Ecofin Mines

Cameroun : l’Etat salue les négociations entre Tidfore et Sundance, en prorogeant une fois de plus la licence sur le projet minier de Mbalam-Nabeba

(Agence Ecofin) - Deux mois après avoir conclu un protocole d'entente avec le Chinois Tidfore Heavy Equipment Group Ltd, pour le développement du projet de minerai de fer de Mbalam-Nabeba, dont le gisement d’un potentiel de 40 millions de tonnes, est situé à cheval entre le Cameroun et le Congo, la junior minière australienne, Sundance Resources, annonce ce 19 mars 2018, que le gouvernement camerounais a consenti à proroger  de six mois sa licence sur ce projet minier.

En effet, face aux difficultés de Sundance à trouver des partenaires pour le développement du projet, le gouvernement avait dû proroger, pour une énième fois, la convention avec cette entreprise australienne jusqu’au 28 janvier 2018, tout en promettant une nouvelle prorogation de six mois, si et seulement si la junior minière australienne avait fait des progrès significatifs dans la recherche de partenaires devant contribuer au développement du projet minier de Mbalam-Nabeba.

Sundance Resources précise dans son communiqué de ce 19 mars 2018, que selon son entendement, puisque la durée de la période d’extension est décomptée à partir de la date d’approbation de l’extension par le gouvernement, sa filiale camerounaise, Cam Iron, jouira de cette nouvelle prorogation de licence jusqu’au mois de septembre 2018.

La junior minière australienne ajoute qu’elle poursuivra ses discussions avec les sociétés chinoises Tidfore, Ccecc, et tout autre partenaire intéressé par le développement du projet minier de Mbalam.

Pour rappel, en vertu du protocole d'entente signé en janvier 2018 entre la junior minière australienne et la partie chinoise, «Sundance vendra 51% de sa participation dans Cam Iron à Tidfore, pour une valeur à convenir…», consacrant ainsi la prise de contrôle du chinois Tidfore sur le projet de Mbalam-Nabeba.

La visite du chef de l’Etat camerounais en Chine, du 22 au 24 mars 2018, pourrait accélérer la conclusion de cet accord entre Tidfore et Sundance Resources, et ainsi mettre véritablement sur les rails le projet minier le plus avancé du pays.

Ce d’autant que le positionnement de cette entreprise chinoise sur le projet de Mbalam-Nabeba est tel que, apprend-on, Tidfore a d’ores et déjà signé un accord-cadre de coentreprise avec la China Civil Engineering Construction Corporation (Ccecc), filiale de l'entreprise publique China Railway Construction Corporation (Crcc).

Dans cette joint-venture, Tidfore devrait s’occuper de la construction du terminal minéralier du port en eau profonde de Kribi, qui permettra d’exporter le fer extrait de la mine de Mbalam ; tandis que la société Ccecc, elle, s’occupera de la construction du chemin de fer, qui s’étirera sur 500 Km entre Mbalam et Kribi.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

23-01-2018 - Le Chinois Tidfore Heavy Equipment Group sur le point de prendre le contrôle du projet minier de Mbalam-Nabeba

22-08-2017 - Face aux hésitations de China Gezhouba, le Cameroun et Sundance recherchent des investisseurs alternatifs pour le fer de Mbalam

31-07-2017 - Cameroun : 6 mois supplémentaires pour que Sundance Resources trouve un partenaire financier dans le projet minier de Mbalam


Ecofin Mines     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines