Afrique du Sud : renégocier les contrats des IPP est une mauvaise idée, avertissent ces derniers

Afrique du Sud : renégocier les contrats des IPP est une mauvaise idée, avertissent ces derniers

(Agence Ecofin) - En Afrique du Sud, les producteurs indépendants actifs dans le sous-secteur de l’énergie éolienne s’insurgent contre la suggestion faite par l’Eskom Holdings SOC de renégocier certains contrats de rachat d’électricité.

Il s’agit notamment des accords conclus par l’Eskom, l’énergéticien public, avec les entités ayant obtenu la construction de centrales d’énergies renouvelables, dans le cadre des phases 1 et 2 du programme national de construction de centrales d’énergies renouvelables par des producteurs indépendants d’énergie.

C’est Brenda Martin, la directrice du département Industrie de l’Association sud-africaine de l’énergie éolienne qui a fait part de la position de ses membres. Selon elle, un tel mouvement serait une entorse aux clauses des contrats unissant les parties et porterait atteinte à la confiance des investisseurs.

Cependant, a-t-elle tenu à noter, aucune des entreprises ayant remporté ces marchés n’a encore reçu de proposition formelle de renégociation des contrats.

Cette sortie fait suite au commentaire informel du ministre des Finances, Pravin Gordhan, qui affirmait que le gouvernement pensait à renégocier ces contrats.

Rappelons que l’Eskom est actuellement en proie à une crise financière aiguë avec 29,8 milliards $ de dettes extérieures.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité