Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Jumia se rattrape avec une hausse de 8,57% sur le New York Stock Exchange, après 7 séances consécutives de fortes baisses

  • Date de création: 14 mai 2019 12:15

(Agence Ecofin) - L'entreprise Jumia Technologies a repris du souffle ce lundi 13 mai 2019, sur le New York Stock Exchange où elle a été introduite il y a quelques semaines. La valeur des actions de cette société qui domine le marché du e-commerce en Afrique, a bondi de 8,57% à la clôture de la séance du jour, a pu constater l'Agence Ecofin. 

L'entreprise espère pouvoir sortir d'un cycle de baisse qui a duré les 7 séances précédentes, avec un pic de plongeon le 9 mai 2019, lorsqu'elle a perdu 18,8%. Au total, sur la période, sa valeur boursière a connu un repli de 47%. Les investisseurs semblent avoir mal digéré la première communication financière faite par le groupe.

Jumia a en effet annoncé des ventes de l'ordre de 240 millions d'euros pour les trois mois s'achevant au 31 mars 2019. Une performance en hausse de 58%, comparée à celle de la même période en 2018. Mais les investisseurs sont restés plus attentifs, au fait que cela constituait une baisse comparée aux 311 millions d'euros de revenus déclarés pour le quatrième trimestre 2018. 

Aussi, les investisseurs se sont surtout montrés prudents, à la suite de la publication de deux rapports dont l'un particulièrement rude, écrit par Citron Research, une firme de vente à vue de titres, et qui est réputée pour avoir souvent secoué le marché boursier américain, avec des révélations fracassantes.

« Jumia est le pire abus de l'histoire des introductions en bourse depuis le boom des fraudes via des prises de contrôle inversées, de sociétés chinoises, il y a près de dix ans. Pire que d'être la société de commerce électronique cotée aux Etats-Unis la plus chère, Jumia a rapporté des résultats financiers qui nous montrent une activité stagnante qui a gaspillé 1 milliard de dollars et a transféré ce jeu d'escroquerie sur les marchés américains », a fait savoir la firme qui dit avoir des preuves irréfutables.  

Citron Research revient aussi sur des potentielles transactions et activités frauduleuses qui pourraient émailler le principal marché de Jumia qu'est le Nigéria, ainsi que des différences de chiffres entre des présentations faites aux investisseurs en privé, et la note d'information fournie en bourse.

Jumia, aux yeux des Américains, est perçu comme le groupe américain Amazon ou encore chinois Alibaba d’Afrique et qui tous deux connaissent un fort succès boursier.

Ses responsables, en guise de réponses, se sont montrés patients et pédagogiques face à ces accusations. Ils ont expliqué que Citron a pris des présentations qui abordaient les performances de l'entreprise à des époques différentes.

Pour l'instant, le premier trimestre semble plutôt avoir bien démarré, malgré une baisse d'un trimestre à l'autre des ventes globales. Malgré des charges en hausse, Jumia est parvenue a dégager une marge bénéficiaire représentant 6,5% de ses ventes, contre 5,8% au premier trimestre 2018.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

L'Angola met fin à la privatisation de ses usines de textile

Niger : l’armée américaine ouvre une nouvelle base aérienne à Agadez

La Guinée Equatoriale titrise une partie de sa dette auprès de la filiale locale d’Afriland First Bank, pour 291 milliards de FCFA

Le FMI se prépare à supprimer la limite d’âge applicable au poste de directeur général de sorte à ouvrir la voie à une candidature bulgare

 
AGRO

Zambie : la flambée des prix de la semoule de maïs fait réagir le gouvernement

Gabon : le gouvernement promet l’ouverture de 80 nouvelles usines de transformation de bois cette année

Cameroun : la campagne cacaoyère 2019-2020 s’ouvre avec des prix aux producteurs supérieurs à 1000 FCFA le Kg

Kenya : les exportations de thé en chute de 31 % dans le mois de juin

 
ELECTRICITE

Le Nigeria ambitionne de connecter son réseau électrique à celui de 8 pays d’Afrique de l’Ouest

Congo-Kinshasa : la libéralisation du secteur électrique entravée par l’absence de cadre opérationnel

Egypte : Lekela a achevé la mobilisation financière de la centrale éolienne de West Bakr

RDC : Félix Tshisekedi appelle à lever le paradoxe de l’électricité, 100 GW de potentiel pour 1 GW disponible

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : Salva Kiir met en garde les compagnies pétrolières contre la mauvaise gestion

103 milliards $ d’investissements attendus dans le secteur africain du gaz naturel liquéfié, avant fin 2019

Nigeria : le président Buhari limoge le ministre du Pétrole Ibe Kachikwu

L’OPIC finalise son accord de prêt de 40 millions $ avec la société énergétique sud-africaine Renergen

 
MINES

La demande de charbon de la Chine commencera à baisser à partir de 2025 (rapport)

Mali: African Gold Group lève 5 millions de dollars pour son projet Kobada

Mali : vers une coentreprise entre Altus et Glomin sur les projets aurifères Lakanfla et Tabakorole

Tanzanie : Katoro Gold veut céder ses projets aurifères Imweru et Lubando

 
TELECOM

Camtel et Huawei dotent la police camerounaise d’un centre national de commandement de vidéosurveillance

Sénégal : le gouvernement investit 50 milliards FCFA pour l’aménagement numérique du territoire

Selon Gartner, les smart cities, l’IoT et les satellites en orbite basse transformeront le monde des affaires en Afrique d’ici 2029

Harriet Thompson : « la Grande-Bretagne porte un grand intérêt au secteur nigérian des TIC »

 
FORMATION

L’Université Senghor d’Egypte lance un cours en ligne grand public sur la paix et la sécurité en Afrique francophone

Les universités anglophones sont les plus présentes sur le Web en Afrique, selon le classement Webometrics

Tchad : 19 établissements privés de l’enseignement supérieur fermés

Le Centre pour la science et l’environnement organise deux formations sur la gestion des eaux usées en milieu urbain en Afrique du Sud

 
COMM

Afrique : l'influence chinoise croissante sur le paysage médiatique ouvre un nouveau champ de bataille avec les USA

Warner Music confie le marketing digital de sa filiale sud-africaine à l’agence locale Flume

MultiChoice baisse les prix de ses bouquets de télévision pour résister à Netflix

L'Algérie expulse Ahmed Benchemsi de Human Rights Watch

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique