l’étude de faisabilité de deux centrales solaires de 30 MW

Afrique du Sud : la stratégie énergétique nationale (IRP) enfin adoptée !

Ghana : la construction du barrage polyvalent de Pwalugu (60 MW) par Sinohydro, démarre en novembre

 
HYDROCARBURES

En 2020, Total se dotera d’un navire ravitailleur au GNL

Saudi Aramco reporte le lancement de sa première cotation boursière, la plus importante de l’histoire

Gabon : la campagne de forage de Vaalco démarre avec une première découverte de pétrole

Un navire angolais de forages pétroliers arrêté dans les eaux malaisiennes

 
MINES

Mozambique : des licenciements en vue à la mine de graphite Balama

Afrique du Sud : « le charbon sera encore là pour longtemps », selon le ministre des Mines et de l’Energie

Afrique du Sud : le prix du palladium atteint un nouveau record, une bonne nouvelle pour le projet Platreef

RDC : la mine Bisié a produit 2 345 tonnes d’étain au troisième trimestre

 
TELECOM

Angola : ITA a investi près de 7 millions $ dans son nouveau centre de données inauguré le 16 octobre

L’américain SpaceX veut porter à 42 000 le nombre de ses mini-satellites à déployer autour de la terre

Le Congo a initié la procédure de recrutement d’un opérateur pour gerer les infrastructures nationales de fibre optique

Mara Group ouvre une usine de fabrication de smartphones en Afrique du Sud, après le Rwanda

 
FORMATION

L’Unesco et la Chine signent un accord en vue de soutenir la formation des enseignants en Afrique

Le programme sur la gouvernance et le développement en Afrique ouvre les candidatures pour 2020

La faible qualité de la formation en Afrique prépare mal les jeunes pour le marché du travail (Rapport)

En Algérie, les universités locales signeront 11 accords de coopération avec les universités sud-coréennes

 
COMM

Nigeria : lancement prochain du premier rapport analysant l’impact des publicités audiovisuelles

Tunisie : le régulateur de l’audiovisuel lance une brigade anti-infox

Nigeria : des versions locales des émissions The Voice seront bientôt diffusées

Liberia : les autorités envoient les forces de l’ordre fermer la radio Roots FM

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance