Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Dans son Plan national de développement 2018-2022, le Togo évoque l'utilisation des cryptomonnaies et de la blockchain

Dans son Plan national de développement 2018-2022, le Togo évoque l'utilisation des cryptomonnaies et de la blockchain

(Agence Ecofin) - Alors que des leaders africains du digital (Egypte, Maroc, Algerie, Ghana, etc) ont d’emblée mis au ban l’utilisation des cryptomonnaies sur leur territoire, le Togo ne voue pas aux gémonies la monnaie virtuelle, relève Togo First.

Actuellement troisième place financière de l’UEMOA, le pays compte  « créer les conditions nécessaires pour devenir un hub financier régional, améliorer l’accès au financement de son économie et apporter des innovations en la matière », indique le Plan national de développement (PND). Pour détrôner ses rivaux de l’Union monétaire (Côte d’Ivoire et Sénégal) et devenir la seconde place d’Afrique de l’Ouest derrière le Nigeria, Lomé n’élude pas l’utilisation des instruments innovants notamment la cryptomonnaie. L’ambition semble réalisable mais devrait rencontrer quelques poches de résistance.

Si le PND, qui couvre la période 2018-2022, évoque la monnaie électronique supportée par la Blockchain, les probabilités que cette utilisation soit effective dans les quatre prochaines années restent assez faibles, au regard des relations tendues entre la Banque centrale qui régente le territoire togolais et les monnaies virtuelles.

« La cryptomonnaie, en tant que Banque centrale, nous sommes contre », avait tempêté le gouverneur de la Bceao, l’Ivoirien Koné Tiémoko Meyliet, taxant la monnaie d’incontrôlable et d’irresponsable.

Bien avant cette sortie houleuse, les démêlés avec tout ce qui pourrait faire de l’ombre au CFA, ont démarré au Sénégal, avec le projet e-CFA de la start-up irlandaise e-CurrencyMint Ltd, porté par la Banque régionale de marché (BRM).

En avril 2017, la BCEAO avait désapprouvé la création de la monnaie électronique, évoquant, entre autres, la similitude du nom de la devise avec sa monnaie, le CFA. L’initiative qui devrait germer du Sénégal pour s’étendre à d’autres pays de l’Union venait d’être tuée dans l’œuf.

Si l’ambition togolaise pourrait rencontrer les résistances communautaires,  la Blockchain, technologie qui supporte la plupart des cryptomonnaies actuelles, pourrait quant à elle être implémentée pour apporter des solutions durables dans certains secteurs comme le foncier ou les fintech de transfert d’argent.

Rappelons que Paykap, concepteur de la première cryptomonnaie africaine, est arrivé sur le marché togolais l’an dernier. La fintech a annoncé vouloir se servir des structures de microfinance togolaises pour fournir des solutions mobile de transfert d’argent et de paiement électronique.

Fiacre E. Kakpo


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

L’Agence Française de Développement signalée dans un engagement de 56,2 millions $ au profit du secteur agricole marocain

Les groupes financiers EFG Hermes et GB Capital annoncés dans un projet de création d’une société de financement immobilier en Egypte

Ghana: Kudigo, une start-up orientée dans le secteur de la grande distribution lève 450 000 $ pour financer de nouveaux produits  

Maroc Telecom : chiffre d'affaires en baisse au premier trimestre 2019 et des fondamentaux qui vacillent légèrement

 
AGRO

Kenya Breweries pourrait accroître le prix de la bière Tusker si la pression fiscale augmente

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

 
ELECTRICITE

Nigeria : PAS Solar a levé 10 millions $ pour électrifier 150 000 ménages  

Afrique du Sud : le Trésor décaisse 355 millions $ pour permettre à l’Eskom de faire face à ses obligations

La Centrafrique obtient 45 millions $ de la Banque mondiale pour une centrale solaire de 25 MW

Zimbabwe : trois producteurs indépendants ambitionnent d’implanter 100 MW de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : 3 milliards $ d'investissements nécessaires pour développer le secteur énergétique

Egypte : le ministère des Finances annonce une nouvelle réduction des subventions au carburant et à l'électricité

Maurel & Prom publie une mise à jour opérationnelle de ses activités au Gabon et en Tanzanie pour le compte du premier trimestre

Le pétrolier britannique MX Oil change de nom et devient ADM Energy

 
MINES

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

Madagascar : les populations s’opposent au développement du projet Toliara

RDC : Glencore nomme un nouveau PDG pour sa filiale Katanga Mining

Afrique du Sud : le nouveau gros diamant récupéré par Petra à Cullinan pèse 209,9 carats

 
TELECOM

Huawei prépare Maurice pour la 5G

Algérie: perturbations annoncées dans les télécoms dès le 28 avril 2019 avec la grève nationale des agents du secteur

Amr Talaat annonce la 5G au Caire en Egypte dès juin, pendant la Coupe d'Afrique des Nations de football 2019

Maroc: la première branche africaine d’Orange Cyberdefense a ouvert ses portes dans le pays

 
COMM

Canal+ Afrique ajoute Mezzo à ses bouquets de télévision payante

Congo : Vivendi lance une salle CanalOlympia à Brazzaville

Classement des 10 premiers pays africains en matière de liberté de la presse, selon Reporters Sans Frontières

Netflix va ajouter sa première série animée africaine à sa plateforme

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance