Algérie : 5 milliards $ économisés sur deux ans, grâce aux licences d’importation

(Agence Ecofin) - L’Algérie a économisé 5,4 milliards $ sur les deux dernières années, grâce à son système de licences d’importation. C’est ce qu’a annoncé, ce jeudi, le ministre du Commerce Mohamed Benmeradi (photo), devant le Parlement algérien.

S’inscrivant dans le cadre de la politique nationale de régulation du commerce extérieur, le système avait été mis en vigueur par Alger, en 2016. Selon les autorités, il aurait permis d’économiser plus de 3 milliards $, en 2016, et environ 2,4 milliards $, en 2017.

Malgré cette performance, le gouvernement estime que le système n’a pas répondu à toutes les attentes, ce qui a conduit, en janvier 2018, à une suspension des importations de 900 produits, afin de réduire le déficit commercial du pays.

Rappelons, qu’en 2017, les autorités algériennes avaient déjà annoncé la fin de ce système pour 2018, et son remplacement par des mesures moins « bureaucratiques » et plus « transparentes ».

Moutiou Adjibi Nourou (Stagiaire)  


Ecofin Gestion Publique