Ecofin Finance

Le marocain Stokvis Afrique du Nord résiste bien sur la bourse de Casablanca, malgré la perte annoncée d'un second partenaire

Le marocain Stokvis Afrique du Nord résiste bien sur la bourse de Casablanca, malgré la perte annoncée d'un second partenaire

(Agence Ecofin) - La société marocaine Stokvis Nord Afrique continue de bien résister sur la Bourse de Casablanca, malgré l'annonce d'une autre perte de partenaire de poids. Son action vient de connaître son quatrième jour sans baisse, après que le groupe Mutshibishi lui ait retiré la licence de représentation exclusive de ses chariots élévateurs. 

Le conglomérat japonnais s'est dit insatisfait des volumes de vente qui ont été réalisés par Stokvis, alors même que la demande des produits qu'il offre a augmenté dans le royaume tiré par le secteur industriel et celui de l’entreposage.

Par ailleurs, Stokvis est actuellement en procès avec Fiat. L'entreprise marocaine indique que la décision du constructeur automobile italien, après 20 ans de collaboration, de rompre la relation qui les liait, a pénalisé davantage ses performances financières.

La publication de ses résultats annuels pour le compte de l'exercice 2018 sera à suivre. Stokvis a aligné deux semestres successifs marqués par des pertes, en fin décembre 2017 et à la fin juin 2018.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique