Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La BAD, l'ADEA, l’Afrique du Sud et Mastercard lancent le dialogue politique sur l'avenir professionnel des jeunes

  • Date de création: 05 août 2019 15:33

(BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT) - L'Association pour le développement de l'éducation en Afrique (ADEA) a clôturé hier son Forum annuel pour le dialogue politique sur l'éducation secondaire en Afrique ayant pour thème : « Préparer les jeunes à l'avenir du travail ». L’événement organisé en partenariat avec le ministère de l’Education de base (DBE) d’Afrique du Sud, la Banque africaine de développement et la Fondation Mastercard, a confirmé la nécessité de réformer l’Enseignement secondaire en Afrique. Il s’agit pour cela d’améliorer les conditions de la fonction enseignante, la qualité de l’enseignement et la fourniture de compétences, en phase avec le 21e siècle, en s’appuyant sur l’innovation et les technologies de l'information et de la communication (TIC).

A l’ouverture, Cyril Ramaphosa, président de la République sud-africaine, les ministres de l'Education du continent ont discuté des moyens pour développer et transformer les systèmes éducatifs de l'enseignement secondaire afin de mieux préparer la jeunesse africaine à un environnement de travail en mutation.

Le président Ramaphosa a souligné que « le dividende démographique de l'Afrique ne peut être obtenu que par notre investissement dans la ressource la plus rentable du continent : les jeunes ». Il a aussi ajouté que « L'enseignement secondaire responsabilise les jeunes à un moment où ils ont plus d’espoir, plus expérimentés et plus flexibles dans leurs vies, et nous devrions accueillir cette étape de la vie comme un moyen de donner aux jeunes les moyens de prendre en charge leur vie et notre avenir collectif ».

Le rapport de la Fondation Mastercard sur « L’enseignement secondaire en Afrique : préparer les jeunes à l’avenir du travail » est le plus récent effort de collaboration de la Fondation entre de multiples donateurs, partenaires et institutions de recherche, incluant un partenariat clé avec l’ADEA. Le rapport de cette étude, qui devrait être publié en début 2020, met l'accent sur le rôle de l'enseignement secondaire comme moyen de renforcement des compétences et connaissances des jeunes et fournir ainsi l’expertise nécessaire pour réussir dans un marché du travail dynamique et mondialisé.

Angelina Matsie Motshekga, ministre sud-africaine de l'Education de base, a déclaré : « les discussions de ces deux derniers jours contribueront grandement à une approche régionale et continentale dans une perspective de modernisation de nos opportunités et de nos résultats post-primaires. Nous le devons à nos enfants. Permettez-moi de remercier l’ADEA qui agit comme un levier du changement et permet d’élever la voix de l’Afrique sur les priorités de l’éducation aux niveaux régional, continental et mondial. ».

Albert Nsengiyumva, Secrétaire exécutif de l'ADEA, a commenté : « Les pays africains doivent réformer l'enseignement secondaire en commençant par attirer de très bons candidats dans la profession enseignante, en former et recycler un nombre suffisant, et fournir aux jeunes des compétences professionnelles pour accroître leur capacité d'adaptation et de résilience. Il a également souligné l'importance de mécanismes de financement novateurs pour la durabilité, mais aussi l'importance d'accorder une plus grande priorité à la formation technique, professionnelle et éducative, ainsi qu'aux sciences, technologies, ingénierie et mathématiques et aux TIC, en renforçant les partenariats public-privé (PPP). »

« L'objectif du rapport de la Fondation Mastercard sur l'enseignement secondaire est d'initier un dialogue sur l'importance de répondre à une demande accrue d'enseignement secondaire et l'urgence de préparer les jeunes Africains à réussir dans un environnement de travail en constante évolution. Nous sommes reconnaissants à l'ADEA et au ministère de l'Education de base de l'Afrique du Sud, d'avoir réuni un groupe d'acteurs aussi dynamique pour faire en sorte que l'Afrique profite du potentiel de la croissance démographique de sa jeunesse. », a ajouté Kim Kerr, directrice des programmes régionaux de la Fondation Mastercard.

Le forum a offert l’occasion d’informer les ministres africains de l’Education et les principaux acteurs et partenaires, sur les conclusions du récent atelier pour la création du Fonds africain pour l’éducation (FAE), présenté comme « l’unique mécanisme africain pour relever les défis de l’éducation et du développement des compétences en Afrique », par Hendrina Chalwe Doroba, manager de la Division éducation et développement des compétences de la Banque africaine de développement.

L'enseignement secondaire en Afrique : Préparer les jeunes à l'avenir du travail sera publié en 2020. En attendant, des documents d'information couvrant une série de sujets pertinents pour l'enseignement secondaire en Afrique peuvent être consultés à l'adresse suivante : https://mastercardfdn.org/secondary-education-in-africa/.

À propos de l’ADEA

L’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) est un forum de dialogue sur les politiques. C’est un partenariat qui réunit des décideurs africains chargés de l’éducation, des sciences et de la technologie ; des partenaires au développement ; des chercheurs et des experts techniques du secteur de l’éducation. L’ADEA contribue à donner aux pays africains les moyens de développer des systèmes d’éducation et de formation de qualité qui répondent aux besoins émergents des pays et favorisent une transformation sociale et économique durable.

www.adeanet.org

1 banque




 
FINANCE

Imperial Logistics Limited a l’intention de céder des actifs de sa chaîne de froid au sud-africain RCL Foods

L’américain Samasource lève 14,8 millions $ pour renforcer son activité de formation en intelligence artificielle en Afrique de l’Est

La société sucrière Tongaat Hulett va se délester de sa filiale namibienne pour réduire une partie de son endettement

Biogaran, le premier laboratoire générique français, poursuit son développement en Afrique avec le lancement de ses activités au Gabon

 
AGRO

Zimbabwe : l’exécutif supprime les restrictions à l’importation pour le maïs et la farine de blé

Cameroun : nouvelle hausse du prix du cacao camerounais à 1250 FCFA le kilogramme

L’Algérie plafonne ses importations de blé tendre à 4 millions de tonnes par an

L’Égypte veut doubler sa superficie plantée en soja en 2019/2020

 
ELECTRICITE

L’Éthiopie confie à l’Allemand Voith l’optimisation de la centrale hydroélectrique Gilgel Gibe II

Afrique du Sud : l’Eskom a besoin de 12 milliards $ pour satisfaire aux normes sur la qualité de l’air

Togo : Eranove signe l’accord de financement de 65,4 milliards de FCFA avec la BOAD et Oragroup pour la centrale électrique de Kékéli

Zambie : la BAD et le Fonds vert pour le climat mettent à disposition 154 millions $ pour installer 100 MW d’énergie propre

 
HYDROCARBURES

Ces dernières années, la Chine a investi plus de 75 milliards $ dans le secteur pétrolier de la région MENA

Le gouvernement nigérian achève les plans visant à lancer un nouveau cycle de licences pétrolières à la mi-2020

Nigéria : arrestation à Dubaï de l’ancien procureur général Mohammed Adoke dans le cadre de l’affaire OPL 245

Algérie : Sonatrach signe avec le groupe français Engie des accords de livraison de gaz naturel et de GNL

 
MINES

Mali : Kodal obtient deux nouvelles licences d’exploration près de Bougouni

Zambie : Gemfields a déjà vendu 79 millions de dollars d’émeraudes en 2019

Au Niger, le gouvernement renouvelle le permis d'exploitation aurifère de Samira-Libiri

Guinée : l’État confie à Sycamore Mining le développement d’une ancienne mine d’or de Semafo

 
TELECOM

Ghana : en les accusant de sous-déclarer le trafic télécoms, Ursula Owusu-Ekuful nuit aux investissements, estiment les opérateurs

RD Congo : la société Varioedge France Sarl veut prendre part aux chantiers numériques du pays

La société technologique irlandaise Openet ouvre un bureau en Afrique du Sud

Cameroun : le PCA accuse le DG de l’Agence de régulation des télécommunications de détournement de fonds

 
TRANSPORT

La Banque mondiale octroie 130 millions USD pour la construction d'une ligne de chemin de fer de 27 km à Maputo

Modèle d’efficacité énergétique en Afrique, l’aéroport international d’Abidjan renouvelle pour la 3e année consécutive son accréditation carbone

Kenya : le port sec de Naivasha, d’un coût de 68 millions USD, sera achevé d’ici la fin d’année

La Guinée va se doter de 650 km de voies ferrées et d’un port en eau profonde dans le cadre d'un contrat d’exploitation minière

 
FORMATION

Sénégal : bientôt la création d’un centre de formation pour la promotion de la biomasse grâce à un partenariat avec la Chine

L’initiative du gouvernement américain, TechWomen propose une formation aux femmes des domaines scientifiques en Afrique

Au Maroc, 37% des chefs d’entreprises estiment que le système de formation professionnelle ne correspond pas à leur besoin en ressources humaines

La communauté en ligne d’entrepreneurs VC4A, lance un cours à distance destiné aux professionnels africains du secteur des affaires

 
COMM

Discop Johannesburg 2019 : une première journée dédiée aux nouveaux contenus et à la monétisation

Match Cameroun-Rwanda : l’Union africaine de radiodiffusion dément les accusations de la CRTV

Prix Orange de l’entrepreneur social 2019 : une couveuse néonatale d’invention camerounaise remporte la palme

Cameroun : près de 400 journalistes francophones réunis à Yaoundé, dans le cadre des 48e assises de l’UPF

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance