Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Aviation : afin de sortir de sa crise actuelle, la Kenya Airways pourrait opter pour une nationalisation (conseil d'administration)  

  • Date de création: 12 juin 2019 14:06

(Agence Ecofin) - Afin de se sortir de la crise qu’elle traverse, la Kenya Airways, transporteur aérien national kenyan, pourrait opter pour un plan de nationalisation. C’est ce qu’a annoncé ce mardi Michael Joseph, président du conseil d’administration de l’entreprise.

Dans une interview accordée à l’agence de presse Reuters, le responsable a indiqué que l’entreprise peinait depuis quelques années à redevenir rentable. En 2017, après l’échec de nombreux plans de sauvetage elle avait été obligée de restructurer une dette de près de 2 milliards $.

« Nous ne voulons pas que la KQ [Kenya Airways, ndlr] soit nationalisée, mais si c'est la bonne voie à suivre et dans l'intérêt de la KQ et de l'industrie aéronautique au Kenya, je dirais que c'est la bonne voie à suivre » a indiqué le responsable.

Une déclaration qui intervient quelques mois après que la secrétaire d’Etat en charge du Transport, Esther Koimett, a annoncé que l’Etat essayait de « trouver une manière d’en faire la propriété du gouvernement à 100 % ».

Dans un marché est-africain largement dominé par l’aviateur éthiopien  Ethiopian Airlines, la Kenya Airways détenue à 48,9 % par l'Etat et à 7,8 % par Air France-KLM a annoncé  qu’elle envisageait d’acquérir de nouveaux appareils Boeing pour augmenter sa flotte.

Alors que le récent crash d’Ethiopian Airlines avait poussé de nombreuses compagnies à suspendre leurs commandes chez le constructeur américain, la Kenya Airways avait indiqué que cette acquisition faciliterait la formation des pilotes et la maintenance des appareils, dans le cadre d’une stratégie de rationalisation des dépenses.

Il y a quelques jours, le PDG de l’entreprise, Sebastian Mikosz, annonçait qu’il démissionnerait de ses fonctions, avant que son mandat n'arrive à échéance. Même si le responsable évoque des « raisons personnelles », certains médias indiquent que le manque de latitude pour mettre en place efficacement ses plans de relance aurait motivé sa décision.

Ceci, alors qu’un plan visant à reprendre l’exploitation du plus grand aéroport du pays, pour permettre à l’entreprise de renforcer son bilan, avait été rejeté par le parlement.

D’ici les cinq prochaines années, l’entreprise espère porter les appareils de sa flotte, au double de leur nombre actuel.  

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Un industriel camerouais projette de fabriquer chaque mois 10 000 réfrigérateurs - congélateurs et 5000 climatiseurs

La SFI et Water.org envisagent de mobiliser 100 millions $ pour soutenir des banques commerciales kényanes

L'américain Warburg Pincus en voie d'entrer dans la distribution des antirétroviraux en Afrique du Sud

Après le Kenya, la firme égyptienne Swvl prévoit d’étendre ses opérations au Nigeria, d’ici fin 2019

 
AGRO

Niger : à Tillabéri, plus de 3000 hectares de culture de riz sauvés de justesse des inondations

Cameroun : le prix moyen bord champ du kilogramme de cacao atteint 1060 FCFA, malgré la saison des pluies

L’UE ne renouvellera pas son soutien à la filière banane africaine après 2019

Ghana : signature d’un accord pour l’édification d’une usine de transformation de cacao à Sefwi-Wiawso

 
ELECTRICITE

Zambie : la KfW alloue 46 millions $ pour la réhabilitation et l’extension à 15 MW du barrage de Chishimba

Energies renouvelables : l’AIE s’attend à une croissance de 12 % cette année

Google fait passer son portefeuille à 5 500 MW et devient le 1er acheteur privé d’énergie renouvelable

Sénégal : la Senelec et les mairies songent au solaire pour régler le problème des endettements croisés

 
HYDROCARBURES

Au premier semestre, le Nigéria a perdu 1,35 milliard de dollars à cause du siphonnage de pétrole à partir des oléoducs

TGS démarre un programme de levées sismiques 3D en offshore ultra-profond dans les eaux sénégalaises

Egypte : nouvelle découverte de pétrole pour SDX Energy dans le permis West Gharib

Maroc : les ressources récupérables de gaz sur le permis offshore Lixus, revues à la hausse

 
MINES

Giyani Metals quitte l’Afrique du Sud pour se concentrer sur ses projets botswanais

Zimbabwe : Prospect Resources fait son entrée sur la bourse de Francfort

Zambie : vers un rachat de First Quantum Minerals ?

Ouganda : le gouvernement cherche des investisseurs pour rouvrir les mines de Kilembe

 
TELECOM

Tunis abritera ce lundi 23 septembre 2019, la 3ème journée Huawei de l’innovation technologique en Afrique du Nord

Vodacom Bourse EXETAT 2019 : plus de 241 candidats ont pris part au concours

Egypt Post a ouvert un centre logistique numérisé pour soutenir l’e-commerce en Afrique

Orange CI récompense les lauréats du Prix de l’Entrepreneur Social 2019

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : la Foire de l’enseignement supérieur américain se tiendra le 21 septembre 2019

La société de formation d’ingénieurs codeurs, Andela, met fin à ses programmes au Nigeria, au Kenya et en Ouganda

Le Cradat, institution africaine de formation en administration du travail, en session ordinaire à Yaoundé, en quête d’un nouveau souffle

Guinée : l’enseignement de l’anglais est désormais officiel dans les écoles

 
COMM

Burkina Faso : les télévisions privées devront payer 75 millions FCFA par an pour la TNT

Le Rwandais Arthur Asiimwe plaide pour l’accélération de la migration numérique de la radiodiffusion en Afrique

Suspendu par Gabon Télécom, le site d’information Gabon Review invite ses lecteurs à utiliser un VPN

Fort Boyard Afrique, la première émission d’aventure africaine sur Canal + en Afrique

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance