ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

L'emprunt souverain de la Côte d'Ivoire, fortement sollicité, a déjà obtenu près de 5,7 milliards $ de souscriptions

  • Date de création: 08 juin 2017 19:43

(Agence Ecofin) - L'emprunt obligataire international actuellement en cours de réalisation par la Côte d'Ivoire, a marqué le marché international des capitaux, en attirant ce 8 juin des souscriptions équivalentes à 5,75 milliards $. C'est un peu plus de 5 fois le montant initial de 1 milliard $, sollicité par le gouvernement le mercredi 26 mai 2017 dernier.

L'opération, selon des sources proches du processus, se présente sous deux tranches, une en dollar US et une autre en euro. La tranche en euro est celle qui semble attirer le plus les investisseurs. Cet intérêt des investisseurs est d'autant remarquable, au regard des premiers coupons annoncés sur l'opération.

La tranche en dollars qui devrait arriver à maturité en 2033, a débuté avec un taux tournant autour de 6,6%, avant de retomber à 6,5% en début de matinée. Celle en euro et qui devrait arriver à maturité en 2025, a bénéficié d'un taux d'intérêt plus faible autour de 5,2%, a-t-on aussi appris.

Malgré les défis socio-économiques qui ont traversé le pays depuis quelques mois, notamment des revendications musclées de la part de certains soldats et travailleurs de la fonction publique, ou encore la baisse des prix du cacao, son principal produit d'exportation, les investisseurs semblent faire confiance au pays.

Les taux d'intérêts annoncés sur cet emprunt, sont proches du niveau de rendement des trois précédentes obligations souveraines de la Côte d'Ivoire, peut-on voir dans le numéro du 26 mai 2017, du rapport hebdomadaire sur l'état des obligations souveraines africaines publiée par la Banque Africaine de Développement, via son Initiative des marchés financiers.

Certaines analyses tendent à attribuer ce succès à l'accompagnement en cours du FMI, à la décision prise par le gouvernement de réajuster ses dépenses publiques, et à une conjoncture internationale marquée par la crise dans les pays du Golfe, qui rétrécit le panier des offres obligataires souveraines de la part des pays émergents.

La conclusion de cette opération dont les chefs de file sont BNP Paribas, Deutsche Bank, Natixis, JP Morgan, et Standard Chartered Bank sera à suivre. Plusieurs pays ont déjà précédé la Côte d'Ivoire sur le marché international des emprunts obligataires cette année avec chacun un succès certain. Il s'agit du Sénégal, de l'Egypte, et du Nigéria.

Idriss Linge


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Tunisie: la Banque centrale autorise l’ouverture de 32 bureaux de change

RDC : le profil de Rawbank négativement impacté par la dégradation de la notation du pays selon Moody’s

La SFI va soutenir l’expansion de la firme agroalimentaire ougandaise Grainpulse Limited, avec un prêt de 11 millions $

Depuis mai 2019, le groupe Airtel Africa a obtenu des crédits bancaires supplémentaires pour 2,7 milliards $

 
AGRO

Kenya : vers l’établissement d’une banque de développement agricole ?

Le Chinois Qu Dongyu prend la tête de la FAO

Ethiopie : la nouvelle usine de Coca-Cola sera achevée d'ici 2020

Angola : l’Etat lance un appel d’offres pour privatiser 4 fermes agricoles publiques

 
ELECTRICITE

Nigeria : le secteur électrique aura besoin de 100 milliards $ d’investissement sur les 20 prochaines années

Kenya : la KenGen établit un laboratoire de R&D à Tana

Mozambique : 420 millions $ obtenus de la Banque mondiale pour le projet électrique de Temane  

SEforALL : une approche d’électrification intégrée accélérera le processus d’accès universel à l’électricité

 
HYDROCARBURES

Le fournisseur de services pétroliers ADES International fait son marché en Afrique du Nord

L'Egypte va payer une amende de 392 millions de livres sterling à Israël pour défaut de livraison de gaz

La consommation moyenne mondiale de gaz devrait croître de 1,6 % par an jusqu'en 2024 (Rapport)

Le Nigeria va relancer les travaux d’exploration pétrolière dans le bassin du lac Tchad

 
MINES

Gabon : Eramet lèvera 640 millions € pour augmenter sa production de manganèse de 63% en 5 ans

Afrique du Sud : selon un rapport, le commerce illicite de l’or ferait perdre environ 1 milliard de dollars annuels au pays

Zimbabwe : les mineurs locaux poussés à des choix désespérés par manque de capitaux et de mécanismes adaptés

Gabon : le ministre des Transports accuse la Comilog suite au déraillement d’un train minéralier

 
TELECOM

RDC : Vodacom est parvenu à un accord avec le gouvernement pour sa licence 2G

Afrique du Sud: Datacentrix décroche un contrat informatique de 21,6 millions $ auprès de SANParks

Gabon : la numérotation téléphonique passe à neuf chiffres le 12 juillet prochain

Kenya: Safaricom annonce des perturbations sur son réseau, du 20 au 23 juin 2019, suite à des travaux de maintenance

 
FORMATION

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

Les 13 meilleures universités africaines, selon le classement QS World University 2020

Une école d’automne pour les jeunes Africains sur la gestion des déchets électroniques et l’économie circulaire

L’École d’administration publique du Québec va lancer une certification en évaluation du développement en langue arabe

 
COMM

L’Agence Ecofin couvrira désormais l’actualité du secteur africain des transports

Afrique du Sud : la digitalisation des services de MultiChoice va faire perdre leurs emplois à plus de 2 000 employés de l’entreprise

Une chaine de télévision pour s’informer sur les universités africaines et leur offre de formation

L’Afrique à l’honneur au festival du film d’animation d’Annecy en 2020

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance