Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Ouganda : les investissements dans les infrastructures pourraient booster la croissance au cours des cinq prochaines années, mais…

  • Date de création: 09 mai 2019 14:42

(Agence Ecofin) - L’économie ougandaise pourrait croître en moyenne de 6 à 7 % au cours des cinq prochaines années, grâce aux investissements dans les infrastructures. C’est ce qu’a indiqué le FMI dans son dernier rapport sur le pays, publié ce mercredi.

Ces prévisions confirment l’embellie qu’enregistre l’économie ougandaise ces dernières années. En 2017, la croissance du pays s’était établie à 5 % avant de grimper à 6,2 % en 2018.

La multiplication des projets d’infrastructures pour profiter des ressources pétrolières du pays dont la production est prévue pour démarrer d’ici 2022 s’est révélée l’un des principaux moteurs de cette croissance.

Cependant, le FMI indique que la stratégie d’endettement du gouvernement ougandais pour financer ces projets d’infrastructure pourrait à terme peser sur les finances publiques. 

La hausse de 8,9 % des investissements, principalement dans les infrastructures au cours de l’exercice fiscal 2017/2018 s’est accompagnée d’une hausse de la dette publique à 41,3 % du PIB au cours de la même année (contre 38 % au cours de l’exercice précédent). De plus la part de la dette extérieure a grimpé à 27,8 % contre 24,3 % au cours de l’exercice précédent.

« Bien que le niveau d'endettement de l'Ouganda demeure peu exposé au risque de surendettement, les administrateurs [du FMI, ndlr] ont averti que les paramètres de la dette s'étaient affaiblis, que certains projets d'investissement pourraient ne pas générer le rendement escompté et que les paiements d'intérêts sont en hausse », a indiqué le FMI.    

D’après les projections, la dette ougandaise devrait en effet grimper à 42,2 % du PIB à la fin de l’exercice budgétaire en cours pour atteindre les 50,7 % du PIB au cours de l’exercice 2021/2022. La part de la dette extérieure devrait atteindre les 33,9 % en 2021/2022 contre 27,7 % prévu pour l’exercice en cours.

Notons que les paiements d'intérêts devraient représenter jusqu'à 20 % des recettes ougandaises en 2019-2020, un niveau généralement associé uniquement aux pays à haut risque ou en situation de surendettement, selon le FMI.

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Le sud-africain Naspers entre dans le tout premier conseil d'administration de l'instance gérante de la monnaie digitale de Facebook

Niger : Banque Atlantique fait un don d’infrastructures et de matériels d’équipements à l’Ecole Primaire GOROU BERI de Niamey

Algérie : l'Association des conseillers fiscaux dénonce la persistance d'une pression fiscale inégalitaire et peu efficace

Le président Cyril Ramaphosa confirme des discussions en cours entre la South African Airways et de potentiels partenaires privés

 
AGRO

Cameroun : l’Allemagne offre une unité de transformation de produits forestiers non ligneux aux associations de femmes dans le septentrion

Kenya : le comté de Nyeri consacrera 2 millions $ à la régénération de son verger caféier

La BAD débloque 13,2 millions $ au profit du secteur de la pêche au Malawi

L’Inde injectera 30 millions $ dans la production rizicole en Sierra Leone

 
ELECTRICITE

Burkina Faso : 120 000 personnes électrifiées au solaire dans les zones rurales par Vergnet Burkina

Afrique du Sud : l’Eskom demande à la justice, une annulation des nouveaux tarifs électriques

Tunisie : 138 millions € de la BAD pour le renforcement du réseau en vue de l’inclusion des énergies renouvelables

Togo : 14 localités rurales électrifiées à l’off-grid solaire avec l’appui du Conseil de l’Entente

 
HYDROCARBURES

Aujourd’hui grand exportateur de gaz, l’Algérie risque d’en devenir un importateur net en 2030

Algérie : adoption du nouveau code pétrolier censé stimuler les investissements dans le secteur

Le Groupe espagnol Naturgy Energy augmente sa participation dans le gazoduc Medgaz

Le Ghana veut faire de son expérience dans le secteur pétrolier un produit d'exportation

 
MINES

Petra a payé 23,1 millions $ de taxes et redevances dans les pays où elle opère en 2018/19

La Côte d’Ivoire veut coopérer avec ses voisins ouest-africains pour éradiquer l’orpaillage clandestin

Zimbabwe : le gouvernement veut quadrupler ses revenus miniers annuels d’ici 2023

Guinée : les produits miniers pourront être expédiés par le Libéria

 
TELECOM

Ghana : le ministère de la Communication annonce une nouvelle opération d’identification des abonnés télécoms en 2020

La Sierra Leone rejoint le projet indien de télé-éducation et de télémédecine, e-VBAB Network Project

Kenya : le ministère des Télécoms a achevé la révision de la politique nationale des TIC

L’Ethiopie confie la réalisation d’un centre de construction et de test de satellites à ArianeGroup

 
FORMATION

Le programme Facebook London Accelerator propose une formation aux entrepreneurs technologiques d’Afrique

Sénégal : le gouvernement ouvre 4 nouveaux instituts de formation pour soutenir sa décision de ne plus orienter les étudiants vers le privé

Le Maroc soutiendra la formation des techniciens sénégalais des métiers de l’automobile

Six institutions du Togo et du Sénégal bénéficieront de l’accompagnement d'Erasmus en vue de la formation des ingénieurs

 
COMM

Le PDG de beIN Media Group met en garde les détenteurs de droits sportifs sur les dangers du piratage

La star nigériane Wizkid envisage de lancer son propre service de streaming

AKAA, l’unique foire d’art contemporain dédiée à l’Afrique, en France, revient pour sa 4e édition au Carreau du Temple

Gabon: vers un rebranding pour sauver la télévision publique, selon son DG Sylvain Abessolo

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance