Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

EBI SA publie des résultats 2018 en forte hausse

  • Date de création: 16 mai 2019 11:49

À l’issue de son assemblée générale qui s’est tenue le 29 avril 2019, EBI SA, filiale internationale du groupe bancaire panafricain Ecobank Transnational Incorporated (ETI), annonce une forte progression de ses performances pour l’exercice 2018.

EBI SA affiche un Produit net bancaire de 38,1 millions d’euros et un Résultat net de 8,5 millions d’euros, en hausse de respectivement 17% et 67% par rapport à l’exercice 2017. Le Total du bilan de clôture ressort à 548,9 millions d’euros au 31 décembre 2018 contre 540,4 millions d’euros à la fin 2017. À noter également la très forte progression des crédits sur la clientèle à 336,8 millions d’euros, en hausse de 79 %, en raison notamment du développement de l’activité de Trade finance. Quant aux dépôts, ils totalisent 109,1 millions d’euros, contre 84,2 millions d’euros en fin d’exercice précédent. Le Résultat par action s’élève quant à lui à 0,17 euros au 31 décembre 2018, en progression de 70% sur un an.

Avec des revenus de Trésorerie de 24,4 millions d’euros, EBI SA conserve sa situation de premier plan sur les marchés émergents FX africains : la couverture sur le continent africain est presque totale avec 31 devises traitées et une forte présence dans les pays de la zone CFA. De plus, afin de répondre à la demande de ses clients, EBI SA a enrichi son offre de cinq nouvelles devises exotiques en 2018.

L'optimisation de l’activité de Trade Finance constituait un enjeu majeur de l’exercice : cet objectif a été atteint avec des revenus de 9,5 millions d’euros à fin 2018, en progression de 64% par rapport à 2017 et des volumes de 1 093 millions d’euros, en hausse de 73% durant la même période.

L’activité de Financement a contribué à hauteur de 2,3 millions d’euros, en baisse par rapport à l’exercice antérieur du fait d’une stratégie plus prudente en matière de prise de risques. On note néanmoins un regain d’activité à partir du quatrième trimestre 2018.

Enfin, l’activité de Cash Management, créée fin 2016, a bien progressé sur l’exercice et contribue pour 1,85 millions d’euros aux revenus d’EBI SA.

Ibrahima Diouf (photo), Administrateur Directeur général d’EBI SA, a commenté : « Ces très bons résultats 2018 ont été atteints grâce au dévouement et au professionnalisme de nos équipes que je tiens à saluer ici. Ils viennent aussi conforter la stratégie mise en place depuis 2016 avec à la fois une consolidation de nos métiers traditionnels et le lancement de nouvelles activités. Nous allons poursuivre et renforcer cette dynamique en 2019 avec un focus de plus en plus marqué sur l’international. EBI SA entend jouer à plein son rôle d’interface financière entre l’Afrique et le reste du monde, pour accompagner en premier lieu les transactions et les investissements qui convergent vers le continent. Avec le soutien du groupe ETI et du Conseil d’Administration, nous allons également développer nos services bancaires à destination des diasporas africaines. »

Les apports financiers extérieurs en Afrique s’élèvent à 179,7 milliards de dollars en 2017 contre moins de 50 milliards au début des années 2000, en raison notamment de la hausse continue des transferts des migrants, des investissements de portefeuille et des Investissements direct étrangers (IDE), selon l’OCDE.

À propos d’EBI SA

Créée en 2008 à Paris, EBI SA porte le développement du Groupe bancaire panafricain Ecobank à l’international. Également implantée à Dubaï, Londres et Pékin via des bureaux de représentation du groupe Ecobank, EBI SA est une référence dans le financement du commerce international et la gestion des flux financiers entre l’Afrique et le reste du monde. Elle se positionne également en intermédiaire de référence dans les opérations de change sur les principales devises africaines. EBI SA est le partenaire de premier choix pour toutes les filiales du Groupe Ecobank et autres banques africaines pour toutes leurs activités Trade, Cash et Trésorerie à l’international. À fin 2018, EBI SA affichait un Total bilan de 548,9 millions d’euros, un Produit net bancaire de 38,1 millions d’euros et un Résultat net de 8,5 millions d’euros. Les activités de EBI SA se déclinent autour de trois métiers stratégiques : Corporate Banking ; Trade Finance & Cash Management ; Trésorerie & Asset & Liability Management. Plus d’informations : www.ecobank.com

35968 Finance EBI SA publie des rsultats 2018 en forte hausse


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

L'Angola met fin à la privatisation de ses usines de textile

Niger : l’armée américaine ouvre une nouvelle base aérienne à Agadez

La Guinée Equatoriale titrise une partie de sa dette auprès de la filiale locale d’Afriland First Bank, pour 291 milliards de FCFA

Le FMI se prépare à supprimer la limite d’âge applicable au poste de directeur général de sorte à ouvrir la voie à une candidature bulgare

 
AGRO

Zambie : la flambée des prix de la semoule de maïs fait réagir le gouvernement

Gabon : le gouvernement promet l’ouverture de 80 nouvelles usines de transformation de bois cette année

Cameroun : la campagne cacaoyère 2019-2020 s’ouvre avec des prix aux producteurs supérieurs à 1000 FCFA le Kg

Kenya : les exportations de thé en chute de 31 % dans le mois de juin

 
ELECTRICITE

La Zambie veut alimenter Kariba avec l’eau du fleuve Congo : impossible, selon les experts

Le Nigeria ambitionne de connecter son réseau électrique à celui de 8 pays d’Afrique de l’Ouest

Congo-Kinshasa : la libéralisation du secteur électrique entravée par l’absence de cadre opérationnel

Egypte : Lekela a achevé la mobilisation financière de la centrale éolienne de West Bakr

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : Salva Kiir met en garde les compagnies pétrolières contre la mauvaise gestion

103 milliards $ d’investissements attendus dans le secteur africain du gaz naturel liquéfié, avant fin 2019

Nigeria : le président Buhari limoge le ministre du Pétrole Ibe Kachikwu

L’OPIC finalise son accord de prêt de 40 millions $ avec la société énergétique sud-africaine Renergen

 
MINES

La demande de charbon de la Chine commencera à baisser à partir de 2025 (rapport)

Mali: African Gold Group lève 5 millions de dollars pour son projet Kobada

Mali : vers une coentreprise entre Altus et Glomin sur les projets aurifères Lakanfla et Tabakorole

Tanzanie : Katoro Gold veut céder ses projets aurifères Imweru et Lubando

 
TELECOM

Camtel et Huawei dotent la police camerounaise d’un centre national de commandement de vidéosurveillance

Sénégal : le gouvernement investit 50 milliards FCFA pour l’aménagement numérique du territoire

Selon Gartner, les smart cities, l’IoT et les satellites en orbite basse transformeront le monde des affaires en Afrique d’ici 2029

Harriet Thompson : « la Grande-Bretagne porte un grand intérêt au secteur nigérian des TIC »

 
FORMATION

L’Université Senghor d’Egypte lance un cours en ligne grand public sur la paix et la sécurité en Afrique francophone

Les universités anglophones sont les plus présentes sur le Web en Afrique, selon le classement Webometrics

Tchad : 19 établissements privés de l’enseignement supérieur fermés

Le Centre pour la science et l’environnement organise deux formations sur la gestion des eaux usées en milieu urbain en Afrique du Sud

 
COMM

Afrique : l'influence chinoise croissante sur le paysage médiatique ouvre un nouveau champ de bataille avec les USA

Warner Music confie le marketing digital de sa filiale sud-africaine à l’agence locale Flume

MultiChoice baisse les prix de ses bouquets de télévision pour résister à Netflix

L'Algérie expulse Ahmed Benchemsi de Human Rights Watch

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique