Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Cameroun: 15 milliards FCFA de dividende pour les actionnaires du groupe SABC au compte de l'exercice 2018

Cameroun: 15 milliards FCFA de dividende pour les actionnaires du groupe SABC au compte de l'exercice 2018
  • Date de création: 17 mai 2019 14:41

(Agence Ecofin) - La Société anonyme des brasseries du Cameroun, un groupe agro-alimentaire coté sur l’Euronext Paris, mais qui mène l’essentiel de ses activités en Afrique centrale et principalement au Cameroun, a tenu son Assemblée générale ordinaire le mercredi 15 mai 2019 à Douala. Parmi les résolutions soumises au vote des actionnaires, figurait la distribution de 15 milliards FCFA au titre de dividende brut pour le compte de l’exercice 2018.

Les actionnaires ont validé à l’unanimité cette résolution. Un geste que le top management de la SABC présente comme la récompense de la patience des actionnaires, après les moments difficiles de 2016 et 2017 et malgré la persistance d’un certain nombre de défis.

« Avec la crise anglophone et les problèmes dans l’Extrême-Nord du pays, nous avons des perturbations sur presque 35% de notre marché. Dans les régions Nord-Ouest, Sud-Ouest, nos points de distribution évoluent dans des conditions très difficiles et dans notre engagement à rester fort face à ces défis, nous avons opté de ne pas licencier le personnel, mais de redéployer 250 d’entre eux. Nous sommes heureux que ces difficiles arbitrages aient porté le résultat que nous avons aujourd’hui.», a confié Emmanuel De Tailly (photo), le directeur général du groupe SABC. 

Les ventes des produits fabriqués ont en effet légèrement baissé de 2% au cours de l’exercice 2018, pour se situer à 315, 8 milliards FCFA, contre 321,8 milliards FCFA en 2017. « Derrière ces ventes se cache une nouvelle stratégie qui consiste à renforcer la disponibilité de l’ensemble de nos produits. Nous voulons désormais offrir à notre marché, le mix bières, boissons gazeuses et surtout l'eau, car sans eau, il n’y a pas le reste.» a déclaré monsieur de Tailly.

A son arrivée à la tête de l’entreprise, le nouveau directeur général s’était fixé pour objectif d’améliorer le niveau de marge nette sur le chiffre d’affaires. A la fin 2018, la SABC a effectivement progressé sur ce point par rapport à 2018, atteignant un ratio de 7,6%. Un rendement meilleur que les près de 6,4% de l’année 2017 précédente. Le top management de l’entreprise explique qu’il pourrait mieux faire dans le cadre d’une amélioration du contexte d’exploitation.

Une des grosses batailles du groupe réside dans la fiscalité qui lui est appliquée. Le début de l’année 2019 en cours a été le point culminant de cette bataille avec une position gouvernementale différente selon les départements. Au ministère du Commerce, les produits brassicoles sont considérés comme sensibles pour la stabilité sociale.

Contrairement aux autres produits sensibles comme le riz, le sucre ou encore le poisson qui bénéficient d’une fiscalité spécifique, le ministère des Finances classe les produits des entreprises brassicoles dans la catégorie des consommations de luxe et y applique des taxes à la consommation qui ont continué de progresser. Dans cette dualité de position au sein de l’administration publique, la pression fiscale pour la SABC est passée à environ 58,7% à la fin 2018, contre moins de 40% il y a quatre ans.

Le groupe s’attend donc à une année 2019 difficile. Mais il est confiant de ce que les choses devraient se stabiliser. Il déclare vouloir s’appuyer sur l’ensemble de nouveaux investissements déjà réalisés et les nouveaux processus de gestion mis en place, pour continuer de gagner des positions de marché, notamment sur la vente d’eau.

Rappelons que SABC a terminé l’exercice 2018 sur un bénéfice net de 25,6 milliards FCFA en hausse de 17% comparé aux 21,9 milliards FCFA de l’exercice 2017 

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

L'Ouganda réhausse ses perspectives de croissance à 6,3% en 2019/2020

Kenya: 10,1 milliards de dollars rapatriés en trois ans dans le cadre d’une amnistie fiscale

Burkina Faso : le Parlement approuve l’octroi de 8 millions par l’IDA pour un projet de résilience climatique

Brexit : après un énième échec politique, la Première ministre Theresa May va jeter l'éponge

 
AGRO

Le Kenya veut porter sa production caféière à 100 000 tonnes, à moyen terme

Maroc : des droits de douane de 135% frapperont les importations de blé tendre, à partir de juin

Côte d’Ivoire : le CCA annonce une suspension des autorisations d’exportation de noix de cajou

Burkina Faso : le gouvernement octroie 11,3 milliards FCFA pour apurer la dette des producteurs de coton

 
ELECTRICITE

Le Mozambique propose d’exporter de l’électricité vers la Zambie et le Zimbabwe

Sénégal : réception des 46 turbines éoliennes du parc éolien de Taïba Ndiaye

Rwanda : BBOXX obtient 8 millions $ en francs rwandais pour étendre sa part de marché

Maroc : le consortium mené par EDF remporte la construction d’une centrale solaire de 800 MW

 
HYDROCARBURES

Le Nigeria se prépare à rentabiliser le gaz normalement torché par les producteurs  

BW en passe de devenir une entreprise pétrolière E & P

Côte d’Ivoire : le gouvernement attribue quatre blocs d’exploration pétrolière à Total et Eni

La Sierra Leone rouvre son quatrième cycle d’octroi de licences pétrolières

 
MINES

Zimbabwe : B2Gold s’intéresserait au projet d’or Shamva

Kinross : de nouveaux visages pour une nouvelle ère en Mauritanie

Tanzanie : Strandline lève des fonds pour ses projets Fungoni et Tajiri

Le Ghana en quête d’investisseurs pour exploiter ses ressources de bauxite

 
TELECOM

Namibie: MTC entame le processus d’introduction en bourse le 19 juin 2019

Nigeria: le ministre des Communications plaide pour une banque de développement des TIC

Le Soudan du Sud se dote d’une passerelle internationale pour faire chuter les coûts d’appel vers l’étranger

« Plus de murs », c’est le message de Ken Hu, Vice-Président de Huawei, le 23 mai 2019 lors de la Conférence de Potsdam sur la cybersécurité

 
FORMATION

Insead Business School annonce le lancement de sa bourse en MBA pour les étudiants africains

La Harvard Business School Online ouvre un cours grand public sur les technologies financières

Lambda School lance son programme de formation en ligne, accessible gratuitement aux jeunes développeurs de Côte d’Ivoire

La Banque mondiale propose un cours en ligne grand public sur les partenariats public-privé

 
COMM

RDC : l’agence de presse Sputnik signe un accord de partenariat avec le radiodiffuseur national congolais

Zimbabwe : les autorités veulent accorder 24 licences pour des chaînes de télévision

Afrique francophone : Facebook va accompagner 10 000 PME dans leurs stratégies de marketing digital

Les métriques, la technologie et les réseaux sociaux ont changé la façon de travailler des journalistes dans le monde  

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique