L'Algérie va réduire de 1,5% son plan de dépenses pour l'année 2019 (gouvernement)

(Agence Ecofin) - L’Etat algérien va réduire ses dépenses de l’année 2019 pour rééquilibrer ses finances, a indiqué un document du gouvernement, relayé par Reuters.

Selon les informations rapportées par l’agence de presse américaine, cette décision s’inscrit dans la lignée des réformes engagées depuis 2016 par le gouvernement algérien pour faire face à la chute des cours du pétrole.

Après une réduction de 9% de son plan de dépenses de cette année-là, et de 14%, l’année dernière, le pays avait augmenté ses dépenses de l’année 2018 de près de 25% afin de lancer des projets retardés dans plusieurs secteurs clés de développement.

La nouvelle coupe budgétaire prévue pour l’année prochaine, malgré la reprise des cours de l’or noir, devrait permettre « d’assurer la viabilité du budget et [...] réduire la pression sur le Trésor public ».

Notons que pour 2019, le pays table sur un déficit budgétaire à 9,2% du produit intérieur brut (PIB), pendant que la croissance économique devrait atteindre 2,7%, selon les prévisions du FMI.

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique