Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Nigeria : le Président Buhari promulgue un budget record de 25 milliards $ et envisage de restaurer le cycle budgétaire de janvier à décembre

  • Date de création: 21 juin 2018 08:08

(Agence Ecofin) - Le président nigérian Muhammadu Buhari (photo) a promulgué, ce mercredi, le budget fédéral du Nigeria d’un montant de 9,12 trillions de nairas (environ 25,3 milliards $) pour l’exercice 2018/2019 (juillet-juin). Ce budget est en hausse de 18,42% par rapport à celui de l’exercice 2017/2018 qui s’élevait à 7,44 trillions de nairas (environ 20,6 milliards $).

L’adoption de ce budget par le parlement du Nigeria en mai dernier, intervient sept mois après que le projet de loi de finances a été déposé par le gouvernement nigérian sur la table des parlementaires, le 7 novembre 2017.

Un retard dans l’examen de ce budget que le président nigérian n’a pas manqué de souligner. « Lorsque j'ai soumis les propositions du budget 2018 à l'Assemblée nationale le 7 novembre 2017, j'avais espéré que le processus d'examen législatif habituel serait rapide, de manière à faire avancer le Nigeria vers un exercice financier prévisible de janvier à décembre.», a déclaré ce jour Muhammadu Buhari.

Soulignant au passage que l’adoption d’un tel cycle budgétaire aura un impact positif sur le secteur privé nigérian. « Malgré le retard cette année, je suis déterminé à continuer de travailler avec l'Assemblée nationale pour améliorer le processus de budgétisation et ramener notre pays au cycle budgétaire de janvier à décembre.», a-t-il insisté.

Notons, par ailleurs, que le projet de budget initial 2018/2019 déposé par le gouvernement auprès du parlement était de 8,612 trillions de nairas (environ 23,9 milliards $). Toutefois, après examen, les parlementaires ont effectué certains amendements et voté un budget en hausse à 9,12 trillions de nairas (environ 25,3 milliards $). Ceux-ci, estimant que le gouvernement pouvait compter sur une hausse des cours du pétrole brut, ont ainsi fait passer la référence du prix du baril dans le projet de budget de 45 $ à 50,5 $.

Une pilule vraisemblablement difficile à avaler pour le président Buhari qui a noté que le parlement avait procédé à des compressions de 347 milliards de nairas (environ 965 millions $) sur les 4 700 projets qui lui avaient été soumis pour examen, tout en présentant 6 403 projets d'un montant de 578 milliards de nairas (environ 1,6 milliard $).

« De nombreuses coupes budgétaires sur certains projets sont critiquables et peuvent être difficiles, voire impossibles à mettre en œuvre avec l'allocation réduite. Certains des nouveaux projets insérés par le parlement n'ont pas été correctement conceptualisés, conçus et chiffrés et seront donc difficiles à exécuter.», s’est-il inquiété.

En outre, souligne-t-il, bon nombre de ces nouveaux projets introduits par le parlement ont été ajoutés aux budgets de la plupart des ministères sans tenir compte de la capacité institutionnelle à les exécuter ou des dépenses récurrentes supplémentaires qui pourraient être nécessaires.

Enfin, le président nigérian a pointé du doigt certaines autres augmentations telles que le budget du parlement qui connait une hausse de 14,5 milliards de nairas (environ 40 millions $), « passant de 125 milliards de nairas (environ 347,5 millions $) à 139,5 milliards de nairas (environ 399 millions $) sans aucune discussion avec l'exécutif ».

Pour Muhammadu Buhari, la plupart de ces augmentations le sont pour des dépenses récurrentes à un moment où l'administration essaye de réduire le train de vie de l’Etat.

Borgia Kobri


 
FINANCE

Maroc : Intelcia renforce ses services avec la création d’une filiale dédiée au développement informatique

Mali : Wizall, filiale du groupe BCP, lance Wizall Money une solution de mobile money 100% inclusive

Cameroun : la Bicec reporte la clôture des souscriptions de son augmentation de capital

La firme VerifyMe Nigeria ouvre son capital à Consonance Investment Managers

 
AGRO

Éthiopie : une usine de torréfaction et d’ensachage de café sera bientôt lancée dans l’Oromia

La FAO veut mobiliser 70 millions $ pour lutter contre les criquets pèlerins en Afrique de l’Est

Kenya : l’exécutif impose une TVA de 16 % sur les produits laitiers importés hors-CEA

Nigeria : Ecobank, Rabobank et l’USAID s’allient pour doubler les prêts agricoles d’ici 2 ans

 
ELECTRICITE

Barrage de Kandadji au Niger : « Nous allons continuer à financer notre part du projet » (Banque mondiale)

Afrique du Sud : Megamillion ouvrira d’ici la fin de l’année, la première usine de fabrication de batteries Lithium-ion d’Afrique

Ouganda : une nouvelle politique énergétique centrée sur le solaire et la géothermie en cours d’adoption

Tunisie : NAREVA et ENGIE construiront une centrale photovoltaïque de 120 MW à Gafsa

 
HYDROCARBURES

Sénégal : un nouveau financement de 300 millions de dollars pour le pétrole de Sangomar

Angola : Eni met en production le champ pétrolifère Agogo, moins d’un an après sa découverte

Suspension de la production sur le plus grand champ pétrolier libyen, les principaux ports pétroliers fermés

Réduction du volume de gaz naturel exporté par l’Égypte vers la Jordanie

 
MINES

Mali : le nouveau code minier fixe la durée de la clause de stabilisation à 20 ans

Mali : l’étude exploratoire de Cora confirme le potentiel économique du projet aurifère Sanankoro

Afrique du Sud : plus de 600 emplois menacés par une restructuration sur une fonderie de Glencore

Afrique du Sud : la production minière a baissé de 3,1 % en 2019

 
TELECOM

Cameroun : la ministre Libom Li Likeng fustige les « insuffisances managériales » de l’Agence de régulations des télécoms

Ouganda : 8 personnes arrêtées, plus de 1500 cartes SIM et 4 SIMBOX saisies lors d’une opération contre la fraude télécoms

Liquid Telecom annonce la 5G en Afrique du Sud

Le Zimbabwe songe à une troisième augmentation du tarif des services télécoms

 
TRANSPORT

Sénégal : Dakar Dem Dikk se régionalise avec l’extension de son réseau vers la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau et la Mauritanie

Kenya : le premier poste d’amarrage du port de Lamu sera inauguré en février, en présence de cinq chefs d’Etat

Philip Mainga prend les rênes de la Kenya Railways

Madagascar débute la mise sous concession de 44 aéroports secondaires afin de booster le tourisme et la connectivité domestique

 
ENTREPRENDRE

Tchad : Adolphe Djasrabaye s’inspire des pots rafraichissants en argile pour construire un « réfrigérateur écologique »

Togo : Ousia Foli-Bebe recycle des déchets électroniques en imprimante 3D

Cameroun : Jeannette Angoun veut développer la filière locale de l’élevage des poissons

Karimou Ba fabrique un jouet à l’image du car utilisé dans les transports en commun au Sénégal

 
MULTIMEDIA

« A chaque fois qu’un Etat demandera à l’armée française de ne plus être là, nous le quitterons », Emmanuel Macron (vidéo)

Entretien avec Dona Etchri, le golden boy togolais qui promeut les drones à usage agricole en Afrique (Vidéo)

D’après la Banque mondiale, plus de 60% de la population urbaine africaine vit aujourd’hui dans les bidonvilles (#Lechiffredujour)

Cameroun : un plan directeur de 9240 km de routes à 5 373 milliards FCFA (infographie)

 
FORMATION

Gabon : un partenariat public privé entre deux universités pour harmoniser les programmes de formation et favoriser la mobilité

Digital Lab Africa lance une formation pour les talents d’Afrique subsaharienne dans la création de contenus numériques

L’ONU lance un programme de bourse en droit international pour les juristes professionnels des pays en développement

20 nouvelles universités d’Afrique dont 5 francophones dans le RUFORUM

 
COMM

Madagascar : le pays basculera vers la TNT le 17 juin prochain

Nigeria : le gouvernement signe un accord avec IBM pour former des jeunes Nigérians aux compétences numériques

Côte d’Ivoire : Abidjan accueillera la seconde édition africaine du festival Série Series

Bénin : suspendue pour défaut de licence, la radio Soleil FM met la clé sous le paillasson

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance