Ecofin Mines
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Mines

Cameroun : le Chinois Tidfore Heavy Equipment Group sur le point de prendre le contrôle du projet minier de Mbalam-Nabeba

  • Date de création: 23 janvier 2018 07:29

(Agence Ecofin) - La junior minière australienne Sundance Resources, dont la filiale camerounaise, Cam Iron pilote le projet de développement du gisement de fer de Mbalam-Nabeba (35 millions de tonnes de fer), à cheval entre le Cameroun et le Congo ; a annoncé le 22 janvier 2018 qu’elle a signé un protocole d'entente avec Tidfore Heavy Equipment Group Ltd, une entreprise chinoise spécialisée dans la fourniture et la construction du matériel de manutention portuaire et d’exploration en offshore.

«Le protocole d'entente vise à fournir un cadre de coopération entre les parties et leurs partenaires, afin de constituer le consortium d'experts nécessaire, pour financer ou aider à trouver le financement nécessaire à la construction des infrastructures liées au développement du projet minier de Mbalam-Nabeba (terminal minéralier du port en eau profonde de Kribi et ligne de chemin de fer Mbalam-Kribi, Ndlr)», souligne le communiqué de Sundance.

Plus loin, la junior minière australienne précise qu’«en vertu du protocole d'entente, Sundance vendra 51% de sa participation dans Cam Iron à Tidfore, pour une valeur à convenir…». Cette précision a la particularité de révéler qu’en cas d’accord entre les deux parties, sur la contrepartie financière à verser pour le rachat des 51% de Sundance dans Cam Iron, le Chinois Tidfore prendra le contrôle du projet minier de Mbalam. Même si, souligne Sundance, Cam Iron continuera de jouir du titre de propriété sur le périmètre du gisement de Mbalam, pendant une période minimale de 3 ans.

Le positionnement de cette entreprise chinoise sur le projet est tel que, apprend-on, Tidfore a d’ores et déjà signé un accord-cadre de coentreprise avec la China Civil Engineering Construction Corporation (Ccecc), filiale de l'entreprise publique China Railway Construction Corporation (Crcc). Dans cette joint-venture, Tidfore devrait s’occuper de la construction du terminal minéralier du port en eau profonde de Kribi, qui permettra d’exporter le fer extrait de la mine de Mbalam ; tandis que la société Ccecc, elle, s’occupera de la construction du chemin de fer, qui s’étirera sur 500 Km entre Mbalam et Kribi. L’arrivée de Tidfore sur le projet de Mbalam-Nabeba met ainsi un terme aux tractations finalement infructueuses, entre Sundance et China Ghezouba, en vue de la construction des infrastructures conditionnant le lancement de l’exploitation du gisement de fer de Mbalam-Nabeba.

 «Sundance est heureuse d'avoir conclu un accord avec des partenaires importants, pour faire progresser le développement du projet de minerai de fer de Mbalam-Nabeba, et attend maintenant la décision du gouvernement du Cameroun sur la question de l’extension de la convention sur le projet. », a déclaré Giulio Casello, CEO de Sundance.

Pour rappel, face aux difficultés de Sundance à trouver des partenaires pour le développement du projet, le gouvernement camerounais avait dû proroger, pour une énième fois, la convention avec cette entreprise australienne jusqu’au 28 janvier 2018, tout en promettant une nouvelle prorogation de six mois, si et seulement si, la junior minière australienne avait fait des progrès significatifs dans la recherche de partenaires devant contribuer au développement du projet minier de Mbalam-Nabeba.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

22-08-2017 - Face aux hésitations de China Gezhouba, le Cameroun et Sundance recherchent des investisseurs alternatifs pour le fer de Mbalam

31-07-2017 - Cameroun : 6 mois supplémentaires pour que Sundance Resources trouve un partenaire financier dans le projet minier de Mbalam

13-01-2016 - Cameroun : la signature du contrat des infrastructures du projet fer de Mabalam reportée sine die


Ecofin Mines     




 
GESTION PUBLIQUE

Finance verte : Coöperatief Climate Fund Managers a levé 850 millions $ en deux ans pour des projets énergétiques

Tunisie : 150 millions d'euros de l'UE pour accélérer la relance économique

Mozambique: le FMI prévoit une croissance économique à deux chiffres à partir de 2023

Egypte: le gouvernement vise un déficit budgétaire de 7,2% et une croissance économique de 6% durant l’exercice 2019/2020

 
FINANCE

UEMOA : réserves excédentaires toujours confortables pour les banques au cours du premier trimestre 2019, mais en baisse

Kenya : Stanbic Bank annonce des prêts pour un montant de 195 millions de dollars, destinés à des entrepreneuses

Maroc : un groupe hospitalier soutenu par CDG Capital s’offre deux entités du pôle hospitalier de l’assureur Saham

Gabon : le gouvernement choisit Attijariwafa Bank pour son emprunt obligataire sous régional de 100 milliards FCFA

 
AGRO

La Tanzanie va livrer 1 million de tonnes de maïs au Kenya en 2019/2020

Côte d’Ivoire : l’exécutif veut attirer plus de jeunes dans le cacao grâce au prix plancher commun

Kenya : vers l’établissement d’une banque de développement agricole ?

Le Chinois Qu Dongyu prend la tête de la FAO

 
ELECTRICITE

Egypte : la NREA envisage d’implanter une centrale éolienne de 200 MW près du golfe de Suez

Nigeria : le secteur électrique aura besoin de 100 milliards $ d’investissement sur les 20 prochaines années

Kenya : la KenGen établit un laboratoire de R&D à Tana

Mozambique : 420 millions $ obtenus de la Banque mondiale pour le projet électrique de Temane  

 
HYDROCARBURES

En octobre, Macky Sall recevra le prix de l’Homme de l’année dans le secteur pétrolier africain

Le fournisseur de services pétroliers ADES International fait son marché en Afrique du Nord

L'Egypte va payer une amende de 392 millions de livres sterling à Israël pour défaut de livraison de gaz

La consommation moyenne mondiale de gaz devrait croître de 1,6 % par an jusqu'en 2024 (Rapport)

 
TELECOM

Bénin : Isocel promet une offre Internet par fibre optique, "au coût le moins élevé du marché" (Interview)

TIF 2019 : Huawei remporte le Prix de contribution exceptionnelle pour ses 20 ans d’existence en Tunisie

Orange a aidé KaiOS Tehnologies à lever 50 millions $ pour améliorer l’accès à Internet en Afrique

Le Nigeria a porté la croissance du groupe Airtel en Afrique pour l’année 2019

 
FORMATION

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

Les 13 meilleures universités africaines, selon le classement QS World University 2020

Une école d’automne pour les jeunes Africains sur la gestion des déchets électroniques et l’économie circulaire

L’École d’administration publique du Québec va lancer une certification en évaluation du développement en langue arabe

 
COMM

Retransmission CAN 2019: le cryptage des chaînes nationales chez l’opérateur Canal +, décrié sur les réseaux sociaux

L’Agence Ecofin couvrira désormais l’actualité du secteur africain des transports

Afrique du Sud : la digitalisation des services de MultiChoice va faire perdre leurs emplois à plus de 2 000 employés de l’entreprise

Une chaine de télévision pour s’informer sur les universités africaines et leur offre de formation

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines