Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La Chine et l'Inde annoncées en tête de l'économie mondiale en 2050, la France sortira du top 10

(Agence Ecofin) - Dans un récent classement produit par la firme internationale d'audit et de conseil PwC, il ressort qu'en 2050 la Chine et l'Inde occuperont respectivement les places de première et deuxième économies mondiales, en terme de Produit Intérieur Brut à Parité de Pouvoir d’Achat, devant les USA qui seront relégués à la troisième place.

Une autre information majeure, c'est que l'Allemagne (9ème) et la Grande Bretagne (10ème) seront les seuls deux pays européens dans le top 10 de ce classement. La France elle, sortira du top 10, dans lequel on retrouvera plus des pays émergents, comme l'Indonésie (4ème) le Brésil (5ème), la Russie (6ème), ou encore le Mexique (septième).

La Chine et l'Inde ont connu des progressions fulgurantes en terme de classement mondial sur la base du PIB. Leurs économies soutenues par une forte population et un système productif compétitif et discipliné, leur ont permis de réduire fortement leurs importations et de se constituer de solides épargnes pour financer leur développement à long terme.

Le classement de PwC suggère aussi, que les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du sud) seront économiquement plus puissants que l'Unions européenne. Bien qu'il ait le potentiel démographique et les ressources du sous-sol, le continent africain ne semble pas encore en mesure de s'aligner dans cette bataille.

Il devrait pourtant tirer un avantage réel dans le changement de l'ordre économique mondial, grâce à ses nouvelles relations avec l'Orient (Inde, Japon, et Chine) et la présence en son sein d'un des BRICS. Il est difficile de savoir comment réagira le monde occidental face à cette évolution des choses sur la bases des règles économiques, que ses leaders ont eux mêmes inventés et mis en œuvre.

La Chine est devenue aujourd'hui un vrai casse-tête pour les Etats-Unis. Dans sa bataille pour « redonner toute sa grandeur à l'Amérique », le président Donald Trump a imposé des tarifs douaniers sur plusieurs produits en provenance de ce pays, et pris des mesures qui ont permis la création d'un nombre d'emplois record de 3,4 millions.

Pourtant, cette embellie et cette « grandeur retrouvée » de l'Amérique semblent profiter à la Chine, avec lequel le déficit commercial s'est encore creusé à la fin octobre 2018. Désormais doté de moyens, le consommateur américain continue de réfléchir en terme de marge, et l'amélioration de son pouvoir d'achat continue de profiter à une Chine, qui a su maîtriser ses coûts de facteur à un très haut niveau de compétition.

l'Union Européenne semble avoir bien compris les choses, et a signé un accord de libre échange avec le Japon. En Afrique, par contre, les politiques continuent de débattre sur la construction d'un marché unique, en même temps qu'ils font durer les négociations avec l'UE. Et chacun des pays continue de tendre la main à toutes les formes d'aides en provenance de la Chine, du Japon, de l'Inde ou, de plus en plus, de la Corée du Sud.

Idriss Linge


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Tunisie : l’endettement sur le long terme du laboratoire pharmaceutique Unimed a progressé de 448 % à 20,8 millions de dinars à fin mars 2019

Cameroun : la baisse des taux d’intérêt et une hausse des coûts du risque pourraient peser sur le résultat net des banques en 2018

Un redressement fiscal dope les charges opératoires de la filiale en Tunisie du groupe français BNP Paribas au cours du premier trimestre 2019

Cameroun: Atlantic Group lance des produits d'assurance pour les personnes à faible revenu, grâce au digital

 
AGRO

L’Angola est devenu en 2018, le troisième marché le plus important pour la volaille américaine

Le Gabon envisage de faire du Maroc, un partenaire essentiel pour sa politique agricole

Afrique du Sud : Tiger Brands contestera le recours collectif sur son rôle dans l'épidémie de listériose

Kenya : la situation alimentaire pourrait se détériorer du fait de la sécheresse

 
ELECTRICITE

Cameroun : après de nombreux reports, la réception définitive du barrage de Mekin est annoncée pour le 15 janvier 2020

KawiSafi Ventures lève 70 millions $ pour financer l’expansion du solaire off-grid en Afrique de l’Est

Ethiopie : Tulu Moye Geothermal Operations recherche un associé pour développer une centrale géothermique de 50 MW

Kenya : Kilifi et Garissa accueillent la phase pilote d’un programme national d’électrification au solaire off-grid

 
HYDROCARBURES

Nigeria : Wärtsilä va installer une centrale électrique fonctionnant au GNL pour le compte du cimentier BUA

Egypte : réception de la deuxième cargaison de pétrole brut en provenance d’Irak

Après le rachat d’Anadarko, Chevron s’entretiendra avec la société publique algérienne des hydrocarbures

Le parlement chypriote ratifie un accord de construction d’un gazoduc qui reliera le pays à l’Egypte

 
MINES

Gemfields cède ses intérêts dans Jupiter Mining «pour se concentrer sur ses mines africaines»

Burkina Faso : Sanbrado pourrait produire 300 000 onces d’or durant sa première année d’exploitation

Mali : la mine Yanfolila a produit moins d’or que prévu au premier trimestre

Les investisseurs miniers mondiaux se réuniront en République de Guinée au SMG 2019 dans une semaine

 
TELECOM

Sénégal : Macky Sall veut un cadre réglementaire sur l’abonnement, l’utilisation et le paiement des factures de téléphone par l’Etat

Bénin : Isocel lance officiellement à Sémé City la 1 ère phase de déploiement de son réseau en fibre optique

Egypte : l’Institut des technologies de l’information a signé un accord de coopération avec l’américain VMware

MTN Côte d’Ivoire lance ses premiers téléphones intelligents 3G en Côte d’Ivoire

 
COMM

Netflix va ajouter sa première série animée africaine à sa plateforme

Sénégal : sale temps pour Excaf Telecom condamné à payer 600 millions de francs CFA pour avoir repris des images de Côte Ouest

Sénégal : Pikasso acquiert l’inventaire publicitaire de l’opérateur Doni SA

Burkina Faso : la BAD mobilise la presse sur ses projets actifs

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance