Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Le Zimbabwe mobilise 500 millions $ auprès de banques internationales pour réduire la pénurie de liquidités

  • Date de création: 20 mai 2019 18:38

(Agence Ecofin) - La Banque centrale du Zimbabwe a annoncé, dans un communiqué publié le 19 mai, avoir obtenu un prêt de 500 millions de dollars auprès de banques internationales pour soutenir les transactions interbancaires en devises et atténuer la pénurie de dollars qui frappe le pays.

«Ce montant contribuera dans une large mesure à stabiliser les taux de change et les prix des biens et des services.», a déclaré le gouverneur de la Banque centrale, John Mangudya (photo), cité dans le communiqué.

En février dernier, la Banque centrale du Zimbabwe avait annulé l’ancrage de son dollar électronique et de ses obligations de substitution à une valeur fixe au dollar américain. Elle a fusionné le tout dans une devise de transition de valeur inférieure appelée le dollar RTGS, en attendant la réintroduction, d'ici la fin de l'année, du dollar zimbabwéen, la monnaie nationale abandonnée en 2009 dans un contexte d’hyperinflation. 

L’institut d’émission a également lancé une plateforme de négociation interbancaire permettant aux entreprises et aux particuliers d’acheter et de vendre des dollars américains. Mais les billets verts sont devenus de plus en plus rares sur le marché officiel, où un dollar américain se négocie 3,4 dollars RTGS contre 6,3 dollars RTGS sur le marché noir.

Cet écart énorme a poussé les entreprises et les particuliers à vendre leurs dollars sur le marché noir et à aggraver le manque de liquidités, ce qui a  entraîné une pénurie de carburant et de médicaments.

Le Zimbabwe traverse une grave crise économique depuis le début des années 2000, après la réforme agraire de l’ex-président Robert Mugabe, qui a brisé un secteur clé de l'économie du pays et l’a poussé à interrompre le remboursement de près de 6 milliards de dollars dettes à la Banque mondiale, à la Banque africaine de développement (BAD), à la Banque européenne d’investissement (BEI) et au Club de Paris.

Toujours privé du soutien des bailleurs de fonds internationaux, ce pays d’Afrique australe a beaucoup de mal à obtenir les lignes de crédit et à attirer les investissements étrangers nécessaires à la relance de son économie.

Lire aussi:

17/05/2019 - Le Zimbabwe va recalculer son PIB après l’adoption d’une nouvelle monnaie  

13/01/2019 - Zimbabwe: le gouvernement veut lancer une nouvelle monnaie d'ici la fin 2019 pour faire face à la rareté des dollars US

23/10/2018 - Le Zimbabwe va contracter un prêt de 500 millions $ auprès d’Afreximbank pour financer ses importations

21/10/2018 - Le Zimbabwe espère régler ses arriérés de dettes à la Banque mondiale et à la BAD d’ici douze mois


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Le sud-africain Naspers entre dans le tout premier conseil d'administration de l'instance gérante de la monnaie digitale de Facebook

Niger : Banque Atlantique fait un don d’infrastructures et de matériels d’équipements à l’Ecole Primaire GOROU BERI de Niamey

Algérie : l'Association des conseillers fiscaux dénonce la persistance d'une pression fiscale inégalitaire et peu efficace

Le président Cyril Ramaphosa confirme des discussions en cours entre la South African Airways et de potentiels partenaires privés

 
AGRO

Cameroun : l’Allemagne offre une unité de transformation de produits forestiers non ligneux aux associations de femmes dans le septentrion

Kenya : le comté de Nyeri consacrera 2 millions $ à la régénération de son verger caféier

La BAD débloque 13,2 millions $ au profit du secteur de la pêche au Malawi

L’Inde injectera 30 millions $ dans la production rizicole en Sierra Leone

 
ELECTRICITE

Togo : le projet Cizo a permis d’équiper plus de 23 000 foyers ruraux en kits solaires, à fin juillet 2019

Burkina Faso : 120 000 personnes électrifiées au solaire dans les zones rurales par Vergnet Burkina

Afrique du Sud : l’Eskom demande à la justice, une annulation des nouveaux tarifs électriques

Tunisie : 138 millions € de la BAD pour le renforcement du réseau en vue de l’inclusion des énergies renouvelables

 
HYDROCARBURES

Aujourd’hui grand exportateur de gaz, l’Algérie risque d’en devenir un importateur net en 2030

Algérie : adoption du nouveau code pétrolier censé stimuler les investissements dans le secteur

Le Groupe espagnol Naturgy Energy augmente sa participation dans le gazoduc Medgaz

Le Ghana veut faire de son expérience dans le secteur pétrolier un produit d'exportation

 
MINES

Petra a payé 23,1 millions $ de taxes et redevances dans les pays où elle opère en 2018/19

La Côte d’Ivoire veut coopérer avec ses voisins ouest-africains pour éradiquer l’orpaillage clandestin

Zimbabwe : le gouvernement veut quadrupler ses revenus miniers annuels d’ici 2023

Guinée : les produits miniers pourront être expédiés par le Libéria

 
TELECOM

Le Gabon et le Congo ont initié le processus de suppression des frais de roaming entre les deux pays

Ghana : le ministère de la Communication annonce une nouvelle opération d’identification des abonnés télécoms en 2020

La Sierra Leone rejoint le projet indien de télé-éducation et de télémédecine, e-VBAB Network Project

Kenya : le ministère des Télécoms a achevé la révision de la politique nationale des TIC

 
FORMATION

Le programme Facebook London Accelerator propose une formation aux entrepreneurs technologiques d’Afrique

Sénégal : le gouvernement ouvre 4 nouveaux instituts de formation pour soutenir sa décision de ne plus orienter les étudiants vers le privé

Le Maroc soutiendra la formation des techniciens sénégalais des métiers de l’automobile

Six institutions du Togo et du Sénégal bénéficieront de l’accompagnement d'Erasmus en vue de la formation des ingénieurs

 
COMM

Le PDG de beIN Media Group met en garde les détenteurs de droits sportifs sur les dangers du piratage

La star nigériane Wizkid envisage de lancer son propre service de streaming

AKAA, l’unique foire d’art contemporain dédiée à l’Afrique, en France, revient pour sa 4e édition au Carreau du Temple

Gabon: vers un rebranding pour sauver la télévision publique, selon son DG Sylvain Abessolo

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance