Crash d'un avion Ethiopian Airlines à destination du Kenya, avec un nombre estimé de 156 personnes à son bord

Crash d'un avion Ethiopian Airlines à destination du Kenya, avec un nombre estimé de 156 personnes à son bord

(Agence Ecofin) - Un Boeing 737 Max de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines s'est écrasé ce dimanche 10 mars 2019 dans la matinée, quelques minutes après son décollage à destinations de Nairobi au Kenya. L'appareil comptait à son bord, un nombre estimé de 149 passagers et 8 membres d'équipage.

Le gouvernement Ethiopien a rapidement réagi via un tweet du premier ministre Abiy Ahmed. « Au nom du gouvernement et du peuple éthiopien, le Cabinet du Premier ministre tient à exprimer ses plus sincères condoléances aux familles de ceux qui ont perdu leurs proches », a-t-il fait savoir.

Les circonstances et causes de l'incident ne sont pas encore connues. C'est le deuxième crash pour un Boeing 737 Max, un des derniers fleurons du model mis sur le marché par l'avionneur américain. En Octobre 2018, ce même type d'appareil, utilisé par la compagnie indonésienne Lion Air, qui était en service depuis seulement 4 mois, s'est écrasé, entraînant le décès de189 personnes.

Le rapport d'enquête des autorités compétentes en Indonésie avait conclu à une série de causes, dont des défis de fabrication sur l'appareil. Mais l'enquête avait aussi blâmé les pilotes et la compagnie. L'appareil d'Ethiopian Airlines qui s'est écrasé était neuf (moins de 8 mois).

La compagnie aérienne éthiopienne avait commandé près de 20 Boeings 737 Max dans le cadre de sa stratégie visant à booster ses activités en Afrique et augmenter son offre de sièges par kilomètre passager. Le transporteur qui s'est imposé sur le ciel africain, n'avait pas connu d'accidents majeurs depuis plusieurs années.

Idriss Linge


Ecofin Gestion Publique